3 juillet 2016

Drapeau en loques, ville en berne

On ne va pas en faire tout un fromage, mais quel symbole !

Des centaines de vésigondins passent soir et matin sous ce frontispice d’où pendouille une loque. Alerté de longue date de l’état pendable de cet emblème républicain le blog convaincu qu’une oriflamme flambant neuf allait vite claquer au vent n’en a soufflé mot dans un billet.

Las à la veille des congés scolaires plus d’espoir de remplacement. Les lambeaux qui flottent encore vont se disperser lors d’un prochain orage sur le collège du cèdre.

Que monsieur le maire ne passe pas tous les drapeaux des édifices publics en revue, qui le lui demanderait ? Que l’adjointe aux primaires ne lève pas la tête quand elle passe devant cet établissement, elle n’a pas encore eu le temps de prendre la mesure des rythmes scolaires, mais qu’aucun conseiller, que pas un membre du personnel de ce collège n’ait jugé ce détail affligeant est consternant.

Jo exigeait de ses élus d’être alerté sur tout ce qui dysfonctionnait. Que ce soit dans leur domaine de compétences ou pas, il est du devoir d’un élu de s’assurer que sa ville est bien tenue. Encore faut-il qu’il soit motivé … aucune rémunération à la clé, aucun jour additionnel de RTT pour les corneilles !

C’est aussi l’obligation des fonctionnaires de veiller à la bonne tenue des bâtiments qui sont placés sous leur autorité.

Démission collective, désintérêt général pour les affaires de la ville, et absentéisme triomphant. C’est le constat après deux ans de mandat. La méthode No n’est pas responsable de l’état loqueteux de l’étendard tricolore juché sur le collège du cèdre, mais de son maintien : nul ne s’est senti en responsabilité de le faire remplacer. Le diktat d’une troïka n’encourage pas les initiatives des laissés pour compte.

Quand dans une récente interview au Courrier des Yvelines No rejette - contre toute évidence - la responsabilité du fiasco du conservatoire sur ses prédécesseurs … il nourrit la démobilisation des parents et des administrés à l’égale de celle des agents de la ville.

Le désintérêt pour la chose publique après tant de mensonges et de reniements de la troïka consacre la rupture avec la population civile. Ce drapeau en offre un piteux exemple.

Plus qu’un drapeau en loque, No et ses compères aide comptables ont mis leur ville en berne.


Dernier billet avant la rentrée 

52 commentaires:

  1. En écho à ce Blog citons ces vers d'un poète disparu :

    Qui prêtera la parole
    A la douleur qui m’affole ?
    Qui donnera les accents
    A la plainte qui me guide :
    Et qui lâchera la bride
    A la fureur que je sens ?

    je laisse à chacun le soin et l'envie de retrouver le nom de ce poète

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Joachim du Bellay4 juillet 2016 à 22:18

      Ma complainte du désespèré aurait pu être écrite pour les Vésigondins après les règnes calamiteux de Foy, Varese, et aujourd'hui Grouchko !

      Supprimer
  2. Les collèges dépendent du Conseil Départemental. Pas de la mairie.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je m'attendais à cette remarque tellement elle renforce le sens de ce billet, et prouve qu'il n'a pas été compris. :

      Botter en touche, encore botter en touche, toujours botter en touche ...

      Phénix

      Supprimer
    2. Tu as raison Phénix : botter les fesses, encore botter les fesses, toujours botter les fesses ...
      S'ils doivent avoir les fesses roses ou rouges, il ne faut pas que ce soit à cause des coups de soleil !

      Supprimer
    3. Les collèges sont à la charge du Conseil Départemental, ainsi que les Drapeaux, aux chefs d'Établissement de demander leur remplacement, lorsqu'ils tombent en loques, ce qui dénote qu'un certains nombres de Vésigondins, ignoirent ce qui est à charge de l'État (plus grand-chose), des Régions, des Conseils Départementaux, des communautés d'agglomération, des Communes.
      Ursus

      Supprimer
  3. Prions pour qu'ils prennent un bon coup de soleil au postérieur, tellement bon qu'ils ne puissent plus s'asseoir dans leur siège d'élu à la rentrée.

