5 juin 2016

Tchao Bastard, Ave César

Depuis son passage devant monsieur le maire nul ne doutait plus du prochain exil de l’éphé-maire. (ici à gauche sur Yvelines première)  Aux States on ne badine pas avec le concubinage. No yes, no green card ! Le détracteur du « mariage pour tous » a du régulariser en catastrophe pour ne pas partir en bachelor.

Dernier conseil municipal, le leader de l’opposition de droite est resté coi ; dernière édition de la revue, la tribune dédiée à son groupe est restée blanche. Du Vésinet, il n’en jamais rien eu à cirer. Sachant son exil prochain il n’a pas eu un mot pour l’assemblée des conseillers municipaux, ni pour le public, pour les informer de son départ.

Un Philippe Bastard de Crisnay n’a de compte à rendre à personne et encore moins aux gueux.

Au suivant, à la Césarine, prochaine sur sa liste. On la connait peu, elle n’a pas été immortalisée par Just Jaeckin. Mais elle porte une lourde hérédité : idolâtre du Cosmique, fan du looser elle s’est fâchée avec MyVésinet. Là où Phénix a échoué. Son titre de gloire : donner des conseils dans son quartier en flattant le p’tit Robert … Ça dénote du flair.
 

A Marie-Aude, nouvelle patronne du groupe d’opposition, le blog formule tous ses vœux de succès pour ses nouvelles responsabilités. Un challenge à relever.

Quant à No, troquer un taiseux pour une harangueuse, c'est pas certain qu'il y gagne au change  ...





14 commentaires:

  1. Si c'est vrai... excellente nouvelle!

    RépondreSupprimer
  2. Pourquoi "No" se joindrait- il pas à lui , il n'y aurait ainsi qu'un pot de départ pour deux départs ? Ce serait une double excellente nouvelle ! Que de contents !!!

    RépondreSupprimer
  3. Dès son départ, Bernard G pourra compter ses bénéfices entre l'achat et la revente du Vésinet . Faites lui confiance c'est un spécialiste, il sait faire. Son model est un autre Bernard, Bernard T. Même si vous n'êtes pas Lyonnais , vous pouvez lui faire crédit !

    RépondreSupprimer
  4. Phénix n'est-il pas le Lyonnais d'origine, qui a fait confiance ou crédit à la fusée du cas B G ?


    RépondreSupprimer
  5. Phénix,

    Dans l'esprit, vos deux derniers billets se rejoignent:
    On se fait élire pour l'argent, pour le pouvoir, pour les honneurs...
    Tout candidat à un poste de Maire devrait passer un" Brevet de Service Public"...



    RépondreSupprimer
  6. C'est pour moi une mauvaise nouvelle, il était le seul à connaître et à faire un budget avec compétence .
    Je demande à l'opposition de se bouger, il est inadmissible de ne pas écrire dans une tribune libre, si
    Vous ne pouvez assumer votre engagement pour telle ou telle raison laissez la place à ceux qui ont vraiment
    Envie d'œuvrer pour le Vésinet qui est en voie de perdition, dans les mains d'incompétents qui bradent à
    Tout va notre patrimoine . Je relaie l'inquiétude du personnel suite à ce départ . . .

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. M. Bastard de Crisnay n'était bon qu'à faire des critiques de détail sur des comparaisons qui n'avait qu'un intérêt très limité.
      Tout cela pour exister. Du moins au Vésinet.
      Car à la Communauté d'Agglomération, ce n'a pas été tout à fait pareil. L'examen des résolutions publiées sur le site de la CASGBS montre que Monsieur Bastard de Crisnay a été présent aux deux premières séances de 2016, celles où le protocole joue le premier rôle (élection du Président et du Bureau). En revanche, absence "sèche" aux quatre séances suivantes où les vrais questions apparaissent, sans même donner pouvoir à un conseiller vésigondin.
      Or ce monsieur a tout fait pour y être en montant une liste bidon où la tête de liste (lui) était sur d'être élu en vertu de la loi électorale.
      Tout cela pour mener la politique de la chaise vide.
      Rappelons que pour la défunte CABS, cela a été quasiment le même absentéisme.
      Alors ce n'est pas une mauvaise nouvelle.
      Espérons que le ou la remplaçant(e) sera plus motivée.
      Mais la personne visée a peut être quelque chose à dire....

      Supprimer
    2. Si un budget est faux, il est faux. Les critiques de détails étaient importantes et vous dépassent. L'équipe de No est incapable de présenter des chiffres qui tiennent la route et ça fait peur d'avoir des bras cassés à la tête des finances.

      Supprimer
  7. M 36% oublie que ce n'est pas à lui de s'envoyer des fleurs , mais aux Vésigondins de juger son action ! Il est facile pour lui de vendre ce qui ne lui appartient pas en propre! Pour éventuellement augmenter son salaire , mais surtout pas de ceux qu'il considère comme des larbins de service , des gens qui ne méritent pas son respect.

    RépondreSupprimer
  8. En effet, son aptitude à faire un budget devrait faire rougir un M No (de honte ou de colère). De plus, il ne se prend pas pour Dieu et n'hésitait pas à saluer ou serrer les mains des sans dents qui travaillaient pour la Ville. Entre la nouvelle peste et le choléra, je pense qu'ils auraient choisi le choléra. Car la nouvelle peste, nous le voyons aujourd'hui au Vésinet, n'a certainement pas de chance d'être éradiquée. Bon vent M Bastard de Crisnay.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. vous oubliez les réductions forfaitaires de dépenses intenables et le budget erroné qu'il a laissé. Sans compter les armoires vidées au moment de son départ. Et son acrimonie dans les réunions du conseil municipal. Monsieur Bastard de Crisnay a été un mauvais perdant. Bon débarras.

      Supprimer
  9. Heureusement que les gens des communes voisines ont le Vésinet pour les distraire !
    Actuellement sur les planches du Château on y joue" Le Bourgeois (Gentil) Homme" .L'acteur principal colle parfaitement à la peau du personnage! La troupe actuelle a décidé de baisser les subventions du théâtre d'en face " Alain JO", en vue de le voir disparaître et de pouvoir le revendre à un promo....teur. Ce qui est rassurant pour les Vésigondins c'est que là il n'y aura pas d'arbres à abattre !
    Pour retrouvrz tous les programmes joués sur ou sous les planches du Château recherchez dans les " billets de Phénix. Cela vaut son" pesant de cacahuètes" ! Mais , pas pour les Vésigondins qui restent "les dindons de la farce"

    RépondreSupprimer
  10. Moi aussi je souhaite bon vent à Mr de Crisnay, vous avez mieux à faire sous d'autres cieux et vous méritez
    Une telle promotion. Mr le maire actuel ne quittera pas le Vésinet, hélas, personne n'en veut !

    RépondreSupprimer