10 juin 2016

Acal : la spirale létale



Puisque je perds de l'argent sur chaque spectacle donné au théâtre je réduis le nombre de représentations et j'augmente les prix. Résultat, j'ai une chute de fréquentation de 20% entre 2014 et 2015 ! De 29 985 je tombe à 23 740
 
Au cinéma la chute est identique, de 65 la fréquentation moyenne par séance chute à 48.

Conséquence pour 2016 je serre la vis d'un cran, résultat ... dans un an ... Je n'ai plus de raison de maintenir la subvention d'une institution qui périclite.

La logique est imparable. No nous préparerait-il au pire ?
 
Présent hier soir avec sa Corneille (mais si, mais si) à l'AG de l'Acal ils ont écouté son très responsable président les alerter sur le trend mortifère qui menace la survie de l'association. No, qui de son aveu consomme de préférence de la scène parisienne, s'est engagé (oralement) à maintenir le niveau de la subvention à 657k€. Entre 2013 et 2015 le total des subvention est passé de 800k€ à 707k€.

La conclusion est limpide, le coût d'acquisition des pièces  augmentant chaque année, même à subvention constante la spirale du déclin s'accélérera. Le théâtre va acquérir des divertissements de plus en plus modestes et se transformer volens nolens en salle de spectacles. Abandonnant la prétention de rivaliser avec les scènes environnantes (Poissy, Rueil, St Germain ou Sartrouville).

Appliquer à la culture les canons de la gestion privée est possible, comme l'a prouvé aux Bouffes Dominique Dumont, le nouveau président. Problème, au Vésinet il faut exploiter un paquebot surdimensionné pour le marché local. Et ses copains maires ont renvoyé No chez les grecs quand il leur a demandé de mettre la main à la poche ...  

Alors doit-on imiter St Germain qui lance un appel d'offre pour trouver le prochain opérateur de son théâtre et cherche à débaucher son futur directeur, doit on vendre le paquebot pour faire une opération immobilière ? 

A écouter le maire lors de l'AG il semble qu'il n'en ait pas la moindre idée.  Et comme à son habitude il tancera les éclaireurs qui doutent de sa capacité à anticiper. 


26 commentaires:

  1. À part le maintien de la subvention, le reste est fantaisiste .
    Phénix devrait trouver de nouveaux informateurs capables de prendre des notes pendant une AG . Mais est ce qu'ils ont le courage de dire qu'ils prennent des notes pour Phénix ?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @ Suppôt de No
      Nous comprenons que cet article vous dérange. Mais il n'y a aucune fantaisie. La baisse de fréquentation est une réalité. Le théâtre va sombrer car vous ne faites pas ce qu'il faut.
      Les employés du théâtre sont inquiets. Ainsi que les amoureux de la culture.
      Vous n'avez aucun projet pour la ville, aucun projet pour la culture.

      Supprimer
    2. Les chiffres publiés sont extraits du rapport d'activité dont copie est lisible sur la photo de droite, les faits présentés sont publics et ne peuvent être contestés.

      La vérité est insupportable à l'entourage de No qui tente de la masquer et cherche - tel le Varèse du bon vieux temps - à discréditer l'auteur plutôt que de répondre aux questions posées.

      Rien de bien nouveau chez les "soviets"

      Phénix

      Supprimer
  2. Vésigondin," votre maire vous a fait cet aveu, il consomme de préférence les scène parisiennes ", à celle de votre théâtre ( pour lui de M---e)! C'est TRÈS INTÉRESSANT pour vous vésigondins payeurs de son salaire de savoir que votre maire est uniquement INTÉRESSÈ par l'écharpe tricolore et ses avantages.
    D'ailleurs le Maire et sa fine équipe du style Fauchon , ne consomment pas non plus chez les commerçants du Vésinet !
    les élus de la majorité, seuls décideurs au Vésinet ont crée: " ' L'ASSOCIATION COULONS LE VÉSINET". Après les crèches , se sera la fermeture du conservatoire du Théâtre.... Le club de bridge lui restera ouvert pour recevoir quelquefois, suivant l'humeur quelques personnalités honorifiques du monde du bridge et de " coulons le Vésinet".