    RépondreSupprimer
  4. En attendant, la mairie soigne son site internet: relooking complet du site de la ville ... même si le contenu n'a pas bougé !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Dès qu'il s'agit de se mettre en valeur, les élus de la majorité y mettent le prix ! Ah ça c'est certain que leurs photos ressortent mieux mais même avec un relooking, je peux plus voir leur tête même en 3 D multi-couleurs !!!!!

      Supprimer
    2. La Troïka a encore sévi dans ce nouveau site : 3 tribunes au lieu de 5 y sont présentées !!!
      Les ennemis jurés du Maire et de son équipe ont été décapités au passage à savoir le groupe de Mr Bastard ("Demain le Vésinet") et le groupe des Indépendants du Vésinet ("LI.V.E.")... Risible aussi d'y trouver un encart : "Grands Projets" où il n'y a rien et où ils osent même parler de l'AVAP qui a été retoquée par le gouvernement ! Quant à l'encart : "Loisirs/Culture/événements" : on cherche les événements... Ce qui est certain c'est que l'encart "Menu des écoles" se devait d'être en rouge vif et en première position pour montrer combien le Maire aime nos enfants surtout après la suppression de classes et de crèches. On admirera enfin le défilé des photos choisies (travaux RER,...)et particulièrement celles de Mme Politis au Wood Cottage après son grand flop dont on se doute que le titre "Deuxième édition qui a tenu toutes ses promesses" a été soufflé par l'investigatrice elle-même ! Ils sont décidément nuls mais combien ce site nous a coûté ? Je croyais que l'on devait se serrer la ceinture Mr le Maire !

      Supprimer
  5. l'état du drapeau est en harmonie avec l'état de l'équipe NO.


    RépondreSupprimer
  6. Pas besoin de pavoisez, No va fermer le collège du Cèdre. Racheter un drapeau couterait trop cher!
    A moins de demander à Gérard Larcher une subvention spéciale pour que le Vésinet puisse avoir un drapeau neuf! Après L'euro, No pourra peut être avoir un drapeau d'occasion" ( propre)pour pas un rond"??? Pourquoi pas plusieurs , pour le château, ce qui reste des crèches , du conservatoire , du théâtre....


    RépondreSupprimer
  7. Jerusalem a son mur des lamentations.
    il est urgent que NO en construise un au Vesinet

    RépondreSupprimer
  8. Pas besoin d'en construire un. Il existe déjà le mur des lamentations du Vesinet. C'est le blog de Phénix 😥

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Vous avez raison . Ce Blog est un lieu saint pour tout Vesigondin à l'image de ce mur

      Supprimer
  9. No et ses amis nous parlent toujours d'économies, sachez qu'il est plus intéressant de placer ses économies dans une banque Luxembourgeoise que dans une banque Vésigondine, donc Française ! C'est comme pour le théâtre, les scènes Parisiennes sont beaucoup plus intéressantes que celle du théâtre Vésigondin! Cela vous le saviez déjà par ON, NO.

    RépondreSupprimer
  10. Pour des "vacances culturelles", choisissez le Péloponnèse, vous pouvez même avoir des abonnements-avions pour vacances fréquentes.
    Pour les renseignements, s'adresser à l'agence du tourisme du Château. téléphonez avant pour savoir si la déléguée à la culture n'est pas "en vacances culturelles".

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Erreur !
      The place to be, c'est la Crête. Y a rien à faire dans le Péloponnèse

      Supprimer
    2. Réponse à l'anonyme du 17 18:39: Merci vous avez raison ! Ainsi pour les Vésigondins " le régime Crétois " apportera la longévité à l'équipe NO ! Ce sera un complément au régime du cas G B!( un nutriment, notriment! ).

      Supprimer
  11. autre réponse pour " to be"(or not to be) : Un rappel aux "Habitants de la ville parc", la longévité de la plante Nobiscus passe par Catherine P ! Comme chacun le sait avec " Ste-Catherine tout prend racine"! Il suffit d'arroser suffisamment les plantes pour qu'elles relèvent la tête avec fierté! Pour vous en rendre compte assistez au prochain conseil municipal!

    RépondreSupprimer
  12. " DERNIER BILLET AVANT LA RENTRÉE" nous dit on!
    Mais qui est sorti pour rerentrer? Phénix ou "la Madame point com" munication " de NO ? Peut-être que le copain et la copine sont partis ensemble et ne rentreront donc pas l'un sans l'autre!?
    VIVEMENT "LA RENTRÉE"!

