30 mars 2016

CCAS : Ah que c’est une bonne idée !

Vérifier que les comptes des institutions largement financées par le contribuable sont clairs et sincères est une obligation à laquelle la mairie doit satisfaire.

Ainsi le CCAS est statutairement contrôlé une fois l’an, comme toutes organisations bénéficiant des largesses municipales. Ça ne devait pas suffire. La décision de déclencher un audit spécial donnerait-elle à penser que les grippe-sous et autres fêtards qui staffent cette institution ont attiré l’attention de No par leurs frasques ?

Toutes affaires cessantes Michael Page a été mandaté pour passer au détecteur de mensonge ce beau monde et récupérer ici 100 sous ici deux euros. Il n’y aurait pas de quoi fouetter un chat si la note n’était pas un peu salée : 6.000€, soit une semaine à plein temps d’un expert en redressement. A ponctionner sur les frais de fonctionnement !

Trouver au moins 6.000€ ça veut dire que les autres audits ne servent à rien, et qu’en haut lieu on doute de la qualité du management et de la tutelle. Ce n’est pas pour s’assurer que débit = crédit que l’on dépense une telle somme, le moins futé des BTS peut y veiller.

Cette défiance à l’égard d’une équipe dont le Vésinet ne peut que se louer se lit aussi dans l’ignorance crasse où sont laissés les gestionnaires de ce centre sur le contenu de la mission.

Ni l’adjoint en charge du social ni le conseil d’administration n’ont été jugés assez fiables pour connaître le périmètre des investigations, ce qui est contraire au droit puisqu’on est en présence d’un audit contractuel. Une telle ingérence ne peut être conduite sans l’accord du CA. 

Du jamais vu ! Alors que cherche-t-on ?

A l’avènement du Cosmique les 3 principales associations du Vésinet ont été auditées par Mazars. Mais les lettres de mission avaient été transmises aux mis en cause ! Et toutes les associations – y compris l’USV – avaient été lavées de tout soupçon de mauvaise gestion. 
 
Si No veut faire du Varèse il aurait pu économiser 6.000€ !

 



10 commentaires:

  1. Phénix tu as mis le doigt où ça fait mal !
    Si cet audit était à des fins de bonne gestsion, la lettre de mission aurait été établie avec la direction du CCAS et préparée par le conseil d'administration.
    Or tout a été fait en douce, dans le dos de la direction et de l'adjointe.

    Qui le maire veut-il flinguer ? Tu as raison de poser la question. Il y a certainement des têtes qui vont tomber.

    RépondreSupprimer
  2. Phénix a raison de sonner l'alarme ! No le coupeur de coûts est aussi un coupeur de cous... Du passé faisons table rase. Tout est bon pour conquérir le pouvoir est le garder. Gargamel alias l'Ex monte la garde, la Dir'cab mal élevée veille au grain et au respect de la ligne. Pas une tête ne doit dépasser. Kim Jong Un le Nord-coréeen ne renierait pas cette Place du Marché défigurée, oeuvre d'un Gargamel aigri et mégalo, hantée par les fantômes. A moins qu'on n'y installe bientôt un ball-trap pour le tir aux corneilles ? Phénix va compter les points !

    RépondreSupprimer
  3. Quand on veut virer quelqu'un y a moins coûteux que de claquer 6000 euros avec Michael Page.
    Décidément ça sent le roussi un peu partout à la mairie !

    RépondreSupprimer
  4. Pour contrôler le CCAS il y a:
    Le service financier de la mairie,
    Le conseil du CCAS,
    Les élus (maire+++),
    Les services du trésorier qui sont supposés auditer les comptes chaque année .
    On peut donc supposer:
    Qu'aucun de ces étages n'est capable (aux yeux du maire) de faire un examen honnête de la situation,
    Que le maire aurait détecté un problème grave et voudrait agir en toute confidentialité...
    C'est raté ! Il faut maintenant tout mettre sur la table.
    À suivre.

    RépondreSupprimer
  5. Grouchko prépare la privatisation des maisons de retraite, comme il en a le droit. je ne vois pas où est le problème. Au contraire de ce que dit Phénix c'est un signe de bonne gestion de mettre un audit avant la négociation avec les repreneurs.

    Sans trahir de secret après la cession des maisons de retraite, il privatisera les crèches. Bastard n'a pas réussi à le faire alors que c'est un succès à Croissy.

    M Grouchko qui est un professionnel du redressement des entreprises est bien qualifié pour mener ces projets à bien. je l'en félicite, ca va permettre d'économiser l'argent public.

    RépondreSupprimer
  6. C'est sur, car lorsque l'on voit l'état lamentable des maisons de retraite du Vésinet, il vaut mieux que ce soit un professionnel qui s'en occupe plutôt que l'équipe de bras cassés du Château Carnot (regardez un peu l'immeuble de la rue J. Laurent et vous aurez une idée du bon entretien du patrimoine!).

    RépondreSupprimer
  7. Les audits confiés à des tiers ont toujours la même motivation :
    - soit c'est pour justifier une orientation stratégique que l'on a peur d'assumer soi-même ou tout simplement pour annoncer une mauvaise nouvelle dont on dit qu'elle vient de l'analyse de quelqu'un d'autre,
    - soit, le plus souvent, c'est pour masquer l'incompétence des décideurs en place et des gens qui les entourent.

    RépondreSupprimer
  8. Juste une petite remarque : Si je me souviens bien : Madame Maman, et Monsieur L'Ex ont fait partie des bras cassés bien que seul Bastard soit nommé par l'Anonyme du 31 mars 9:24. Il est vrai que "M Grouchko est un professionnel du redressement des entreprises ....." Mais pour le compte en banque de qui ?: Celui des salariés ou le sien?
    A GROUCHKO ,L'Ex , + certains et certaines tous les lauriers, à d'autres les couronnes d'épines.

    RépondreSupprimer
  9. Du jamais vu, un audit au CCAS ! Il est bon de rappeler que le maire Grouchko est président du CCAS, que
    l'adjointe Godest est vice-présidente ,qu'ils décident et sont responsables du budget et que rien ne peut se faire
    sans leur accord .C'est aussi méprisé le conseil d'administration qui n'a pas été informé de l'audit.
    Quid du personnel dans cette pagaille ? Il se sent menacé, maltraité, mené en bateau par des élus incompétents
    Et tellement sûrs d'eux.Je pense que l'anonyme de 9h24 est un proche du maire qui dévoile les futurs projets
    De l'équipe en place .

    RépondreSupprimer
  10. J'ai les mêmes sentiments que l'Anonyme du 31 mars 12h11!

    RépondreSupprimer