23 mai 2016

Il y a 2 ans : Jo, le départ

Il y a deux ans sortait des écrans radar de la vie publique vésigondine monsieur Jo.

Absent et inaudible depuis lors monsieur Jo avait été salué à son départ par son ex premier adjoint devenu le successeur. Didier Jonemann malgré la brièveté de son mandat a laissé une empreinte dont certains aujourd’hui pourraient s’inspirer.

Le 16 mai 2014 monsieur No qui sait ce que la ville doit à monsieur le fils n’a pas hésité à faire signer par sa secrétaire un message de départ que le blog se plait à rendre public en cette période anniversaire.


Date: 16 mai 2014 11:08:44 UTC+2
Destinataire: ".Personnel Mairie"
Cc: Lieberherr Jean-Gabriel , ".Elus"

Objet: Départ de Monsieur Didier Jonemann
Madame, Monsieur,

Le Conseil d’Etat vient de confirmer l’inéligibilité de Didier Jonemann, 1er Maire-Adjoint et ancien Maire du Vésinet. 


Cette décision sévère est définitive ; elle a notamment pour conséquences le fait que Didier Jonemann perd son mandat, c’est à dire qu’à partir de ce jour il ne siègera plus au Conseil Municipal, et n’aura plus de délégations à l’Urbanisme, au Site et aux affaires juridiques pour cette mandature.

Je suis d’autant plus peiné que la Ville lui doit beaucoup, que grâce à son influence et son action, le Vésinet a remis non seulement la sérénité, mais aussi  l’art de vivre au cœur de son action ; la Ville a ainsi été récompensée des plus hautes distinctions pour l’embellissement du Parc. 


Il reste un des plus forts alliés et ambassadeurs de la Ville ; nous pouvons compter sur son soutien et sa bienveillance à l’égard des affaires communales dans les pages que nous allons écrire désormais.


Son attachement au personnel municipal n’est pas à prouver et je sais que c’est un sentiment réciproque.

Je pense sans me tromper pouvoir compter sur vous pour remercier Monsieur Didier Jonemann pour ces très nombreuses années au service de la Ville, après ces 13 années en tant que conseiller municipal d’opposition, puis 1er magistrat de la Ville.  

Je lui dis donc  « A bientôt » pour les très nombreux projets à développer ensemble.

Je vous prie de recevoir, Madame, Monsieur, l’expression de mes salutations distinguées.

Cécile de Lanlay pour Bernard Grouchko
Maire du Vésinet

8 commentaires:

  1. j'aime bien Didier Jonemmann et j'ai voté pour lui.
    Mais pourquoi ce retour sur le passé et le désir de commemoration;
    Ce qui a été acté a été acté.
    L'oubli est la plus grande force de l'homme.
    Ne faisons pas de l'histoire mémorielle ou chacun va puiser ce qui est bien pour sa cause
    L'avenir ne s'écrit pas dans le passé.

    RépondreSupprimer
  2. L'aigle de Meaux23 mai 2016 à 14:11

    Cet éloge de No à son ami Jo est une pièce d'anthologie.
    merci Phénix de l'avoir extirpé de vos archives.

    RépondreSupprimer
  3. NO a écrit " je suis d'autant plus peiné................ de ce de ce qui lui arrive "en parlant de "son ami JO"!NO, Un peiné-heureux de prendre la place de Maire du Vésinet, une bonne vieille ambition familiale.
    "JO" a remis la sérénité , mais aussi l'art de vivre au cœur de son action " . NO lui, a tout fait pour anéantir ce qu'a fait JO: théâtre, conservatoire, crèches , ambiance entre le maire et les employés,....
    Didier était et reste un Vésigondin dans l'âme et le cœur , Pas un vésigondin de parade. Oui Mais: jouait il au bridge ???

    RépondreSupprimer
  4. Dans le long feuilleton intitulé "Mr Jo" , Phénix l'a écorché vivant, chapitre par chapitre !
    qui s'en souvient, Quels Amis de la majorité sont intervenus pour défendre Didier?
    C'est beau l'amitié !

    RépondreSupprimer
  5. Jo revient ils sont devenus fous.

    RépondreSupprimer
  6. Ils sont entrain de jouer une tragédie : LE VESINET PERDU. ou " ON TOURNE À LA CLINIQUE DES PAGES ".
    Ceci se jouera au Théâtre, ou ce qui fut le Théâtre de JO avant NO: "Le Théâtre Alain JONNEMANN"

    RépondreSupprimer
  7. No en concert avec sa majorité , depuis la mise à l'écart de D JO nous la jouent au 49,3, pour faire TRÉpasser le conservatoire, les crèches , le théâtre ......., mais pour faire vive le bridge , organe indispensable pour la vie d'une commune!
    Merci "Père No", allez en paix.

    RépondreSupprimer
  8. Un peu de lucidité ne ferait pas de mal! JO a bénéficié du charisme de son père, bien que celui ci n'ai pas été
    Tout blanc dans les affaires concernant l'urbanisme, affaire JERSEY ,JO comme NO voulait faire plaisir à Maman ,
    Car au Vésinet la place du maire est réservé au fils du père, au fils de la mère ... Il nous reste le frère
    Qui sévit à l'urbanisme, l'histoire continue au grand désespoir des professionnels de l'urbanisme !
    Il ne s'agit pas de servir sa commune mais de ...... !

    RépondreSupprimer