26 mai 2016

C O S : silence, on ferme !

Le comité des œuvres sociales de la mairie (CE des agents municipaux) va interrompre son fonctionnement le 10 juin. Faute de candidats ! L’association gérée par des agents titulaires n’a pas trouvé suffisamment de volontaires pour remplacer les administrateurs du bureau sortant.

Étrange situation où le personnel de la mairie se tire une balle dans le pied en délaissant un budget confortable destiné à faciliter la vie, la convivialité et les loisirs des agents. Genre le repas annuel du personnel.

Le blog ne donne aucun crédit aux allégations selon lesquelles des pressions auraient été exercées pour mettre fin à ces dispendieuses prodigalités.

En ces temps de rigueur tous les boulons doivent être serrés, même si au Château on défraye encore une adjointe érubescente qui a disparu du paysage municipal depuis plusieurs mois.

7 commentaires:

  1. Je suis bien informé et pour cause ! Le COS n'a pas été renouvelle suite à sa démission générale devant l'attitude
    suspicieuse du maire et des élus de sa majorité .Aucun agent n'a souhaité se représenter après les mises en cause
    Sur l'utilité d'une telle institution qui créait des liens entre tout le personnel, qui aidait tel ou tel ,qui
    Réunissait les anciens et les nouveaux . . .Plus question pour le personnel de s'engager et de se retrouver à
    Négocier quoique ce soit avec ces élus . Trop de mépris, trop de manque de respect, trop d'incompétence.
    Et pourquoi pensez-vous que nombre de chefs de service sont sur le départ ?

    RépondreSupprimer
  2. Anonyme de 15h27 très bien dit. En effet, comment continuer ce CE lorsque l'on entend ce que vous avez pu entendre. En effet, en plus d'avoir à batailler pour le cos, il faut également se "battre" dans le travail de tous les jours pour essayer de faire fonctionner les services. Bien sûr beaucoup de chefs de service sont en recherche d'autre chose, où sont déplacés, avec changement de responsabilités et fiche de poste. D'où des arrêts maladie. C'est très dommage, mais je comprend et compatis la fin du cos et qu'il n'y ait aucune candidature de reprise. La ville du Vésinet continue sa descente aux enfers.

    RépondreSupprimer
  3. Grand Dieu, il faut appeler des coupeurs de feu pour arrêter ces coupeurs de tête ; Y a t il une malédiction qui s'est abattue sur le Vésinet ?
    Un placement d'office à la demande des tiers ne peut il être demandé, dans ce cas le Sous Préfet n'a pas son mot à dire.
    L'argent ne fait pas le bonheur, Courage fuyons !

    RépondreSupprimer
  4. La fermeture de ce C.O.S. c'est une page qui se tourne. Un comité, qui par ses actions permettait aux élus et aux fonctionnaires de se retrouver une fois par an dans la convivialité. Pas de hiérarchie, des relations simples et directes.
    Autres temps, autres mœurs 😓

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Comme dirait un Baron de la Haute, qui fut un entrepreneur formidable, "Monsieur No essaye de péter plus haut que son cul" !
      A vouloir gérer des affaires alors que l'on en est pas capable ... cela conduit à la catastrophe.

      Supprimer
  5. Une malédiction au Vésinet, trop de mépris, fuyons, la descente aux enfers....
    Le registre est assez négatif, mais malheureusement réel.
    Le plus troublant dans l'histoire, c'est que les teneurs de ficelles ne s'en inquiètent pas plus, au contraire, on enfonce le clou...
    "Quelques chose, qui fait mal, qui fait mal..."
    On continue sans se soucier, on fait bonne mine, et ironie de l'histoire, on tente même de prouver le bienfait !!!
    Petit-exemple dans le dernier magazine de mai avec les 2 graphes d'en haut p.12.

    Une dotation globale de fonctionnement qui affiche -1.5 ME, pourquoi pas.
    Mais quand on voit le 2ème graphe, on se pose plusieurs questions:
    -à quoi sert-il au vu de la tendance de la courbe ? la stabilité ? oui s'il n'y avait pas la suite...
    -pourquoi l'échelle ME est-elle si mal choisie ? On monte à 10ME et même 100ME, alors que les chiffres stagnent à 4.5ME !
    -les chiffres entre les 2 graphes étant sensiblement les mêmes, pourquoi ne pas utiliser le même graphe ou le même modèle ?
    d'autant plus que la variation pour le 1er graphe est de -1.5 ME et de -1.3 ME pour le 2ème !!!
    On a donc une variation plus petite en bas, mais un graphe plus resserré ! LOGIQUE ...
    Ah ! il fallait sans doute montrer une dotation fonctionnement fortement à la baisse, et l'enjoliver, avec du rouge foncé tant qu'à faire !

    L'autofinancement parait aussi stable mais en fait sa courbe est la même que celle du premier graphe.
    On aurait voulu faire exprès, on n'y serait pas arrivé.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bien vu, mais c'est ça la politique.

      Supprimer