5 avril 2016

Boulogne c'est Issy ?

La coïncidence est fortuite mais l'exemple tombe à pic. Les villes de Boulogne et d’Issy les Moulineaux officialisent leur fusion (Les Échos du 4 mars). Comparaison n'est certes pas raison, ce qui est bon pour ces deux municipalités pourraient ne pas l'être pour Croissy et le Vésinet.

A tout le moins comprendre les arguments qui militent pour leur rapprochement permet d'apprécier leur « transposabilité » à nos communes.

Peser plus, garder son identité, améliorer son efficacité expliquent l'avis
des habitants largement favorable à cette fusion.

Dans le cadre de la métropole du grand Paris le risque de relégation en deuxième division - encore virtuel à ce stade - a précipité la décision de Santini et de son compère. Dans la Boucle, agglomération dont la taille vient de doubler le Vésinet et Croissy font face à un même dilemme au sein de la CASGBS. Ici la dilution est actuelle.

La proximité identitaire a été jugée suffisante pour qu'aucune des deux métropoles du sud 92 ne rechigne à se fondre dans une nouvelle entité. C'est aussi le pari fait à Croissy où JR  souligne que le profil des deux cités du sud de la boucle qui se disputent une très longue frontière, est le plus semblable au sein des villes de feue la CCBS.

L'incitation économique reste le moteur incontestable de la fusion des communes. Il y en eut plus de mille depuis 2010. Cette incitation peut prendre de multiples formes. L’État apporte sa contribution dans la corbeille des mariés en leur épargnant la réduction de DGF promise aux autres villes. Mais c'est sur le terrain des économies d'échelle et des mises en commun de compétences et de moyens que l'essentiel du profit sera tiré. Le maire du Vésinet se vante déjà d'avoir réduit les frais de gestion des espaces verts de 120.000€ en 6 mois mais refuse de présenter les chiffres .... et de tirer le bilan de son accord avec Croissy !

Tout chef d'entreprise aguerri sait qu'une fusion même excellente sur le papier peut échouer pour une mauvaise appréciation du facteur psychologique. Au Vésinet No a placé la gestion du personnel au top de ses préoccupations, sous le signe du social et de l’humain, quant à Croissy son maire est un DRH réputé et un élu confirmé.

Autant dire que pour le Vésinet-Croissy le succès serait garanti.


Lire sur le blog notes de Phénix : Panama, pourquoi pas ?

 

16 commentaires:

  1. La fusion nous apporterait peut-être un maire et des adjoints de qualité. A l'Urbanisme par exemple où les bétonneurs continuent de faire ce qu'ils veulent. Deux exemples : Avenue des Pages - le permis de construire mentionnait que la maison historique devait être intégrée dans le projet. Des bâches ont été installées et la maison rasée. La nouvelle propriété a été construite sans problème. Actuellement Rue des Charmes - le permis de construire indique surélévation de la maison existante. La maison est rasée et les bétonneux n'ont reçu aucune injonction d'arrêter les travaux. Ils vont construire leur nouvelle immeuble sans que la Municipalité ne lève le petit doigt. Très étonnant tout ça. Même Fiquet n'aurait pas oser

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Allez voir sur Croissy. JR et son gros autorisent n'importe quoi. Attendez de voir l'urbanisation sociale du chemin de ronde qui longe notre commune.

      Supprimer
    2. Davin n'a rien à faire de nous . Il fait le gentil pour mieux construire en limite de chez nous et de nos gares.

      Supprimer
  2. Excellent moyen de nous débarrasser de l’équine au pouvoir et de ce maire qui détruit la ville. Fusionnons, fusionnons avec Chatou aussi : ainsi on devient une ville de 60000ha une des plus grosses des Yvelines sinon la plus grosse : on pèsera enfin : un seul conservatoire à Chatou, une seule MJC à Croissy, et un seul théâtre au Vésinet et un seul maire et une seule équipe d'élus donc des indemintés en moins (économie prés de 350000€ sur ce point) Au total plusieurs millions d'€ en economie. Cherchons un nouveau nom: on y va . et un seul blog

    RépondreSupprimer
  3. Deux canards boiteux qui fusionnent çà n'a jamais fait qu'un canard boiteux.

    Sinon pourquoi ne pas fusionner toutes les communes du département, que dis-je de la région, ou mieux de l'hexagonie?
    Serions-nous plus riches? Bien sûr que non, mais nos zélites pourraient ainsi pouvoir emprunter davantage, histoire de vivre à crédit un peu plus longtemps, et créer un impôt supplémentaire noyé dans la masse.

    On nous a déjà fait le coup avec les banques, qu'on a fait fusionner et gonfler au cric, jusqu'à ce qu'elles soient "too big to fail", puis "too big to save"...il est beau le résultat.

    Bardamu

    RépondreSupprimer
  4. Pour un nouveau nom, on peut croire à Chavez ! Il a déjà une trè bonne réputation ce nom !!!!

