28 mars 2016

Pacte culturel avec l'Etat

Le blog livre (ci-dessous) en exclusivité pour ses lecteurs le pacte culturel que la ville s’apprêterait à conclure avec monsieur le préfet, représentant madame la ministre de la culture. C'est une fleur faite à la ville qui touche enfin les dividendes d'une action de longue haleine entreprise par une Corneille injustement raillée par Phénix. On imagine mal l'énergie et le temps qu'elle a consacré à élaborer le dossier d'obtention de la subvention de 200.000€ acceptée par la tutelle. Un travail de bénédictin et la mobilisation des relais dans toutes les sphères de la Culture trouvent ici leur récompense.

Presque aussi bien que la ville de St Germain, dotée elle de 304.000€ de subvention (pacte ci contre).  Mais riche de 27.000habitants. 



N° DE DOSSIER: 16 Z 03

OBJET : PACTE CULTUREL ÉTAT-VILLE

RAPPORTEUR : Madame CORNEILLE

Monsieur le Maire, Mesdames Messieurs

La Ville du Vésinet mène depuis de nombreuses années une politique culturelle forte et ambitieuse. Le territoire communal s'est doté de nombreux équipements dont la qualité et le rayonnement dépassent les seules limites de la collectivité. Peuvent être cités les Théâtre Alain  Jonemann, le Conservatoire à Rayonnement Communal Georges Bizet, la Bibliothèque,  l'Espace 55, l’Harmonie municipale, la dernière demeure d’Emile Chartier, l'atelier de Maurice Utrillo mais aussi la MJC, le Wood Cottage et sa scène de musique contemporaine.

Le Vésinet est également une ville d'histoire avec une identité forte et un secteur patrimonial remarquable – l’espace protégé des Ibis -  qui connaît un important travail de valorisation. On note aussi le classement de l’église sainte Marguerite et la restauration des peintures de Maurice Denis sous l’impulsion de madame Hubert, la mise à jour du grand Sarcophage de la place du marché à l’initiative d’Alain-marie Foy.

Enfin, la Ville se caractérise par le dynamisme de ses manifestations culturelles impulsées par madame Politis et de ses actions d'éducations artistiques appuyées par un important réseau associatif et amateur dont le richement doté Éveil musical du Vésinet.

À l'heure où la réforme territoriale, la situation des finances publiques mais aussi les fractures de la société interrogent les pouvoirs publics, le Ministère de la Culture et la Ville du Vésinet réaffirment leur engagement en faveur de la culture en associant à partir de 2016 et pendant trois ans leurs financements respectifs au bénéfice des actions suivantes : diffusion et enseignement artistique, conservation et valorisation du patrimoine, développement de la pensée unique, animation du territoire.

A ce titre l'État s'engage à accorder à la Ville une subvention à hauteur de 200.000 € par an et la Ville à financer la culture à hauteur d'un 1,2 millions d'euros, sous réserve du vote annuel du budget primitif par l’assemblée délibérante.

Il est proposé au Conseil Municipal d'approuver le pacte culturel entre la Ville et te Ministère de la Culture tel qu'annexé à la présente délibération.

DÉLIBÉRATION

LE CONSEIL MUNICIPAL.

Après avoir entendu les explications qui précèdent et en avoir délibéré,

Vu le Code Général des Collectivités Territoriales,

À L'UNANIMITÉ,

AUTORISE Monsieur le Maire à signer le pacte culturel entre la Ville du Vésinet tel qu'annexé à la présente délibération ainsi que tous les documents s'y rapportant,

 POUR EXTRAIT CONFORME,  
AU REGISTRE DES DÉLIBÉRATIONS


On ne doute pas que certains au Château s'inspireront de cet avant projet ...



10 commentaires:

  1. Sincères félicitations à l équipe en place.

    RépondreSupprimer
  2. Tu vois Phénix qu'il faut cesser de critiquer cette équipe, ils font un vrai travail en profondeur;
    bravo madame Politis vous avez tout mon soutien

    RépondreSupprimer
  3. Phénix, tu es en avance de 5 jours ...

    RépondreSupprimer
  4. bravo : Phénix a oublié de mentionner que le Vesinet entretient des reliques qui résistent au temps.Cela vaut bien 100000€ supplémentaires.

    RépondreSupprimer
  5. Phénix,
    Les frères Bogdanov t'envient ton art de la science-fiction.
    Les fans de la Corneille volent au même niveau qu'elle c'est-à-dire en rase-motte et gobent tout.
    Ceux qui la connaissent ont rigolé dès la 1ère ligne...
    Mme Politis va persévérer dans la Culture en finançant l'émission "Les Marseillais au Vésinet".

    RépondreSupprimer
  6. C'est du lard ou du cochon ?
    Phénix est effectivement en avance de 5 jours sur ... le 1er avril ! 😉

    RépondreSupprimer
  7. Peut-on m'expliquer comment la corneille qui est 7 jours sur 7, 24hoo sur 24hoo dans son bureau de la mairie à jouer à la Maire ne pond jamais rien au niveau culturel ? Il est certain qu'elle doit passer son temps à jouer à candy cruch lorsque L'on la voit tripoter son portable au conseil municipal. On a perdu l'agrément du conservatoire grâce à son incompétence, le théâtre se meurt et les activités culturelles sont à c…. ! Combien est-elle payée par mois avec nos sous ? Plus de 850 euros ! Démission...

    RépondreSupprimer
  8. anonyme du 29 mars 09: 20 Comment pouvez vous écrire ; "On a perdu l'agrément du conservatoire" alors que LE MAIRE a écrit et signé de sa main le contraire sur ce blog! Le conservatoire a 7 ans de beaux jours devant lui !La vérité vient toujours d'en haut. Quant au Théâtre avec l'acharnement de NO il ne faudra pas attendre 7 ans pour qu'il soit à zéro , grâce à des subventions toujours en baisse! Subventions réservées à la culture de L'ÉLITE de L'ÉLITE , celle de"la MJC- bridge" et "du cercle de réflexion de la boucle".
    Je ne peux m'empêcher de comparer Grouchko à Hollande par la satisfaction qu'ils ont d'eux mêmes! Si les Vésigondins sont gênés de voir la Maire adjoint(e)jouer avec son joujou , il suffirait de demander poliment à Mr le Maire de lui confisquer à l'entrée des séances et de lui rendre à la sortie.

    RépondreSupprimer
  9. Même si c'est vrai, ces 200.000 euros ils viennent d'où?
    Eh bien de nos impôts pardi...et il faudrait sauter de joie?
    Triste époque...

    RépondreSupprimer
  10. Juridiquement donc légalement l'agrément du Conservatoire est perdu. Si vous gobez tout ce que l'on vous raconte, on comprend pourquoi les élus du Vésinet auront de beaux jours devant eux. Si vous êtes intelligents : demandez au Maire ou à Mme Politis de vous envoyer une copie de cette agrément ! Croyez-moi, Ils vous joueront du pipeau et vous vous buverez leurs paroles...

    RépondreSupprimer