17 avril 2016

Georges Bizet : F A Q

A la façon du Net le blog propose une alternative à la communication du Château en réponse aux polémiques suscitées par la gestion de l'école de musique Georges Bizet. (à gauche l'édito de Mme Politis dans la première "Lettre du Conservatoire" datée mai-juin 2016). 

Ci-après les questions les plus fréquemment soulevées au sujet du Conservatoire. Et les réponses obtenues aux meilleures sources.



L’école de musique est–elle agrée par la DRAC ?
 

L’administration n’ayant pas retiré l’agrément obtenu en 1987, la ville peut affirmer qu’à ce jour l’école de musique est un conservatoire à rayonnement communal. En revanche rien ne l’autorise à prétendre qu’elle le sera demain.

Le dossier qui devait être retourné pour la mi 2015 n’a pas été transmis sans que l’on sache si c’est la conséquence d’une carence administrative, ou par non respect des obligations.

Quand le dossier sera-t-il envoyé à la direction des affaires culturelles ?

Les officiels du château se contredisent. Pour madame la ministre de la Culture s’exprimant au conseil municipal c’est une question de mois, pour sa responsable de la musique il faut un an ou deux pour rédiger le projet pédagogique. Or ce document est indispensable à l’obtention de l’agrément.

Le tarif pratiqué est-il identique à celui des années précédentes ?


Non, la ville a appliqué une hausse moyenne de 20% sur le tarif de l’année 2015. Aucune justification, ni aucun investissement particulier ne justifie cette augmentation toutefois sensiblement inférieure à celle pratiquée par la ville de Carrières sur seine. Environ 200 parents d’élèves ont signé sur pétition exigeant de la ville l’annulation de cette hausse. 


L'effectif du corps professoral est-il en augmentation sur les années précédentes ?

Non, il est au mieux stable, il y aurait un enseignant en moins.


La diffusion en version papier glacé de cette lettre est-elle indispensable en période de restriction budgétaire et de hausse des tarifs ?


 
Les administrés sont en droit d'être surpris de cette dépense peu compatible avec les exigences de rigueur prônée par la municipalité.

Les informations données par madame Politis dans l’éditorial de la lettre du conservatoire (ci contre) sont elles exactes ?


Le blog laisse ses lecteurs juges de la qualité de l'information produite par le Château.



9 commentaires:

  1. LE PAPIER GLACÉ a t'-il pour but de GLACER LES VÉSIGONDINS dont LES PARENTS des élèves du conservatoire!?
    Ou la lettre sur papier glacé serait-telle sortie de presse d'un copain imprimeur fournisseur du Château?

    Date de la lettre de la "Muse Grecque de la Musique " ??

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ça sent le roussi au château, la maire-adjoint au peu qu'il reste de la culture se fait dorer au soleil,
      Pendant ce temps là les nêgres écrivent un édito bidon sur l'excellence du conservatoire ! Pour qui nous
      Prend t-on ? Le service du CIAV était excellent, on le ferme à mi-temps, à quand le conservatoire à mi-temps,
      À quand la fermeture des services sociaux, pour le service emploi c'est fait.Attention l'USV, le personnel
      Est en arrêt maladie .A part ça tout va bien, les corneilles sont en vacances. . .enfin le calme pour le
      personnel.

      Supprimer
  2. On peut jouer sur "les mots"! Donc "sur les notes " de la "Muse Grecque de la Musique "!
    Le maire a écrit sur ce blog le 11 mars 2016à 19;04, "Le Maire informe le blog : Le Conservatoire est un Conservatoire pour les 7 ans qui viennent! Signé B GROUCHKO".
    Y aurait-il, en matière purement musicale, discordance entre Bernard et Catherine ??Quelques fausses notes, dirons nous,
    que seuls les mélomanes peuvent remarquer!
    .

    RépondreSupprimer
  3. Je l'ai reçu par mail, il y a une version papier glacée ?

    RépondreSupprimer
  4. C'est donc un mail glacial-glacé que vous avez reçu, cher Anonyme du 17 avril 17:35 .
    Ce sont en mairie des givrés qui racontent des salades , afin de faire passer les parents du conservatoire pour des imbéciles !???
    En osant leur demander en plus 20% d'augmentation pour un conservatoire , qui n'est peut être pas un conservatoire,mais qui pourrait être un conservatoire ! Cela ,c'est glaçant-glacé ,révoltant. Pourquoi ne pas essayer une poche de glace sur la tête de ceux qui souffre d'être tombés sur la tête !

    RépondreSupprimer
  5. Elle gère la Culture du Vésinet à la mode grecque et on voit où cela mène !!!

    RépondreSupprimer
  6. Ce que les Vésigondins chantent ou fredonnent dans les rues en allant chez Georges BIZET:
    "C'est un beau roman C'est une belle histoire C'est une romance d'aujourd'hui "
    Les élus( de la majorité)font eux la farandole en dansant le sirtaki, autour "de la maître à danser" , à "faire chanter " .cette spécialiste de l'art ne pouvant être que d'Athènes,.... là où les athéniens s'at...!
    C'est la "feta " Politis!! : " A la mode grecque et on voit où cela mène !!! ( citation combien juste, de l'Anonyme du 17 avril 18:36)
    Braves élus vous pouvez vous moquer des Vésigondins , mais attention aux risques des retombées.... sur vous .


    RépondreSupprimer
  7. Pourquoi chercher la petite bête! ? Ce qui est primordial, c'est que Mr le Maire à l'image de Mr Hollande soit content de lui!
    C'est rassurant pour les Français du Vésinet ! Si Mme Taubira à été longtemps indétrônable, ne vous attendez pas à ce que Mme Politis démissionne avant longtemps!

    RépondreSupprimer
  8. La professeur de PIPEAU est plus que jamais active...Ira t elle jusqu'au violon ?

    RépondreSupprimer