22 avril 2016

Loudéac, le Vésinet même scénario ?

Loudéac. En démissionnant, l'opposition fait tomber la municipalité


« Mardi soir, les élus de la minorité ont annoncé leur démission. Le conseil municipal ne peut plus siéger. Les habitants devront retourner aux urnes.

Mardi soir, devant plus de 150 sympathisants, les six élus de la minorité municipale ainsi que l’ensemble de ses colistiers ont annoncé leur démission. Après avoir retracé l’historique de la crise politique qui secoue la ville depuis 2014, ils ont expliqué leur décision. « Nous ne voulons pas faire le procès du maire, mais simplement faire un constat de ce qui s’est passé tout au long de ces derniers mois », explique le chef de file de l’opposition.

« Ne m’abandonnez pas »  Avec la défection des six élus de la minorité et de ses colistiers, le conseil municipal ne peut plus siéger. Le retour aux urnes pour les Loudéaciens est maintenant incontournable. La consultation se fera dans les trois prochains mois. » 
Ouest-France du 20 avril.


Loudéac n’est pas le Vésinet … ici on a déjà donné. No ne doit pas s’inquiéter. Si les mêmes causes produisent les mêmes effets l’histoire ne se reproduit jamais … elle se réinvente.

La reconfiguration d’une majorité autour d’un élu providentiel tiendrait à ce jour du miracle ou de la génération spontanée. Sauf que No se croyant invincible accumule les faux pas, les provocations et transforme le château Carnot en boite de Pétri ! C’est aussi la chance des oppositions. A cultiver des poches de pus, des inimitiés, des haines rentrées No se varésifie.   

Pas que tout soit à jeter dans le faut-qu’on-y-a-ka qui tient lieu de boussole à No. Faut qu'on fasse des économies, y-a-ka couper des têtes, et son corolaire y-a-ka passer en DSP*, faut qu'on dégraisse.

Aucun sujet n'est tabou et la »privatisation » peut s'appliquer aux crèches, au conservatoire, au cinéma et au théâtre, comme au CCAS et maisons de retraite...  Un débat sur le périmètre régalien laissé à la ville aurait un sens; de même le partage des coûts des services entre utilisateurs et contribuables est une question qui mérite discussions. Pourquoi un cours de danse au Conservatoire est supporté à 50% par la collectivité et le même cours à 10% s’il est offert par la MJC ?

Mais No a interdit le débat, il gère en catimini ! On le comprend ... aucun de ses adjoints à de rares exceptions près serait à même d’y prendre part et certainement pas celle qui se ressource en Crête ! Il a confié à deux adjudants – encore plus incompétents -  l’exécution de ce plan de désengagement au rythme du marche ou crève. Si le pire n’est jamais sur, au Vésinet, il est à craindre !

Le Vésinet pourrait vite rejoindre Loudéac !


* DSP : la délégation de service public permet de transmettre la gestion des crèches ou des maisons de retraite à des sociétés privées 







19 commentaires:

  1. Varèse augmenatait les impôts et les dépenses . Il a pris la place de Foy qui a laissé un trou.
    No diminue les depenses et n'augmente pas les impôts.Tout le contraire.
    On ne peut donc pas parler de varésification.
    Comparaison n'est pas raison.

    RépondreSupprimer
  2. Varésification

    "Processus biologique qui affecte certains primates supérieurs convaincus de détenir la vérité sur des sujets qui leur sont étrangers. L'auto célébration, l'auto congratulation et le mépris de toute opinion différente participent à la symptomatologie de cette affection politiquement létale, isolée à l'origine chez un élu "cosmique" sa prévalence semble particulièrement élevée au Vésinet." extrait du Quotidien du médecin.

    L'élu varéséfié suscite l’idolâtrie chez les godillots, avant d'être trahi ...


    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Varésification, Foïsification, peut importe. Seul l'avenir de notre Ville et son appauvrissement en forces vives au profit de certaines entreprises est important. Baisse de la masse salariale promesse de campagne contre augmentation du budget fonctionnement. La balance tient la route. Mais à quel prix? Nous le verrons bien un jour en réalité sur nos routes, espaces verts, propreté de la voie publique, entretien du patrimoine bâti, des services rendus aux administrés (conservatoire, mjc, crèches ....) . Maintien du taux d'imposition oui, baisse du service public, peut être ! Vive Loudéac et à l'honnêteté de certains de ses élus. A quand le sursaut de lucidité au Vésinet ?

      Supprimer
    2. Mon Dieu, gardez-moi de mes amis. Quant à mes ennemis, je m'en charge !" disait Voltaire

      Supprimer
  3. Qui sont les "forces vives"? Vous parlez peut-être des quelques départs à la retraite de certains membres du personnel communal notoirement incompétents ou de quelques "stressés" qui se font mettre en arrêt maladie parce qu'on leur a enfin demandé de travailler? Sachez que l'une "surement en grande détresse" a été vue en train de se remonter le moral en faisant les boutiques de fringues à Parly 2 tandis que l'autre "carrément au tapis moralement" et surement physiquement entamait une partie de tennis aux Merlettes alors qu'il avait été "arrêté" par un médecin complaisant...Nous tous payons pour ces abus et tout particulièrement ceux des membres de la fonction publique territoriale qui font leur boulot loyalement et avec dévouement. Les écuries n'ont pas été nettoyées depuis 15 ans, la faute à Foy et au cosmique...Alors il est plus que temps de le faire...Sans parler du système de copinage quasi mafieux mis en place par certains "hauts gradés" au détriment des autres...

