18 avril 2016

Réponse à mon détracteur par André MICHEL

De quel côté êtes-vous réellement, Monsieur MICHEL demandait récemment un lecteur du blog de Phénix, étonné de son silence ? voir ci dessous l'intégralité du commentaire


Cher monsieur,
 

Désolé mais je ne lis pas le blog tous les jours, tant s’en faut. Phénix a attiré mon attention sur votre commentaire, commentaire qui m’interpelle, car dans votre cas j’aurais eu la même réaction. Laissez moi vous expliquez le pourquoi du comment.

Dans un premier temps Il m'a semblé normal d'attendre - sans trop d’illusions - pour voir à l’œuvre la nouvelle équipe. Délai habituel accordé à tout nouvel élu. Le désenchantement a été rapide et les engagements électoraux vite oubliés. Conseils de quartiers, crèches, ligne 19, commissions, personnel, ……

Ensuite je suis intervenu en conseil municipal espérant les infléchir dans leurs méthodes. Il faut reconnaitre que jusqu’ici ils donnent l’impression de s’en moquer mais j’espèrais toujours. Pour eux le conseil municipal est sans doute un moment peu agréable à passer. La règle semble claire : on fait ce qu’on veut avant et ce qu’on veut après, et pendant le conseil on peut dire en public qu’on a l’accord des élus pour telle ou telle décision (CIAV, …..) alors qu’on ne leur en a jamais parlé : cela ne leur pose aucun problème !

Après les conseils, j’entends de la part de certains acteurs éminents : "tu es trop long ", d'autres : "tu as raison mais nous on ne peut rien dire". Je vous invite à relire mon intervention au conseil du 18 Février et mes demandes de changement d'attitude. La réponse qui m’a été faite peut se résumer : "cause toujours, on s’en fout". Pas une seule ouverture pour accepter de discuter d’autres idées que les leurs. 


Nous venons de vivre 2 ans avec de rares conseils municipaux - le minimum légal, des commissions bâclées la veille des conseils, commissions qui se télescopent sur une semaine. Résultat une vague information sur des décisions déjà prises et non la préparation de ces décisions comme la loi le veut. Alors vous avez raison il est temps d’aller plus loin.
 

La troisième étape va consister à ne plus accepter de mensonge avéré, ne plus accepter la maltraitance du personnel, ne pas laisser la dérive de la gestion. Le noyau dur qui gère la mairie ne s’arrêtera pas si on n’alerte pas les vésigondins pour faire pression pour un changement : sinon dans quel état laisseront-ils la ville dans 4 ans.

Il est encore temps de jouer le jeu de la démocratie, de demander l’avis des autres élus avant de décider, d'écouter des opinions différentes pour en tirer profit. Ce sera désormais le guide de notre action pour qu’enfin ils comprennent qu’il est temps de changer. Pour cela nous ne laisserons plus rien passer tant qu’ils ne changeront pas, ne serait-ce que pour être en cohérence avec leurs engagements de campagne électorale.



Que faites vous M Michel pour arrêter l'hémorragie de personnel? Pour préserver les forces vives qui entretiennent tant bien que mal la ville ? Il me semble que nous ne nous vous avons pas entendu sur tout ce qui se passe au château et ses alentours.
il est simple de prendre la plume pour quelques pamphlets, mais moins simple de prendre ses responsabilités et "les armes" pour défendre le personnel et donc également le budget de la ville. De quel côté êtes vous réellement?
Certainement pas de celui, malgré vos appartenances politiques, des petits. Mais il semble que c'est dans l'air du temps (cf les actions du gouvernement actuel).


14 commentaires:

  1. en lisant ce commentaire posté sur le blog de Phenix je pense au proverbe:
    les chiens aboient , la caravane passe dit le proverbe.
    Avec Hollande la caravane ne passe même pas et les chiens aboient;
    Ce proverbe a t'il une légitimité?

    RépondreSupprimer
  2. Elle est bien bonne.
    La gauche est totalement inaudible dans le pays, avec des girouettes qui disent une chose un jour, le contraire le lendemain.
    Les ministres ou les divers politiques de gauche sont tous à essayer d'exister en prenant la parole à tout moment et à tors et à travers, conduisant à une affreuse cacophonie.
    Au Vésinet, la gauche est tellement absente qu'il lui faut le Blog de Phénix pour avoir une tribune et se faire entendre !