    RépondreSupprimer
  5. Anonyme du 5 avril 10;07 , demandez donc au propriétaire de la rue des page, à celui de la rue des charmes comment faire marcher les bulldozers pour arriver à ses fins !? Êtes " pote"de.... ou "verser un pot de vin à ...."?
    Signer des permis qui deviennent des faux ce n'est pas permis, même en principe pour ceux qui n'ont pas de principes!

    RépondreSupprimer
  6. Excellents commentaires de Jo Furax et Bardamu ! il est aussi très intéressant de lire le commentaire du 5 avril 10H07 au sujet des "Constructions" ou "Permis de Construire" non maîtrisés et non surveillés par le service de l'Urbanisme. Alors comment peut-on faire confiance dans une quelconque "fusion" alors que l'équipe au pouvoir n'est même pas capable de gérer sa propre ville sur tous les plans ! Pour ce qui concerne le billet de Phénix, je trouve franchement dur d'écrire : "Au Vésinet No a placé la gestion du personnel sous le signe du social et de l’humain" alors qu'il renvoie le personnel de la Mairie à gogo et comme de la "M...E" ! Peut-être normal pour Phénix qui montre souvent dans ses billets combien il est allergique à "L'humain" mais l'amour ne rend-il pas aveugle ?

    RépondreSupprimer
  7. Il faut lire le dernier livre de Jacques Attali et ses propositions pour une France forte.
    Vous verrez la cure d'ammaigrissement proposée à tous les niveaux!
    A méditer!

    RépondreSupprimer
  8. C'est fou de lire les commentaires sur ces nouvelles constructions illicites ! Si il y a eu des "pots de vin" ou des malversations, il faut prévenir immédiatement le Préfet... Phénix, pouvez-vous enquêter concernant ces permis ? Marre, marre de tous ces passe-droits qui autorisent toutes ces horreurs architecturales au Vésinet ! Quand je pense que Grouchko indiquait dans ses tracts que nous avions une ville d'exception qu'il fallait préserver et inscrire à l'UNESCO, c'est aujourd'hui une info béton ! Alors si toi lecteur, tu as envie d'une belle maison au Vésinet, il faut montrer des biftons...

    RépondreSupprimer
  9. Cet article a du être écrit par un maçon jésuite.

    RépondreSupprimer
  10. chacun peut avoir sa comparaison
    je trouve pour ma part que le pays qui s'en sort le mieux en Europe est la Suisse.
    Ces derniers temps il était agréable d'avoir son compte courant en Francs Suisse en Suisse ( bien sur déclaré)ce qui a généré une plus value de 20 % du jour au lendemain.
    Alors que les retraités allemands voient fondre la rentabilité de leurs économies et le pouvoir d'achat de leurs economies en ayant en remorque la France de Hollande qui emmene l'Euro vers le bas.
    Donc Mr Phenix trouvez d'autres arguments.

    RépondreSupprimer
  11. Avoir son compte courant en Suisse c'est très bien (20% de plus-value) , en avoir un au Luxembourg ce n'est pas mal non plus ! se renseigner sur ??% de plus-value. Et rouler avec une voiture immatriculée L, ça fait plus classe que de rouler dans le vésinet avec un F !

    RépondreSupprimer
  12. Quelle rigolade . Croissy n'arrive même pas à boucler son budget. Tout n'est que com.

    RépondreSupprimer
  13. Un permis faux, rue des Charmes ou rue des pages ! Mais il faut être totalement FOU pour tenter cela dans un quartier aussi révolutionnaire que les "Charmettes"... Bastard de son temps n'a pas survécu à la révolte... Aïe, Aïe, Aïe !!! Peut-être que la Suisse, le Luxembourg, Panama ou Croissy offriront l'Asile Politique à nos futurs bagnards...

    RépondreSupprimer
  14. Dans la bande des comiques, n'oublions pas Gugusse !!!

    " Le député Les Républicains Jacques Myard a ajouté mardi son nom à la liste déjà longue des candidats à la primaire de la droite en vue de la présidentielle de 2017 afin, dit-il, de faire entendre une voix souverainiste.

    Ils sont désormais onze à briguer l'investiture de leur camp, en comptant les anciens Premiers ministres Alain Juppé et François Fillon ou l'ex-ministre Bruno Le Maire, mais pas Nicolas Sarkozy, lequel n'a pas encore dévoilé ses intentions.

    "Mon objectif est de faire prendre en compte dans le débat le rétablissement de la souveraineté de la France", écrit Jacques Myard dans un communiqué.

    "La France n'a plus la maîtrise de ses décisions, elle n'est plus souveraine. Elle subit au nom de l'idéologie des décisions supranationales de plus en plus nombreuses et contraignantes dans tous les domaines", ajoute le député, élu depuis 1993 dans sa circonscription des Yvelines.

    Pour valider leur candidature à la primaire des 20 et 27 novembre, les prétendants doivent recueillir d'ici le 9 septembre le parrainage de 250 élus, dont au moins 20 parlementaires, et de 2.500 militants."

    RépondreSupprimer