9 avril 2016

Pierre Gattaz chahuté au Vésinet !

Il se croyait peinard au milieu des siens, mais la séance de dédicace de Pierre Gattaz a été troublée ce matin par l’irruption d’un quarteron de manifestants à la Maison de la presse. Énergumènes qui n'ont eu de cesse d'houspiller l'auteur de "La France de tous les possibles" pendant une heure et demi. L'arrivée de l'adjoint à la sécurité et de quelques pandores mit fin à démonstration des trublions, intermittents et autres professionnels de la contestation. (photo ci contre)

Le Vésinet nouvelle zone de non droit ? Que fait No pour assurer la sécurité des VIP de sa commune ? On sait les problèmes rencontrés par l’ex PDG de PSA mais on croyait le patron des patrons protégé. 

Il n’en est rien.

Double faute, dans un pays où le pouvoir exacerbe les tensions, il est de la responsabilité des élus d’assurer la protection des personnalités. M Gattaz est un homme accessible, avenant et plein d’allant. Reconnaissons-lui le mérite de ne pas avoir la langue de bois.

Qu’il ait pu se sentir menacé sur le sol de sa ville ne va pas contribuer à en améliorer l’image.

Le blog assure Pierre Gattaz et son épouse de toute sa sympathie

19 commentaires:

  1. Intéressante votre photo.Gattaz dédicace devant un bouquin au titre évocateur. L'INSOUMIS.

    RépondreSupprimer
  2. "Le blog assure à Pierre GATTAZ et son épouse de toute sa sympathie ". Le blog a bien changé ou est hypocrite !??? Marie-Aude GATTAZ n'étant pas une élue de la majorité de "la fusée Grouchko",avait en des termes très peu courtois été critiquée! Rappelez-vous comment elle (une femme) avait été traitée sur ce blog ! de même que son Mari, qui il n'y a pas si longtemps signait à la maison de la presse son livre , "Français bougeons nous".
    Contrairement " à Mr No",Sans avoir de "vrais diplômes" on peut avoir "une vraie mémoire"

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @ anonyme de 17:30
      Vous écrivez sans savoir ou avec la volonté d'enfumer.
      L'opus de Pierre Gattaz a reçu une mention très honorable sur le blog de Phénix
      http://librecours.over-blog.com/article-precher-la-re-industrialisation-dans-le-desert-40637797.html

      Votre mémoire est-elle aussi bonne que votre "bonne foy"

      Quant à me reprocher d'exprimer ma sympathise à une opposante dont l'époux est victime de voyous ne peut déplaire qu'à un rustre ... cqfd

      Phénix

      Supprimer
  3. Phénix , votre marque de sympathie pour Mme Gattas après l'incident de ce matin à la Maison de la Presse, est tout à fait correcte! Ce qui l'était moins , à mon avis sans en référer à "Foy " ou à "sa bonne", c'est la manière dont Mme GATTAZ a été traitée sur ce blog parce que suppléante de Bel, parce qu'elle n' était pas de la liste de Grouchko . Vous ne lui avez pas fait de cadeaux? Mais en faites-vous souvent des cadeaux?
    signé : "un rustre"

    RépondreSupprimer
  4. Selon des sources proches du Medef M No est resté très discret. Aucune apparition du maire le matin à la maison de la presse (pour une fois bien nommée) ni l'après midi à la plume enchantée d'accueillir un grand patron.

    M Joncheray par contre a été à la hauteur des circonstances comme l'a fait remarquer à ses interlocuteurs M Gattaz. Enfin un adjoint qui mérite un coup de chapeau.

    RépondreSupprimer
  5. ...cqfd :Ce n'est pas par sa taille que No peut prétendre être à la hauteur!

    RépondreSupprimer
  6. Il faut savoir qu'au Vésinet , "le PATRON DES PATRONS" ce n'est pas Pierre GATTAZ , mais Bernard GROUCHKO.
    Pour confirmation s'adresser aux employés de la mairie.

    RépondreSupprimer
  7. Hier NO ne courait pas les rues du Vésinet! Il avait quitté "la ville parc" pour le "Luxembourg", pas le simple jardin.
    Mr Jonchereray a été le seul maire-adjoint à être à la hauteur samedi, IL MÉRITE UN COUP DE CHAPEAU ,même si ce n'est pas celui d'un "panama "ou d'un autre "couvre chef"fiscal!? C'est un Monsieur humain, de bonne éducation ....ce qui est de plus en plus rare de nos jours.

    RépondreSupprimer
  8. Antoine, un intermittent du spectacle (et du conseil municipal), glandouillait rue Foch pendant que ses collègue - fait du hasard - se faisaient dédicacer le dernier ouvrage de Gatttaz à la maison de la presse.

