26 avril 2016

Ces chênes qu'on abat !

On ne parlera pas ici de déforestation et aucune ONG ne viendra narguer No sous son balcon. On parlera simplement du retour du fait du prince. Le locataire du Château a trouvé son mentor : le p'tit Robert … il n’y a pas un si grand chemin entre l’allée de la Borde et celle de l’éMeute. 

Avec l’abattage des ces arbres centenaires No n’est pas border line, il franchit la ligne qui sépare le difficilement acceptable de l’intolérable.

On va bientôt apprendre que ces vénérables sujets étaient malades, qu’ils mettaient en danger la vie de quelques mulots et que leur disparition est œuvre salubrité publique dont la mairie revendique l’initiative.

Sachez brave gens qu’il n’en est rien !

Ces arbres auraient-ils été au cœur de votre parcelle vous eussiez été tenus de les respecter et d’édifier votre maison en les contournant … mais dans le cas présent le promoteur a été autorisé à les abattre. Imaginez le sort qu’on eut réservé à JP Fiquet si par inadvertance il avait signé un tel PC. Condamné à s’exiler à Montesson … !

Les riverains vent-debout ont créé une association pour défendre l’ilot Jean Laurent. Les recours sont déjà déposés. Selon des sources sérieuses, un brillant avocat ayant fait ses armes à l’AEB conseillerait les nouveaux frondeurs. Tout d'un futur maire du Vésinet...

Qui a dit que l’Histoire ne repassait jamais les plats ? 





17 commentaires:

  1. En regardant l'abattage en plein Vésinet un nouvel acheteur d'appartement était admiratif. Dormez en paix il ne fera pas la révolution: L'age est certain et le porte feuille aussi.Il n'a pas besoin de conservatoire et de crèche. Le vesigondin parfait dans la stratégie de NO.

    RépondreSupprimer
  2. Désolé Michel C., ces arbres n'étaient pas des chènes, mais sans doute de vénérables et centenaires platanes.
    Le bucher pourra tout de même bruler No et son bras droit, le frère de Jo.
    D'ailleurs, je ne comprends pas pourquoi on ne coupe pas tous les arbres qui entourent la Mairie. On pourrait y garer plus de véhicules et pourquoi pas y implanter quelques logements sociaux.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. A propos de constructions, pourquoi l'immeuble (de logements sociaux paraît-il) construit à l'angle de la rue Ernest André et de la place du Marché n'a pas été aligné avec son immeuble voisin de la rue.
      A une époque, il y avait des Maires et des Adjoints à l'Urbanisme intelligents. Les immeubles devaient laisser un peu d'espace aux piétons ...
      Maintenant, les immeubles (surtout celui-là) sont à l'image des élus : la grosse tête et les chevilles qui enflent.
      Résultat: que des conneries ... ils vont bientôt être aussi mauvais que l'équipe de Hollande !!! Et cela ne fait que 2 ans. Qu'est-ce que cela sera dans quatre ans.
      Conseillé par l'Ex, Le Quart No ne retient que les bêtises de son ancêtre. Il veut rivaliser et faire mieux que le sarcophage.

      Supprimer
  3. Oh oui, un immeuble de 5 étages à l'emplacement du CIAV et du logement du BTS nanti. On pourrait reloger tout ce petit monde et remplir presque notre quota de logements sociaux.

    RépondreSupprimer
  4. Dites, Monsieur Phénix, l'Avocaillon qui s'occupait d'affaires qui lui étaient étrangères et qui faisait le Beau à chaque Conseil Municipal en débitant quelques notions de droit ... s'il est vraiment intéressé par Le Vésinet, c'est peut être le moment de montrer qu'il a réellement quelques notions de droit.

