25 mars 2016

Dure, dure la Politix !

La politix c’est un métier, une Corneille vient de l’apprendre à ses dépens. Quand on se trouve bien esseulée pour faire face à la meute des opposants mieux vaut avoir du métier, ou un maire pour vous supporter.

Hier lors du conseil municipal laissée seule à patauger, à bafouiller la Corneille s’est trouvée fort dépourvu quand elle a été mise face à ses contradictions. Le Conservatoire s’il avait vocation à durer n’aurait pas été le parent pauvre de la dotation budgétaire.

16.000€ ont été attribués en 2015 à une mystérieuse association qui prétend éveiller les Chopin en herbe en cachetonnant grassement quelques copains, et réduit d’autant la voilure de la boite à musique. Dont Phénix continue d’écrire qu’elle n’a pas encore obtenu l’agrément de la tutelle. Et pour cause, le dossier n’a pas été élaboré. Le projet pédagogique laissé en jachère, prendra 3 ans minimum pour être complété, selon le pépiement d'une corneille. Entre deux congés ?

Plutôt que d’admettre sa faute de jugement, la Corneille s’est empêtrée dans des dénégations qui ont ruiné ce qui pouvait lui rester d’autorité. Si elle a reconnu l’absence de la fameuse  lettre de la DRAC c’est pour prétendre qu’une page Internet (en page 9 de la liste officielle) validait l’appellation. Page Internet dont l’actualisation la plus récente remonte quasiment au siècle dernier. Madame Labry n’est-elle pas encore la directrice de cet établissement !

La corneille n’a-t-elle fait que bailler depuis mars 2013, date à laquelle elle a pris le Conservatoire en responsabilité. Incurie, incompétence, ou surcharge notoire en … congés? Elle n’a pas eu le temps de mettre l’institution en conformité.

No ne s’est pas précipité pour voler au secours de l’oiselle en difficulté, il l'a laissée se dépétrer. Est-ce le signe avant coureur d’un lâchage généralisé de tous les boulets qu’il s’est imposé ?

Y a une marâtre, un BTS et quelques vilaines fermières qui doivent flipper. La Politix au Vésinet n’est pas sans danger d'être remercié.



13 commentaires:

  1. Phénix vous oubliez de dire que Mme Politis a caché dans le budget des subventions aux associations un montant de 15 000 euros. Acculée elle a admis que ce montant était non affecté et permettrait donc à des associations que maman aime d'être arrosées

    RépondreSupprimer
  2. Ô Phénix!
    Tout comme la cigale de la fable, la Corneille s'est trouvée fort dépourvue.
    Zorro

    RépondreSupprimer
  3. Mme Politix alias Mme Pipeau omet de nous dire les problème du CIAV... C'est sûr elle n'a pas arrêté (avec Miss Barbie Torno) de joué avec son portable, sa tablette... Creusez Phénix vous trouverez des choses bien intéressantes sur son attitude... En ce qui concerne le conservatoire la mise à jour du site devrait se faire d'ici la fin avril sans le conservatoire du Vésinet (source Ministère).

    RépondreSupprimer
  4. Il est de notre devoir de contribuable d'exiger que chaque année le montant des subventions -octroyées par la Ville et payées par nos impôts- ainsi que les associations bénéficiaires apparaissent en clair sur le site de la Mairie dans une rubrique dédiée. C'est ce que font bien d'autres communes, bien plus transparentes ! On refuse 450 euros de partitions à l'Harmonie, mais Mme Politis dégage 16 000 euros pour "son" Festival de musique à l'église (?) pendant que le même soir le Théâtre, qui l'avait pourtant alertée, faisait salle comble avec un autre événement... Autant de sujets visiblement ignorés par une opposition-potiche émasculée dont les représentants pathétiques servent de faire-valoir à No qui n'en demande pas tant.