    Dans quel monde vit-on ?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Très cher R. Bus
      La droite est-elle audible ? Regardez la primaire où il aura bientôt 20 candidats ? Ils essayent également d'exister en aboyant.
      Quant à celle du Vésinet, où est-elle ? Gripoix qui n'a jamais ouvert sa bouche, Bastard qui ne rêve que de revenir à la place du vizir, Grouchko qui déconstruit les services de la Mairie comme il désosse les entreprises qu'il rachète.
      Je suis de droite, mais avant de rire des autres, il faut balayer devant sa porte.

      Supprimer
    2. Tout à fait exact, mais c'est tellement drôle à gauche en ce moment. La droite, elle, fait plutôt pleurer, surtout le Nabot (vous savez le tricheur qui dépense 25 M€ de plus pour sa campagne, sans le savoir ...).

      Supprimer
  3. Moi, je pense que l'Avenir du Vésinet se fera avec des gens du terroir, des personnes humaines et non pas avec des gens qui pétent ou qui ont envie de péter plus haut que leur derrière ! Regardez notre troupeau qui s'accroche à leur poste comme des sangsues et/ou certains et certaines depuis de longue date voire de nombreux mandats. Monsieur Grouchko se vante dans tous les tracts, courriers, etc... alors qu'il n' a rien fait et nous envoie droit dans le mur ; Madame Politis est une catastrophe pour la Culture de notre ville ; Madame Torno est la dernière de la classe ; Monsieur Carrour ne comprend rien aux chiffres ; Monsieur Elkael inexistant ainsi que Monsieur Guizaz et Madame Godest mais par contre pour pleurer dans la rue qu'ils ne sont pas contents à qui veut les entendre, on les trouve. Quant à Monsieur Joncherray et Madame Geneix des seniors à la retraite et quoi de plus ?... Quand je pense qu'on les paye pour nous pondre de la "M...e" alors qu'ils sont tous nuls aux yeux de plus en plus de Vésigondins. Mais pourquoi ils ne démissionnent pas ? La gauche au pouvoir est sans aucun doute le début de la déchéance pour la France mais cette équipe vésigondine ne fait pas mieux. Monsieur Michel même si il est de gauche a raison, nous acceptons assez au niveau gouvernemental, cela suffit et c'est à nous aussi de ne plus accepter quoique ce soit au niveau local !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Cher(e) anonyme du 19 avril 14:08.
      Vous ne parlez pas de l'opposition inexistante et de ses membres absents pas plus que de la blonde bécasse peroxydée qui vise le pouvoir elle aussi et dont les sorties et interventions droit sorties du métro Poissonnière la ridiculisent mais enchantent l'auditoire qui attend quelle ineptie elle proférera dans une outrance verbale déjantée. Faites comme moi allez au conseil vous serez édifié sur la nullité de cette prétendante qui se targue d'avoir des troupes qui la suivent! Et puis vérifiez vos sources, vous écrivez des affirmations fausses. Votre commentaire ciblé n'a que pour objectif de faire croire à des outrances infondées. Quant aux gens de terroir, au Vésinet cherchez-les... ou citez-les nous...

      Supprimer
  4. Je suis de droite et " balaye devant ma porte " ( de droite), comme le conseille l'Anonyme du 19 avril 11h20. Aussi je ne reste pas béat d'admiration devant la haute taille du grand "le Vizir Grouchko ".
    "Le Grand-Saint-Bernard" est à mon avis , de taille et de pointure inférieures à celle du "Grand Charles ", qui a vécu "LUI" aussi au Vésinet ( sans y avoir été maire)!
    Je propose quelques citations de ce grand bonhomme, qui avait "LUI" la simplicité de ne pas être orgueilleux!

    " La diplomatie est l'art de faire durer indéfiniment les carreaux fêlés ".
    "J'ai entendu vos points de vue,ils ne rencontrent pas les miens. La décision est prise à l'unanimité" ( réunions des C M )
    "Il n'y a que les arrivistes pour arriver " (des arrivées groupées au Vésinet)
    " Comme un homme politique ne croit jamais ce qu'il dit , il est étonné , quand il est cru sur parole "( différent pourtant pour l'agrément du conservatoire !)
    " Il n'y à de réussite qu'a partir de la vérité"( quelle vérité :celle de Mr le maire, celle de Mme Politis? une ou deux réussites?
    "L'ambition individuelle est une passion enfantine" (Pourquoi fermer des crèches au Vésinet et ouvrir un club de bridge pour vieux?)
    " le pouvoir c'est l'impuissance "(ceci peut être constaté au Vésinet)
    " La réforme oui, la chienlit non " ( allez voir au château.....)


    RépondreSupprimer
  5. "Nuit debout" au Vésinet ?

    Sais-­tu ce qui se passe au Vésinet ? De plus en plus de personnes se réunissent, discutent et échangent sur le Maire et son équipe.