    RépondreSupprimer
  5. Le Maire chargé de l'urbanisme , Fils d'Alain ( prédécesseur de L'EX), frère de Didoux, est avocat (pas illon). NO lui a confié le Vésinet à remodeler selon sa convenance( celle de NO et des copains )! Exemple le New Immeuble dit de logements sociaux . affichage d'un permis de construire pour 4 étages transformé en 5 (ni vu, ni connu pour les cons qui habitent la place). NO est un grand remodeleur, vous avez dû le constater dans de nombreux domaines. Le droit c'est fait pour être détourné ! Voyez la longue liste de ceux qui planquent leur argent dans des paradis! ( paradis que vous appellerez comme vous voudrez)

    RépondreSupprimer
  6. Mais vous n'avez rien compris ! c'est la Bande des 3 : Grouchko ; Elkael/Développement Durable ; Politis/Culture qui ont décidé de nous offrir le plus "Beau Feu de la Saint Jean" à un moindre coût !

    RépondreSupprimer
  7. Maurice Elkael c'est aussi le Maire Adjoint chargé de l'environnement et de l'équipement... Alors quant on voit sa non efficacité pour les pannes constantes des lampadaires de nos rues qui nous plongent constamment dans le noir, on se dit qu'il a pas du faire grande chose pour sauver ces arbres, celui-là.

    RépondreSupprimer
  8. "Michel C" , contrairement à l'auteur du commentaire du 26avril 21:11, semble avoir des lettres puisqu'il cite " Les chênes qu'on abat", œuvre d'André Malraux et non " les platanes qu'on abat" de Jo Furax !?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Pour sûr, je n'ai pas la haute culture du chêne Phénix. Moi, je suis plutôt poil à gratter "platane".

      Supprimer
  9. La phrase "Les chênes qu'on abat" est bien un ouvrage d'André Malraux, mais celui-ci l'avait tirée du discours prononcé par Victor Hugo à l'occasion de la mort de Théophile Gautier et la phrase plus complète est :
    "Oh! Quel farouche bruit font dans le crépuscule
    Les chênes qu'on abat pour le bûcher d'Hercule!
    Les chevaux de la mort se mettent à hennir,
    Et sont joyeux, car l'âge éclatant va finir."
    http://lettres.lem2.online.fr/premiere/divers/hugo_gautier.htm

    RépondreSupprimer
  10. Texte à garder, pour le jour de la montée sur le bûcher d'Hercule du Vésinet , après le renversement de son piédestal. Qui lira ces vers ?

    RépondreSupprimer
  11. J'ai entendu des échos différents sur la construction de cet édifice. Il était question de logements sociaux et de logements privés. Puis on m'a dit que la société de HLM rachetait tout pour n'y construire que des logements sociaux. Qu'en savez vous Phénix ?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Si une société d'H.L.M. rachète les terrains du 58 Rue-Ernest André, qui se prolonge sur un bout de la Rue Jean-Laurent, cela permettra d'avoir un peu plus de logement sociaux et non des logements à 8000 € le mètre carré, voir plus. L'amende pour le non respect de 25% de logements sociaux sera diminuée. Et il est a espérer que le prochain Gouvernement de droite et du centre issu des élections Présidentielles et Législatives ramènera le quota de logements sociaux a un taux plus réaliste afin de mettre fin au racket fiscal de l'actuel gouvernement socialiste qualifié par nos amis Belges de Marxiste,Staliniste,Trotskyste.
      Ursus

      Supprimer
  12. Qu'en est-il "Phénix"? Si on le demande à "NO", cela risque d'être une réponse " en blanc" de même couleur qu'un chèque!
    Alors quoi, Phénix donnez nous l'adresse qu'on puisse voir, au moins lire le permis de construire "initial". Nous y retournerons après construction !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. il faut stopper ce projet.La fondation replantera les arbres.

      Supprimer
  13. Je suis passé ce matin en ville;j'y ai reconnu le chantier" des chênes qu'on abat", afin qu'ils soient "débités" comme des chèques... en blanc!

    RépondreSupprimer