    RépondreSupprimer
  5. l'anonyme de 15:29 se prend les pieds dans le tapis, puisqu'elle se surnomme elle-même Mme Pipeau! elle a servi au conseil municipal un beau charabia hier soir... entre crise d'hystérie, hargne et langue de vipère, Folcoche s'est illustrée! une opposition lamentable à la majorité municipale. Mme Vil ne risque pas de faire avancer les choses....

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Madame Willemin et non Vil a parfaitement joué son rôle lors du conseil du 24 mars, elle et André Michel ont été les seuls à demander des précisions à l'adjointe en charge de la culture vis à vis du conservatoire et du CIAV ; cette dernière s'est prise les pieds dans le tapis, le directeur précédent pendant 3 ans n'a pas eu le temps de ci de çà, on va régulariser et d'ailleurs si vous regardez sur internet le conservatoire apparait toujours mentionné mais si nous avions une inspection...
      Pour le devenir du CIAV, les réponses de Mme Politis furent toujours aussi vagues jusqu’à ce qu'elle soit mise dos au mur par un membre de l'opposition, Mme Politis ayant transformé et monté en épingle une question de pur bon sens. Le mutisme du Maire et des autres adjoints était très significatif.

      Supprimer
  6. Trop bête pour faire partie de l'élite "de réflexion", mais pas assez pour accepter de tout avaler, je vous fais part de mon interrogation sur le conservatoire ( du Vésinet).
    Dans le billet de Phénix du 11 mars "conservatoire boite à musique ou à pandore ?" j'avais relevé le commentaire de 19:04 de NOTRE VESINET : " LE MAIRE INFORME LE BLOG " LE CONSERVATOIRE EST UN CONSERVATOIRE POUR LES 7 ANS QUI VIENNENT SIGNÉ BGROUCHKO". De Quel Conservatoire s'agit il ? un conservatoire qui est un conservatoire pour moi ça me semble normal , Mais ...!? Qui est B Grouchko?
    En lisant aujourd'hui : "Mensonges , trahison et plus si affinité ..."je découvre que je ne suis pas apte à comprendre " l'ÉLITE dirigeante Vésigondine ! Je reconnais donc Humblement être imbécile. J'ignore si le conservatoire est en conformité, ce que je découvre , c'est que moi je n'y suis pas !!!

    RépondreSupprimer
  7. Phénix est toujours plus fort , il a une opinion sur un CM auquel il n'assistait pas et dont l'enregistrement n'est pas en ligne sauf erreur.

    RépondreSupprimer
  8. Assistant au conseil hier soir, il m'a semblé au contraire qu'il n'y avait pas de doute sur l'agrément du conservatoire qui figure bien dans la liste des conservatoires agréés par le ministère de la culture.
    Je ne comprends pas très bien cette polémique.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Le dossier de demande de renouvellement de l'agrément n'ayant pas été déposé depuis plus de 3 ans et la liste sur internet n'étant pas à jour...Il y a intérêt à régulariser au plus vite car même jouer du pipeau n'y sera plus possible.

      Supprimer
  9. Pour éviter au Château de se prendre les pieds dans le tapis le blog confirme que l'association "L'esprit musical vésigondin" a reçu de Mme Politis une subvention exceptionnelle de 16.000€
    délibération 1242-03, prise le 24 septembre 2015 à l'unanimité
    Cette association a de nouveau reçu 5.000€ de subvention en 2016, et sera éligible à la réserve de 17.000€ dans le budget 2016 !

    Le blog félicite ses dirigeants pour leur entregent.

    Phénix

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Et alors ? Cette association a organisé plusieurs concerts l'an denier, où est le problème ?

      Supprimer
    2. Le problème est que manifestement cette "subvention" est plutôt le paiement de prestations (organisation de concerts pour le compte de la mairie), qui se sont en outre révélé rapporter des sous à l'association, et qui auraient peut-être mérité une mise en concurrence avec d'autres prestataires potentiels, ne croyez-vous pas?

      Supprimer