    Le correspondant du Courrier des Y ne manque pas non plus de flair. Ce matin là il achetait ses canards dans cette boutique quand les intermittents ont fait irruption.

    On appelle ça le hasard !

    RépondreSupprimer
  9. Phénix (de droite), fan de "Gattaz" ? Juste là, au bon moment!
    2 anonymes (ou le même), fans de "Joncheray" (Maire-Adjoint de droite à la sécurité pour rappel) : Juste présent car obligation oblige !
    Et, Mr Antoine Lorrenzi (Conseiller Municipal de gauche)dans le coin : Juste là pour faire des courses MAIS un parfait coupable !
    Il semble donc évident d'après certains anonymes de ce blog que les Vésigondins n'ont plus le droit de faire tranquillement leurs courses un samedi au Vésinet. En effet, si vous étiez dans la librairie en question pour acheter simplement votre journal, vous passez pour un héro (la légion d'honneur si vous avez acheté le livre en question) mais si vous étiez dans une rue adjacente, loin ou près du lieu de la dédicace du livre de Mr Gattaz, vous êtes un traitre, le "RESPONSABLE" de l'agression !!!! Mais où va-t-on? Revenons sur terre ! Un peu de sérieux Mesdames, Messieurs !

    RépondreSupprimer
  10. Si je vous comprends bien Anonyme du 10 avril 14:19 Mr JONCHERAY aurait eu "L'OBLIGATION" de dire un mot sympa à Mr GATTAZ. Alors , que Mr LORENZI en avait aucune . Mais, "Antoine" ne manquera pas de dire toute sa sympathie à sa collègue "Marie-Laure" , épouse du Pierre GATTAZ en question.
    Phénix a fait preuve "SANS OBLIGATION "d'une certaine délicatesse, en écrivant dans ce billet" le blog assure à Pierre GATTAZ et son épouse toute sa sympathie ". Ce qui moi ne me gêne pas, au contraire .
    Si Antoine LORENZI et Bernard GROUCHKO n'ont pas les mêmes idées dans le crâne,ils ont assurément le même coiffeur" ! ?
    Anonyme du 10avril 14: 19 , vous demandiez : "UN PEU DE SÉRIEUX MESDAMES , MESSIEURS" ,Moi je vous en sers! N'habitant pas le Vésinet, je profite des billets de Phénix et des commentaires. Franchement , c'est parfois plus ou moins amusant !
    Je vais devoir attendre mercredi la version du journal du coin ," Le Courrier des Yvelines "pour compléter mon info.

    RépondreSupprimer
  11. Ce commentaire a été supprimé par un administrateur du blog.

    RépondreSupprimer
  12. après l'incident de la maison de la presse , certains ont considéré qu'un seul élu avait "obligation"... de savoir vivre ,ou de bonne éducation . Est ce à dire que les autres élus n'ont aucune "obligation"? C'est logique, sans être pour cela intelligent ! On peut être un élu, se croire supérieur et s'abaisser à dire un petit mot de compassion pour ceux qui sont attaqués.
    Vésigondins d'aujourd'hui regardez bien la photo , face à Pierre Gattaz ce seront peut être vos élus de demain !?

    RépondreSupprimer
  13. Puisque le couple Gattaz est évoqué, est-il possible de me rappeler à quel âge Mme Gattaz a pris sa retraite ?
    Je n'ai plus l'information précise, mais il me semble que ce n'était pas à celui préconisé par le MEDEF : 67 ans (taux plein), ni à 63 ans (taux avec décote).

    RépondreSupprimer
  14. La réflexion sur l'age de la retraite de Mme GATTAZ , m'a fait me poser la question suivante : qui me coûte le plus cher à moi contribuable , la retraite de l'élue Marie-AUDE G ou les indemnités versées à l'élu Antoine L intermittent du spectacle ?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ma question ne portait pas sur le coût de la retraite de Mme Gattaz, mais sur la cohérence entre discours et pratique.

      Supprimer
  15. Qui sème le vent récolte la tempête...dans un verre d'eau en fait (combien de morts, de blessés, coût des dégâts matériels ?...lol...).
    Que le patron des voyous du CAC 40 se fasse chahuter, faut-il en être surpris?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. M. Gattaz est une personnalité publique qui professe régulièrement des opinions clivantes. Qu'il se fasse chahuter n'est pas choquant en soi-même, et même au Vésinet. Il n'y a pas eu crime de lèse Majesté ni de trouble à l'ordre public, ce me semble.

      Supprimer
  16. Pour votre information l'indemnité des conseillés municipaux qui n'ont aucune délégation est 70 euros par mois. Pas de quoi faire la fête.
    Antoine L'intermittent

    RépondreSupprimer