    Des personnes de tous horizons reprennent possession de la réflexion sur l’avenir de notre ville. La politique n’est pas une affaire de professionnels, c’est l’affaire de tous. L’humain devrait être au cœur des préoccupations de la majorité. Les intérêts particuliers ont pris le pas sur l’intérêt général alors il est temps d'agir.

    Chaque jour, nous sommes de plus en plus à nous regrouper. Venez nous rejoindre et décidons ensemble de notre devenir commun.

    " Si toi, élu, tu refuses d'écouter et d'être au Service des tes concitoyens, nous te pousserons à la démission"


    RépondreSupprimer
  6. Pourquoi être vous aussi méchants ? Puisque l'installation de l'espace bridge ne vous a pas coûté un seul centime! Puisque on vous a écrit que le conservatoire avait "7 ans "de beaux jours à vivre! Un conservatoire en bon état de conservation en tant que conservatoire
    Vous êtes des "pas beaux, jamais contents" !!!Bande de mécréants vous devriez admirer votre équipe régnante qui roule ...pour vous!?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Sachez très cher, ce que la salle de bridge a couté à la Ville:
      1. Le déplacement, la main d'œuvre pour couper un arbre centenaire. (pourquoi?) 2. Installation d'un ascenseur (la rampe d'accès "poussette" ne suffisait pas?) 3. La salle de bridge a été complètement refaite.
      Est-ce les bridgeurs qui ont payé les factures? Pour quel retour sur investissement? Quels sont les coûts de fonctionnement?
      Manifestement, une salle de Bridge est plus rentable et utile qu'une crèche!

      Supprimer
  7. "La classe dite moyenne tient dans l'Etat la place que tient le ventre dans le corps humain : le milieu. Il y a des hommes qui sont le cerveau du progrès. Il y en a d'autres qui en sont les pieds.”
    Les Elus (et autres), méprisants et dédaignants celles et ceux qui travaillent tous les jours pour faire progresser notre Ville, se prendront bientôt les pieds dans le tapis. Les 51% "de ventre" du budget et Elus honnêtes resteront... Vous ne faites que passer. Mais à quel prix pour notre Ville?

    RépondreSupprimer
  8. Apprenez de source certaine (provenant du personnel de la Mairie) et parce que l'on a envie de briser la loi du silence pour alerter l'opinion publique que certains élus se vantent dans leur bureau que quoiqu'ils fassent, ils seront réélus à coup sur dans 4 ans ! Ils fêtent même entre eux chaque année de mandat écoulé à gros coup de gâteau à la crème et puis passent des heures et des heures au lieu de travailler à discuter de celle ou celui (personnel) qui sera déplacé dans tel ou tel service ou tout simplement viré. Ils ont tous la grosse tête ! Leur comportement est écœurant d'où des nombreux arrêts de travail... Signé le personnel en colère qui en marre d'être de minables marionnettes et qui va continuer à balancer !

    RépondreSupprimer
  9. Mais bien sûr qu'ils seront réélus, et facilement ! L'opposition est émasculée, Gripoix muet comme la carpe de son épuisette, Chesnais à ses affaires lucratives, Bastard en mode basta... Pelouses bien tondues et trottoirs refaits : que demander de plus ? En apparence, rien ne bouge. Mais ouvrez les yeux, un vent nouveau souffle sur notre bonne Ville. Oui, il est possible de se réapproprier l'espace public, nécessaire de s'exprimer, fondamental de dépasser les clivages partisans et les vielles haines recuites distillées par l'Ex- fossoyeur et ses amis bridgeurs. Visiblement, ils ne savent pas lire dans les cartes...

    RépondreSupprimer
  10. la lecture du commentaire de l'Anonyme du 20 avril à 13:56 ,m'a donné l'envie d'essayer d' analyser la situation.
    C'est lamentable ce qui se passe au Château ! Certains , des parvenus se comportent comme tels ( c'est tout dire) ! D'autres sont nés avec une petite cuillère d'argent et même d'or dans la bouche ,mais ne seront jamais capable de décrocher la lune car trop c--- pour cela ! D'autres, les soumis , les toutous bavent d'admiration devant le chef de la meute qui défend son propre territoire!

    "Ils se vantent dans leur bureau que quoiqu'ils fassent, ils seront réélus à coup sûr dans 4 ans" " ils le fêteraient même déjà " a gros coup de gâteau à la crème" ! ! ! ET OUI ! A l'image "des Français", LES VÉSIGONDINS "SONT DES VEAUX " , allant même jusqu'à payer de leurs impôts " le gâteau à la crème" qu'on leur mange sous le nez.

    RépondreSupprimer