31 mai 2016

Le sapiteur prend-il les vésigondins pour des buses ?

Qui est plus sachant que le surintendant aux finances, qui au Château mérite plus le sobriquet de "sapiteur" ?

Inutile de chercher, ce n’est pas innocent si au sein de la majorité municipale l'adjoint aux finances est affublé du titre de grand sapiteur ! Au royaume des BTS monsieur Carour impressionne. A commencer par le chef BTS qui lui doit tout et plus encore.

Dommage pour monsieur Carour mais il n’y a pas que des BTS au Vésinet. La manipulation grossière à laquelle il prête son nom est indigne d’un serviteur honnête. La rengaine servie par le surintendant aux finances est simplissime : l’état réduit dramatiquement ses dotations mais la ville contre vents et marée maintient les services, les subventions et même les investissements sans augmenter les taux. Pour preuve les deux graphiques ci contre qui apportent de l'eau au moulin du sapiteur !
 
Mais deux graphiques manipulés (extraits de la page 12 de la revue municipale). Sur celui du haut la pente baissière est impressionnante : les dotations de l’État.
En dessous le graphique de l'autofinancement, la stabilité est tout aussi parfaite : les investissements du Vésinet.

Or en fait les deux agrégats ont évolué en parallèle de 4.4 à environ 3M€ entre 2010 et 2016, leurs baisses sont identiques. Le super BTS a rusé pour faire accroire du contraire. On connait bien l’oiseau pour l’avoir vu à l’œuvre.

La réalité est moins enthousiasmante : la ville a liquidé des bijoux de famille et a enregistré 4.850.000€ de revenu exceptionnel en cédant des immeubles en 2015, 2016. Bizarrement ces chiffres sont occultés dans l'article de la revue. Ils sont pourtant nécessaires à la compréhension de la situation financière de la ville, mais ils ne cadrent pas avec la doxa de No et de son sapiteur.

Peut-on avoir confiance dans une équipe qui manipule aussi grossièrement les chiffres budgétaires ? Tout le reste n’est-il pas à l’avenant, comme ce fut le cas au Conservatoire  ?



14 commentaires:

  1. C'est ainsi que fonctionnent les gens de la Finance, dont le Sapiteur fait partie.
    Tout ce qui va mal est de la faute des autres, du marché, de la conjoncture ...
    Tout ce qui va bien résulte du mérite, de la bonne gestion du Sapiteur ...
    Phénix a raison, la manipulation des graphiques, alors que la tendance des chiffres est similaire, est une escroquerie au bon sens des vésigondins !
    Mais, on sait que les gens de la Finance ont tendance à mentir.

    RépondreSupprimer
  2. " Le sapiteur prend-il les Vésigondins pour des buses ?: " La raison serait-elle parce qu'il en est "une triple", d'où son arrogance à se croire 3 fois supérieur ! Par son commentaire Jo Furax, à ne pas confondre avec Jo, prouve qu'il n'aime pas a être abusé !

    RépondreSupprimer
  3. Errare humanum est, perseverare diabolicum....
    Phenix écoute la bande du Conseil Municipal du 18 février,présentation du DOB. Mme Villemin avait déjà relevé l'utilisation éhontée des échelles des graphiques présentés. M. Carour ne peut pas, comme pour le trou des 500 kEUR, prétendre à une erreur. Il présente les mêmes graphiques dans la revue municipale. C'est vraiment une tromperie, une escroquerie. Quant à Mme Villemin, quand elle parle sérieusement personne ne l'écoute.

    RépondreSupprimer
  4. L'utilisation des échelles logarithmiques est un grand classique chez les bonimenteurs de la finance habitués à refourguer des produits frelatés.
    Vous verrez, la prochaine fois il nous inverse la courbe...

    Bardamu

    RépondreSupprimer
  5. C'est du grand art.
    Mais seul le résultat compte ; Michel Sapin ne fait pas mieux ; Avec d'autres les impôts se seraient envolés.
    Myard ne peut qu'être satisfait de voir une mandature de droite aussi rigoureuse dans sa gestion budgétaire.

    RépondreSupprimer
  6. Ah! voici l'anonyme de 22h24:Tiens! les défenseurs de l'indéfendable interviennent.En vendant les bijoux on renvoie à demain la vérité:une gestion du camouflage,du 'grand art'comme dit notre'22h 24'.Seule solution le grand départ.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. pour laisser la place à ceux qui veulent toujours depenser plus?
      Que nenni. De la rigueur comme disait mon maitre Raymond Barre !

      Supprimer
    2. En vendant les bijoux de famille Grouchko donne l'illusion de ne pas augmenter les impôts. Vous êtres un naïf sans doute un BTS attardé sur ce blog !
      Phénix a démontré brillamment la manipulation grossière de l'équipe Grouchko Carour et vous êtes fait avoir !

      Supprimer
  7. J'aurais aimé entrevoir M le Maire et son grand "sapiteur" au théâtre hier soir à la présentation du programme de la saison 2016/2017! Juste pour qu'ils constatent dans cette salle comble, combien les Vésigondins sont attachés à leur théâtre qu'ils ne veulent ne pas voir fermer. Et combien le M le Directeur et son équipe y dépensent une sacrée énergie! A chacun son plaisir, pour les uns c'est le bridge , le tennis, le golf ..... pour d'autres cela restera le théâtre, n'en déplaise aux uns.
    Mr No, La preuve est que ceux qui fréquentent le Théâtre ne sont pas des gens à mépriser puisque M L'EX le fréquente.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Le maire n'a que faire de savoir ce que l’électeur aime.Il gère la ville dans l’intérêt général comme tous les maires...encore pour 4 ans.

      Supprimer
  8. Revenons sur terre !
    M. Carrour n'a qu'un diplôme de comptable (sans que cela soit péjoratif) d'autres sur ce Blog ou ailleurs ont des niveaux supérieurs dans la Finance ! Si ils vous disent qu'il y a un problème de gestion à la Mairie, pourquoi refuser de les croire ? C'est comme si un infirmier et un oncologue vous parlaient d'un traitement contre le Cancer ? Vous écouteriez qui ? Celui qui est diplômé et a de l'expérience dans son domaine ou le simple infirmier qui ne sait faire que des piqûres ?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. si oui pourquoi se battre contre Hollande, enarque, premier de sa classe et de sa generation en politique?
      je ne partage donc pas votre raisonnement

      Supprimer
    2. il y avait une célèbre tirade sur la calomnie.Il faut y ajouter le mépris. A défaut d'en faire une tirade:la pratique a lieu tous les jours.Se croire supérieur, être convaincu de détenir la vérité, ....il ne manque que le titre pour accéder à la la noblesse de l'ancien Régime

      Supprimer