28 mai 2016

Les nuits de la Corneille

A l’heure où devait s’inaugurer l’expo des badigeonneurs du Wood Cottage des trombes d’eau s’abattaient sur le Vésinet. Pour avoir brocardé Mme Soleil, alias la Corneille, Phénix bat sa coulpe ! 

Inspirée par une grenouille la ministre de la Culture prit le risque d’annuler très tôt l’exposition des peintres du dimanche et de la Boucle s’attirant les quolibets d’un plumitif.

Dommage pour les rieurs ils n’auront pu vérifier avec Boby Lapointe que la peinture à l’eau c’est moins difficile et plus rigolo que la peinture à l’huile. Ce sera pour le mois de juillet.

Madame la ministre peut savourer une revanche bien méritée sur les persifleurs et autres pisse-vinaigre qui dénigrent à longueur de billets ses initiatives pour tenter de faire oublier Josette, alias Jackie Lang,  dont le spectre hante les nuits de la Corneille.

A toutes fins utiles le blog transmet à monsieur Bolloré le CV d’une postulante. Canal serait à la recherche de sa prochaine miss météo ! Mieux qu'un golden parachute, un golden parapluie.


Bonne chance madame Politis !


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire