11 mars 2016

Conservatoire : boite à musique ou boite de Pandore ?

Elle est loin l'époque où ce joyau du Vésinet opérait dans la sérénité. Sous la houlette de Michel Leprat Guy B en avait fait une institution réputée dont le sénateur Gournac comme Murez le maire de Chatou  vantaient l’excellence. Qui se souvient encore du temps des Dalton ? 

Une Fée Carabosse, la Castafiore égérie du Cosmique, plongea cette vénérable institution dans la tourmente, non sans avoir largué quelques mines anti personnels et dégoupillé quelques grenades à effet retard visant le sinistre Roberto.   

Le Conservatoire communal retrouvera-t-il jamais son aura, à commencer par son agrément ? Pour n’avoir pas (en 2015) renvoyé en temps et en heure l’épais dossier (70 pages) à sa tutelle le titre de conservatoire à rayonnement communal a été suspendu. Bizet n’est plus qu’une école de musique …  

Malgré les alertes reçues depuis 2014 par la Corneille* - "Je dois vous avouer que je suis assez  surprise de cette demande de rendez-vous,  concernant des « sujets d’inquiétude majeurs" quelle hypocrite !!! -  une série de dysfonctionnements - aucun n’est fortuit - explique le non dit du magazine du Vésinet dont le ton enjoué masque la cruelle réalité.

D’abord la Castafiore n’avait ni le CV ni le pédigrée pour conduire un Conservatoire où tout, hormis le chant, lui était étranger. Il a été de facto mis hors système. Incommensurable discrédit porté au Vésinet par Varèse pour cause de loge commune.

Puis le directoire confié – pour raisons budgétaires ? - à deux anciens de la maison n’a fait qu’entériner l’inadaptation de l’organisation au regard des obligations imposées aux établissements de ce rang.

Si on ajoute la complicité des services pour couvrir des petits arrangements peu musicaux entre copains, plus l'étrange inertie d'une Corneille pour mettre un terme à l’incurie, la dégringolade était inévitable.

Cerise sur le gâteau il a fallu que le balourd BTS s’en mêle. Les notes transformées en ronde ont provoqué la descente dans son bureau d’un quarteron de musiciens pas vraiment venu y jouer de la clarinette.

Les parents se liguent et forment une association pour défendre la qualité de l’enseignement (voir email ci dessus), les professeurs sont remontés contre No, le château se rassure : tout va pour le mieux ! 

Comme pour la Ligne 19, tout ici n'est que pure invention d'un volatile maléfique ! La vérité sur le Conservatoire se trouve bien entendu en page 18 et 19 de la revue municipale. 


 * Extrait d'un mail de la Corneille aux parents inquiets.
  


13 commentaires:

  1. le vésigondin ordinaire11 mars 2016 à 14:12

    Cette équipe est une catastrophe pour la ville. Varése est parti (maladie), Bastard est parti (non élu), Jonemann est parti (invalidé) : ils étaient tous meilleurs .Il faut encore aller aux urnes pour sauver la ville.La ville ne tiendra pas 4ans.

    RépondreSupprimer
  2. La ville ne tiendra pas 4 ans nous dit "un Vésigondin ordinaire" . C'est sans compter sur la prétention , l'ambition ,le non désintéressement du maire actuel "un Vésigondin extraordinaire "!
    Au moment des élections , certain(e)s nous ont bien dit que "B G avait LUI de vrais diplômes" , comme s'il était le seul au Vésinet à en posséder !? combien chaque année sont diplômés par école et par promo? Sans mentir je vous dirai plus d'un ! Alors un peu de modestie vis à vis des" ordinaires". L'intelligence n'est pas au poids!

    RépondreSupprimer
  3. Qui a vu un document montrant que le conservatoire avait perdu son agrément ?
    Ce n'est pas la copie d'un document sans en-tête qui en est la preuve.

    RépondreSupprimer
  4. Le maire informe le blog : "le conservatoire est un conservatoire pour les 7 ans qui viennent"

    signé B. Grouchko


    RépondreSupprimer
  5. Tout Baigne au conservatoire du Vésinet. Avec la réponse de Mme Politis aux Parents et l'information de B Grouchko sur "les 7 ans qui viennent " . D'ici là ce sont les parents contestataires qui seront déclassés pas le conservatoire.

    RépondreSupprimer
  6. Parents plutôt que d'inscrire vos enfants à la musique , inscrivez les au bridge. Ils deviendront intelligents ou au moins il auront la réputation d'être intelligents! Autre avantage , un jeu de cartes du" bridgeur" coûte moins cher et est est moins encombrant qu'un piano à queue.Renseignez vous auprès de la MJC

    RépondreSupprimer
  7. Est ce une pub pour devenir intelligent? Si oui rien n'est perdu pour vous , il y a des cours de bridge pour adultes .Renseignez vous directement à la MJC ou indirectement en mairie auprès du Maire adjoint en charge de la culture. Écrire pour obtenir éventuellement un rendez-vous !?

    RépondreSupprimer
  8. La clique Grouchko est au pouvoir depuis deux ans, et tous les services de proximité qui étaient les fleurons
    De notre ville sont en péril .A l'époque Varèse, Bastard de Crinay,le conservatoire était reconnu aux alentours pour la qualité de son enseignement et la création de nouveaux évènements musicaux, concerts. . .Qu'en font-ils,
    Le personnel est vent debout qui a été noté comme des incompétents notoires en musique et danse.
    Le CCAS est menacé de compression de personnel, dans l'attente du verdict d'un audit diligentée à grand frais
    Par le maire et son adjointe aux affaires sociales .
    Il est prévu de n'ouvrir le CIAV qu'à mi-temps, de fermer le service emploi. .
    Un conseil aux adjoints qui se plaignent en ville et en coulisses, démissionnez, vous pourrez vous regarder dans
    La glace sans regrets.

    RépondreSupprimer
  9. Arrêtez de nous faire croire que tous les enseignants sont formidables, celui de mon fils passe plus de temps sur son téléphone pendant les cours que de montrer aux enfants

    RépondreSupprimer
  10. Voila une bonne raison d' inscrire le fils de l'anonyme du 12 mars 10;07 au bridge junior!
    En attendant , il faut se plaindre à Mme Politis pour qu'elle confisque le téléphone " à l'enseignant pas formidable". Ou avoir le courage de le lui dire sans intermédiaire !?

    RépondreSupprimer
  11. réponse anonyme 9h55
    Pardonnez moi mais une grande injustice dans vos propos,notre parc reprend de la tenue,des efforts payants sont flagrants et quel bonheur de parcourir nos rues et Esps Verts

    RépondreSupprimer
  12. Je crois que l'anonyme du 12 mars à 13H25 ne connaissait pas le Vésinet d'avant !

    RépondreSupprimer
  13. " Notre parc reprend de la tenue", anonyme du 12 1325 vous oubliez de dire que c'est grâce à l'argent d' une association , celle des IBIS! Quant "au bonheur de parcourir nos rues", les élus laissent ce bonheur aux autres ! Vous les rencontrez souvent en ville ?! Ils devaient porter des badges pour être repérés.

    RépondreSupprimer