    Pour ma part la déclaration de Monsieur No sur ses sorties théâtrales, m'amène à me poser un certain nombre de questions, dont une sur l'intelligence qui peut être masquée par un culte de la personnalité très développé !?



    RépondreSupprimer
  3. cet article est défaitiste.
    L'avenir n'est jamais l'extrapolation du passé.
    Ce ne sont pas quelques euros qui font basculer la destiné.
    Bientôt de nouveaux vésigondins sur les terrains de l'hôpital vont avoir soif d'assister eux aussi aux excellents choix du sieur Plassard.
    les jours du theâtre ne sont donc pas comptés.
    Merci mr Plassard et son équipe

    RépondreSupprimer
  4. Phénix : lorsque vous écrivez le 11 juin 15:45 " Rien de nouveau chez les SOVIETS" , parlez vous du régime du cas G B sous le quel vivent les Vésigondins ou de ???
    Il me faudrait des précisions car je n'ai pas votre esprit , le mien est sans esprit !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Quand la dialectique municipale se réduit à dénigrer la personne des opposants de façon anonyme, on se trouve confronté à un système qui abuse de son pouvoir ... quel nom lui donner ?

      Sous Varèse premier c'était la varésie, sous No (alias Varèse II) le retour du cas G B ?

      Supprimer
  5. Braves amateurs de spectacles, inutile de vous rendre à Paris, NO vous joue son numéro sur place ! Surtout n'en ratez pas une de ses préstations, il vous en sortira des vertes et des pas mûres!

    RépondreSupprimer
  6. la démonstration de Phénix est percutante
    100.000€ de perte de subvention, auxquels s'ajoutent la perte de billetterie pour les 6.000 places manquantes : total des 2 estimé à 220.000€ de perte de recettes entre 2014 et 2015.
    Coût d'un spectacle 30.000€ : ce sont 7 spectacles de moins que le théâtre peut offrir.

    A ce rythme là Phénix a raison de tirer la sonnette d'alarme.

    RépondreSupprimer
  7. NO a sucré les subventions accordées "au théâtre " (des Vésigondins) , a t'il arrosé celles " du Cercle de réflexion de la boucle"(de maman) ?
    cercle qu'il fréquente contrairement à la salle du théâtre" Alain JO"! Encore "du JO"en travers de sa route, à éliminer !
    La mairie connait les gros chèques en blanc , pourquoi ne pas en faire un pour le Théâtre ?

    RépondreSupprimer
  8. Chaque jour une catastrophe de plus ,c'est le maire qu'il faut viré et ses adjoints bien sûr avec lui.
    Comment peut-il avouer sans gène qu'il préfère les spectacles de la capitale ? .... ?

    Je demande au service com de suggérer au maire de s'habiller un peu classe pour nous représenter dans les
    Manifestations officielles ( voir inauguration caserne des pompiers sans cravate, sans costume et fête de
    La jeunesse en tenue débraillée. . .)

    Pourquoi Mr .... s'écrase t-il devant le Maire, on l'a connu
    Plus critique sous Mrs Varèse et Bastard qui le respectaient et soutenaient son action ?


    RépondreSupprimer
  9. Mr P.... sait qu'il ne peut pas lutter contre les financiers sans âme de la mairie. Il essaye de s'en sortir tant bien que mal.

    RépondreSupprimer
  10. On ne vous cache pas qu'on préfère aller se divertir ailleurs dans les théâtres Parisiens , faire ses courses ailleurs que chez les commerçants de la ville .
    C'est sans complexe qu'on impose un passage obligatoire pour se rendre au marché ( je précise du Vésinet), une sorte de " M'AS-TU -VU" , sous une magnifique tente digne de ce qu'on trouve en dessous". On ne manque pas d'air"dans la "ville parc" !!! Vésigondin et margoulin peuvent rimer pour ceux qui se sentent une âme de poète!

