26 mai 2016

Terres blanches 2 et A 14 : l’attentat au bon sens

Le sinistre Caduc montessonnais s’apprête à bétonner les Terres-Blanches 2 en limite de l’A14. Les démarches administratives vont bon train et les premiers coups de tractopelle sont pour demain sur ces 20 hectares. Les ancêtres se souviennent que lors des élections cantonales de 2011 l’homme aux grandes oreilles avait juré craché que jamais il n’autoriserait une extension de la zone pavillonnaire.  Il était suffisamment pourvu.

Plusieurs centaines de logements dont 40% de HLM vont s’étendre le long de l’autoroute qui mène droit à la Défense et dessert l’ouest parisien. Pour « commuter » ces nouveaux montessonnais n’auront d’autre choix que d’emprunter la voirie du Vésinet, la ligne 19 ou le pont de Chatou puisque l’élu rend impossible l’accès à l’autoroute qui traverse les champs de salade.

Soi disant l’accès à l’autoroute aurait attiré les promoteurs. Aujourd’hui il a les promoteurs et étend la pollution des vésigondins en obligeant les laborieux montessonnais à s’engluer dans la circulation de la ville parc.

La stupidité des élus de la Boucle - qui se sont laissés imposer le diktat du caduc - est à la mesure de cette aberration. Un vieillard condamné à circuler en chaise percée n’est pas susceptible d’emprunter une autoroute, soit ! Mais peut-on empêcher le bon sens de triompher ?  Quel maire, quel élu aura les glaouis pour mettre un terme à cet attentat à l’intérêt général ?

Monsieur le frère qui ne cache pas en privé qu’il est partisan de l’ouverture de l’échangeur ou un opposant qui en fera son prochain cheval de bataille.

 

2 commentaires:

  1. Ce n'est pas le refus d'ouvrir l'échangeur qui est choquant, c'est le bétonnage supplémentaire qui s'annonce.
    Faudra pas pleurer quand toutes nos salades viendront d'Espagne...

    RépondreSupprimer
  2. pour faire des immeubles il faut être propriétaire du foncier.
    D'ou ma question: à quel prix le terrain sera t'il acheté par la commune aux maraichers
    et à quel prix ce terrain sera t'il rétrocédé aux promoteurs
    et qui pourra bénéficier de rétrocommissions s'il y en a à cette occasion.
    Il ne faudrait pas que Montesson joue les marseillais

    RépondreSupprimer