13 juin 2016

No à l’AVAP !

Ajouter une légende
Le projet de classement en AVAP d’une partie du Vésinet vient de subir un sérieux revers. L’État a retoqué aujourd’hui la copie du Château et renvoyé à la session de décembre le passage devant l’instance régionale de validation.

Après plus de 8 ans d’élaboration ce projet accumule retard sur retard.

Trop compliqué, incohérent, insuffisamment porté par la population qui joue mal ou peu le jeu, mal défendu par les élus (absence de délibération du conseil municipal) et surtout contraire à l’esprit du temps, le règlement doit être repensé  !

Créer une AVAP au Vésinet déjà protégé par de nombreux règlements d’exception semble excéder le pouvoir politique. La rengaine servie par Jo, puis par No « la ville-parc, ville d’exception, mérite des lois spécifiques » irrite les fonctionnaires qui le font comprendre à mots couverts, encore faut-il savoir les entendre.

Le Château se vantera d’utiliser ce renvoi pour améliorer sa copie, considérera ce contre temps comme une aubaine pour en gommer les imperfections : la vérité c’est un camouflet que nul n'attendait au Château.

Peut-être une opportunité pour nos dirigeants de gagner une once de modestie, et d'arrêter de considérer les lanceurs d’alerte comme des défaitistes chroniques?

On peut toujours rêver …





18 commentaires:

  1. Tous les projets que proposent cette Mairie ne sont que des "FLOP" ! D'ailleurs à quoi s'attendre d'autre lorsque l'on a une équipe aussi nulle ? Déjà 2 ans passé et rien, juste des catastrophes : poubelles dans les rues 24H/24H, permis de construire désastreux, finances qui sentent mauvais pour les années à venir, éco-quartier qui ne sera jamais maîtrisé, familles qui fuient entraînant crèches et écoles avec, Conservatoire à la cave, Théâtre et Culture à l'eau... et la liste continue et continuera.
    DEHORS...

    RépondreSupprimer
  2. Si l'on comprend bien tout ce qui a été fait est à refaire:la tente de la rue Thiers,l'exposition .....

    RépondreSupprimer
  3. chaque jour sa mauvaise nouvelle; on déprime!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Et oui,et ce n'est pas terminé. mais surtout ne pas écouter ce que M No et Frère de Jo vont dire, rejeter la faute sur les mauvais fonctionnaires (cela serait trop facile et une habitude de cette équipe de choc). Malgré tous les conseils prodigués par leurs agents, aucun écho, aucune réaction. Nous avons la science infuse et n'écoutons personne. Surtout les agents qui connaissent les lois et travaillent sans compter leur temps. Quel désastre pour notre Ville. Encore une belle preuve de l'incapacité de l'équipe actuelle à mener à bien un projet important. A quand la démission des élus sans voix, sans conscience, sans amour du Vésinet. Affaire à suivre. Mais quelle honte pour le Vésinet.

      Supprimer
  4. Voici un bel exemple que Phénix publie des conséquences du travail en petit comité presque secret avec toujours les mèmes fidèles non élus de surcroit pour après mettre les élus devant le fait accompli. Ce fait accompli ne marche pas avec les services de l'ETAT et mème ici avec le cabinet qui a travaillé sur le document très 'remonté' à la réunion.Il n'a jamais travaillé ainsi.

    Moralité: les élus ne viennent plus aux réunions et on peut les comprendre : cela ne sert à rien.Cela ne poserait pas de problème aux princes qui gouvernent si un élu de base n'était là! celui qui ne dit que des mensonges (déclaré par M.Carour à la cantonnade au RER où on distribuait nos tracts- je le défie de trouver un mensonge dans notre tract).
    Seul élu de base présent à cette réunion à part le maire et les deux adjoints Jonemmann responsable du document et Elkael(les élus de la majorité et de l'opposition ont déserté), je n'aurai pas changé un mot aux critiques faites mais si je les avais faites moi mème je n'avais aucune chance d’être écouté. Mes propositions au DOB en sont la preuve.
    Comment faire pour faire prendre conscience au maire qu'il faut changer ses méthodes de gestion ?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. "Comment faire pour faire prendre conscience au maire qu'il faut changer ses méthodes de gestion"... Il n'y a plus rien à demander au Maire ni à son équipe. Ils veulent juste toucher leur indemnité tous les mois et garder leur petit pouvoir à deux francs, tout le reste ils s'en foutent... On verra qui rira le dernier dans 4 ans... Les vésigondins ouvrent enfin les yeux sur leurs élus grâce à ce Blog, aux tribunes, aux tracts, ... Demander dans la rue si les gens sont satisfaits de la Mairie, plus de 80 % sont mécontents et c'est tant mieux !

      Supprimer
    2. Comment faire? M Michel ?
      C'est simple: distribuez à nouveau des tracts. Demandez une aide financière aux vesigondins pour financer vos publications: nous vous l'apporterons.
      Faites des tracts plus incisifs. Votre dernier tract n'était pas assez incisif. Dites clairement ce qui se passe. Soyez un vrai opposant en somme.

      Supprimer
  5. Il est clair qu'une Municipalité et un Service de l'Urbanisme qui laissent :
    - construire l'horreur de cube allée des Bocages
    - détruire les arbres et les maisons à l'angle J. Laurent/E. André
    - construire illégalement 5 étages place du marché
    - ériger une clôture, interdite au Vésinet, rue des Chênes
    ne peuvent prétendre protéger et/ou embellir Le Vésinet.