    RépondreSupprimer
  4. Comme il est écrit dans cet article "Deux adjudants encore plus incompétents", on a passé la soirée de hier soir non pas à jouer au Bridge mais à "Qui est ce ?"... Résultat du jeu : pour une fille, Torno ; pour un garçon, Elkael car c'est le méga copain de Politis et Grouchko...

    RépondreSupprimer
  5. Phénix,
    Les cours de la MJC ne sont subventionnés qu'à 10% car ils sont de très grande qualité. Du coup, ils font le plein et les finances sont équilibrées avec seulement 10% de subvention.
    Et en plus, vous avez le choix entre Danse de salon, 💃🎷Danse Modern'Jazz, Danse orientale, Hip-Hop, Danse rythmique....
    Y en a pour tous les goûts 😀.
    Venez essayer: le 1er cours est gratuit.
    Elle est pas belle la vie à la MJC ? 🎶

    RépondreSupprimer
  6. Adhérent MJC, les professeurs de danse de la MJC sont-ils titulaires du DE?
    L'enseignement rémunéré de la danse (danse classique, contemporaine et jazz) constitue une profession réglementée en ce qui concerne les qualifications des enseignants. L'exploitation de salles de danse à des fins d'enseignement doit par ailleurs répondre à des conditions de sécurité et d'hygiène.
    L'école de musique Georges Bizet a du se séparer d'un professeur de danse qui n'avait pas le DE, je serais curieux de savoir si les professeurs de la MJC sont en règle de ce côté là.
    Et les salles sont-elles aux normes ?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. La mairie a sévi à 21h26.
      INFO: La MJC n'est pas une MJC : c'est une association privée subventionnée avec de l'argent publique. La mairie fournit de plus gratuitement les locaux et a fait installer aux frais du contribuable une salle de bridge à la place de la crèche.La salle de bridge a été inaugurée en grande pompe : champagne et petits fours sans nulle doute : pauvre vésigondins que nous sommes ,le pouvoir nous est confisqué. Alors le total à la louche:subvention à la louche 100000€?, locaux : à la louche 100000? , bridge installation: à la louche 200000€?
      La mairie va t-elle répondre et démentir : attendons la "vérité" de la mairie? 400000€?????

      Supprimer
    2. A l'anonyme de 17h23
      Votre méconnaissance du sujet est à la hauteur de votre suffisance. La ville du Vesinet n'a pas déboursé 1 euro dans la salle de bridge. C'est l'aménageur du parc Princesse qui a financé des travaux, dont 80% du montant était l'installation d'un ascenseur pour personnes à mobilité réduite. Cet équipement servira donc à n'importe quelle activité lorsque le bridge quittera cette salle. Les travaux d'aménagement de l'intérieur (peinture et sols) ont été payés par la MJC pour un peu plus de 10 000 euros. On est très loin de vos sommes extravagantes.
      C'est vraiment facile de raconter n'importe quoi sous couvert d'anonymat

      Supprimer
    3. Reconnaissons à "l'anonyme" de 17:39" une grande constance dans ses propos. Cette version donnée par le maire à plusieurs reprises n'a pas été sérieusement contestée à ce jour.

      Supprimer
    4. les points sur les i25 avril 2016 à 21:22

      étrange critiquer l'anonymat quand on signe anonyme! mais la réponse est claire : dans le compte administratif de la ville au 31/12/15 il y a 180000€ environ au total pour la salle de bridge et 0€ en recette.Dites le contraire si vous osez un nouveau mensonge.Ce financement en 2015 a bien été fait avec l'argent des vesigondins pour une minorité de bridgeurs mais tous de grande qualité!

      Supprimer
    5. Ce que vous dites est totalement faux. Phénix pourrait aisément produire une copie de ce document si ce que vous dites était vrai. Mais soit vous mentez, soit vous vous trompez. Et je suis très bien placé pour le savoir.
      Enfin n'oubliez pas que cet investissement sert a la collectivité pour 20 ans. Donc cessez de stigmatiser perpétuellement les bridgeurs. Demain, vous attaquerez les joueurs d'echecs, les pêcheurs, les footballeurs, les joggeurs etc...

      Supprimer
  7. Avec la vente des biens de la commune , on peut dépensez + , sans augmenter + les impôts locaux.Il fallait y penser! Seuls ceux qui ont de "vrais diplômes " étaient capables de trouver la solution au problème !

    RépondreSupprimer
  8. Où se trouve " NODÉAC"?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ce n'est pas Nodéac, mais Loudéac ;)
      Où depuis septembre 2015, les élus démissionnent par vagues !

      Supprimer
    2. Anonyme du 26 avril 16:05 , vous ne comprenez pas la plaisanterie semble t-il! Sachant lire, je savais très bien que l'histoire se passait à LOUDÉAC et non au VÉSINET , où le maire est "NO" . la démission d'élus , cela ne vous rappelle rien ? Si oui faite le rapprochement entre Le VÉSINET et LOUDÉAC ! Phénix n'a pas écrit son billet , pour des prunes !!!
      Signé l'Anonyme de 09: 05

      Supprimer
  9. "I have a dream" : Nodéac-78110- 60 boulevard Carnot

    RépondreSupprimer