    RépondreSupprimer
  11. Il peut avouer puisqu'il est Monsieur " sans gène" , Un avec Foy et avec loi ( la sienne )!
    Il avoue préférer les spectacles de la capitale, comme d'autres avouent préférer avoir un autre maire que lui!
    S'il juge sa remarque intelligente vis à vis de ceux qui le paient ,pourquoi la mienne ne pourrait l'être à titre gratuit ?

    RépondreSupprimer
  12. À commenter par écrit et à rendre les copies à Phénix : " le bonheur des uns fait le malheur des autres" . Le nombre de pages est limité à 3 ; pour que tout le monde est la chance d'être publier sur ce blog !

    RépondreSupprimer
  13. Sans être gauchiste, le maire du Vésinet est gauche, maladroit dans ses propos sur c'est sorties dans la capitale et surtout pas au Vésinet ! Par intérêt... sait-on jamais, il peut le devenir (gauchiste) ! Cet homme si fier de lui même serait il gaffeur? Parfois il me fait penser à Hollande par ses sorties verbales et non verbales !

    RépondreSupprimer
  14. la recherche du bonheur12 juin 2016 à 14:00

    je viens de lire le tract de Michel trouvé dans ma boite sur le bilan de Grouchko: c'est vrai tout est raté ou branlant ou incertain dans ce début de mandat. De plus il ne donne pas l'impression de s’intéresser à la ville. Ne devrait il pas en tirer les conclusions qui s'imposent? Il serait sans doute plus heureux et le personnel aussi.

    RépondreSupprimer
  15. Phénix , il me parait désormais difficile à vous de tirer les marrons de No du feu!
    C'est à croire qu'il aime faire boulettes sur boulettes , qu'il aime à humilier le personnel de la mairie et maintenant les Vésigondins qui se contentent(eux) des représentations non parisiennes . bravo aux gens qui aiment "leur" théâtre et dont je fais partie sans honte ( moi)

    RépondreSupprimer
  16. A" La recherche du"... temps perdu : La mairie du Vésinet serait-il un tremplin politique pour No, devenu bien vite un trop plein plein pour les Vésigondins?

    RépondreSupprimer
  17. Un cercle des vésigondins disparus et des vésigondins en cours de disparition œuvrerait dans l'ombre? Phénix êtes vous au courant?.

    RépondreSupprimer
  18. Peut être que Phénix n'est plus dans la confidence des disparus et des moribonds? Veulent-ils être enterrés dans le cimetière du Vésinet ou au Père La Chaise, un cimetière "Parisien" plus côté, plus bling-bling ? Si on préfère les salles de spectacles, les salles de bridge parisiennes ce n'est pas pour se faire enterrer sur le territoire de Chatou dans le cimetière dit du Vésinet! En toutes circonstances on choisi son entourage, ses proches, ses copains !
    Quant à "œuvrer dans l'ombre" ou dans le dos des gens, ceci n'est pas nouveau ! Phénix si vous savez ce qui se trame "dans le cercle" , Phénix racontez nous ? À moins que vous ne soyez vous même dans ce "rond"

    RépondreSupprimer
  19. Qui sont les"ombres-à-jeu" dont parle l'Anonyme du 13 juin 07:52? A quoi s'apprêtent-ils à jouer dans l'ombre, au jeu du menteur ? C'est bien là du Mystère et pâté de foy
    SVP Des noms , des noms, ne nous laissez pas dans le suspens.

    RépondreSupprimer
  20. À l'occasion de cette AG, le maire a fait état de sa confiance envers le Théâtre du Vésinet ; puisse cette confiance être partagée par ses adjoints...

    RépondreSupprimer
  21. Où Phénix a-t-il pêché que la "Corneille" était présente à cette Assemblée Générale. Elle était bel et bien absente (mais oui mais oui).

    RépondreSupprimer
  22. Une bonne nouvelle quand-même : le Conseil Départemental a accordé une subvention au Théâtre ; il reconnaît et apprécie le travail réalisé en faveur des établissements scolaires de la Boucle.

    RépondreSupprimer
  23. Attention que Cas G B ne sucre pas au passage la subvention accordée pour la culture des scolaires! Pour la donner aux théâtres Parisiens! sait-on jamais? les chèques en blanc ça existent !

    RépondreSupprimer