    Faire du foin autour de l'AVAP est un mensonge éhonté et il est bien que certaines autorités fassent comprendre à Mr. No et à ses sbires que l'on ne peut dire ou écrire n'importe quoi.
    Le Vésinet est en train de mourir car nos élus font n'importe quoi et ne respectent rien.

    RépondreSupprimer
  6. L'AVAP est un projet sorti du chapeau d'un Maire et de son équipe pour tenter de montrer qu'ils travaillent pour le bien de notre ville. C'est seulement de la supercherie, une vaste escroquerie qui impose encore plus de règles aux propriétaires qui devront bientôt demander l'autorisation de faire un barbecue, de mettre un maillot de bain dans le jardin, de couper des orties, etc... Toutes les barrières avec brise vue seront supprimées et interdites sous peine d'amendes. Peu importe si vous avez envie de vous protéger des regards des passants. Les élus, la police municipale doivent vous voir : c'est ainsi dans les régimes soviétiques. Par contre ce que le Maire adjoint à l'urbanisme oublie c'est que nous avons tous le droit de protéger notre intimité. Heureusement que l'Etat a refusé ce projet. En attendant, il font quoi ces élus ? Ils laissent tout faire au niveau des constructions, de l'environnement,... et ça veut nous imposer des règles d'urbanisme très contraignantes pour les propriétaires mais pas pour les promoteurs. Qu'ils s'occupent de rétablir les passages de nos poubelles comme avant car c'est le bordel ! Qu'ils s'occupent de mieux gérer notre commune et de protéger nos infrastructures culturelles mais ils en sont incapables, tout le monde l'a bien compris. Même une exposition de peinture vire à l'eau parce qu' 'ils ne sont pas capables de penser un instant à la météo et donc de prévoir (Combien les tracts publicitaires pour cet événement annulé nous a coûté par leur faute ?). Un Vésigondin révolté.

    RépondreSupprimer
  7. A lire les commentaires, les vésigondins, au moins 64% ( 100%-36% ) refusent les méthodes du K G B . Le triumvirat, la troïka s'octroient tous les pouvoirs, tous les droits !
    Faudrait il leur dire très fort que nous sommes en France !?

    RépondreSupprimer
  8. Nouvelle toute fraîche :
    Conseil Municipal le lundi 20 juin à 20H30.
    Ordre du jour sur le site de la Mairie : Fermeture de la crèche familiale. 3 assistantes maternelles employées par la ville en CDI seront licenciées.

    Un grand BRAVO à Mme Geneix (Maire Adjoint en charge des Affaires scolaires, périscolaires, de l'enfance et de la famille) qui a osé dire au dernier conseil qu'il n'y avait pas de fermeture de crèche prévue !!! C'est du grand Art...

    RépondreSupprimer
  9. Peut-être qu'une petite manifestation des Vésigondins mécontents porterait ? Cela les ferait en tout cas redescendre de leur piédestal du Château. Avis aux amateurs !!!

    RépondreSupprimer
  10. A cet instant, depuis sa publication, 512 visiteurs ont ouvert ce billet.
    L'ont-ils lu ou pas, ont-ils partagé ce billet avec des proches : impossible de le savoir avec les outils dont le blog dispose.
    En recoupant d'autres informations on peut estimer à 1.5 lecteur par visiteur unique, soit une population d'environ 700 personnes informée.

    C'est assez peu au regard des vésigondins concernés (1 à 2.000 propriétaires de maisons individuelles), mais c'est une base fidèle et stable d'électeurs intéressés par l'avenir "urbanistique" de leur ville.

    Si cette population juge cette information et les commentaires qui l'enrichissent utiles, libres à eux de la faire circuler.

    RépondreSupprimer
  11. Une crèche fermée au Vésinet, une crèche ouverte au Luxembourg ou à ...?

    RépondreSupprimer
  12. Plus de crèches au Vésinet, ville d'un maire pas comme les autres , dans "sa" ville pas comme les autres!
    A une ville exceptionnelle, un maire exceptionnel (ou qui se croit exceptionnel) ! bientôt des nurses en uniformes pour les bébés Vésigondins d'exception , Puis à partir du CP des précepteurs particuliers pour les enfants des êtres supérieurs( ou qui se croient supérieur ) !
    Voilà ce qui attend les pauvres pommes méprisables-déclassés, de celles des classés en AVAP !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bravo, tout est dit et formulé à merveille !

      Supprimer
  13. Seul moyen de les contrer c'est de venir les applaudir au conseil municipal : Le prochain est Lundi 20 Juin.

    RépondreSupprimer
  14. Si c'est comme lors des précédents conseils municipaux, rien ne se passera, sauf tout ce que veut faire passer cette équipe. Beaucoup de paroles (très belles et très vraies quelques fois) mais peu d'action. A quand un reversement de situation au Vésinet. Combien de personnes ont encore envie de renverser la vapeur et de faire en sorte qu'une équipe travaille dans un esprit positif et constructif pour notre Ville ?
    Suite au prochain épisode, soit mardi après ce nouveau conseil qui s'annonce désastreux pour la Ville et les personnes concernées.

    RépondreSupprimer