    RépondreSupprimer
  13. Au moins le drapeau maastrichien ne flotte-t-il pas aux côtés de la loque d'Hexagonie.
    C'est déjà çà...

    RépondreSupprimer
  14. Logiquement si d'après les dires de l'Anonyme du 14 juillet 18:28, le drapeau"loqueteux du collège" dépend " du chef d'établissement", le drapeau " crasseux de la mairie" dépend donc lui aussi de son "chef d'établissement "( le Maire ) !? Le blanc n'est il grisonnant?

    RépondreSupprimer
  15. C'est OMO et non ONO " qui lave plus blanc que blanc" ! Au Vésinet , Il faudra garder un blanc grisonnant au drapeau français .A moins que la ville adopte" le drapeau rouge" qui a égayé un des derniers billets de ce blog !

    RépondreSupprimer
  16. Si les drapeaux du Vésinet sont dans cet état ce ne peut être que de la faute à Mr Bastard , nous diront les Grouchkovitches! Bien que depuis l'eau a passé sous les ponts et sur les drapeaux !!!

    RépondreSupprimer
  17. La frustration des lecteurs de ce blog est incommensurable....
    Chapeau Phenix!
    C'est une vraie performance à partir d'un article insipide dont même un canard de banlieue ne voudrait pas dans sa page faits divers de susciter plus de vingt commentaires de névrosés qui ont probablement fait le mur de Gustave Roussel...En fait ce blog doit être ou devrait être financé par l'assurance maladie....C'est beaucoup moins cher que l'heure de psy ou même que la boite d'anti-dépresseurs

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tenter discréditer le blog à travers ses lecteurs est une opération d'auto destruction classique chez les maires successifs dont l'auteur de ce commentaire - on l'aura reconnu - est à son tour doublement victime.

      D'abord parce qu'il se range au nombre des frustrés qu'il dénonce, ensuite parce ne voir en ce billet qu'un article insignifiant conforte la critique récurrente qui est faite par de nombreux Vésigondins, à savoir la difficulté de No de se hisser à la hauteur de la fonction.

      Mais félicitons nous de compter cet officiel masqué et nombre de ses proches parmi les 1235 lecteurs de ce billet et souhaitons leur - sans rancune - de bonnes vacances à la villa des P... !

      Phénix

      Supprimer
  18. Anonyme du 24 juillet 21:53, je comprends que vous soyez choqué ! Mais lisez ou relisez les articles caustiques de ce blog, sur ceux qui ont précédé Grouchko-Maire. Vous y trouverez des commentaires des "névrosés" venant non pas d'échappés de Théoplile Roussel ,mais de la clinique plus classe des Pages!
    Les commentaires que vous citez sont simplement des droits de réponses aux comportement agressifs de certains dans le passé.
    Les Commentaires d'avant " La Fusée à plusieurs étages ", m'ont choqué comme vous pouvez l'être aujourd'hui!
    Au Vésinet c'est la gueguerre permanente entre les clans ( de la droite).....
    Dans votre commentaire que j'ai lu avec beaucoup d'attention, Vous semblez confondre Gustave EIFFEL avec Théophile ROUSSEL!?

    RépondreSupprimer
  19. Bravo Phénix pour votre réponse "à l'officiel masqué". Ainsi lui et ses proches pourront faire de l'accrobranche pour prendre de la hauteur dans le parc de la villa P,un Parc dans la Ville Parc! En lisant ce billet j'ai découvert qu'il avait deux sortes de vésigondins névrosés : ceux de Gustave ROUSSEL "des bouseux" , ceux de la villa des Pages "du Château" !
    A défaut de pouvoir m'élever, je prend simplement mon pied en lisant ....
    Je souhaite un agréable été à tous les névrosés Vésigondins( haut de gamme et bas de gamme )

    RépondreSupprimer
  20. Penser "se hisser à la hauteur de la fonction " en abaissant les autres ! Est ce la bonne solution:
    Vouloir mettre ces autres derrière les murs de Gustave ou Théophile?

    RépondreSupprimer
  21. France en " loques ", drapeau "en berne "!?

    RépondreSupprimer
  22. on a tout essayé avec les droites existantes: la droite classe jonemanienne, la droite mariage pour tous bastardienne, la droite qui ne veut que le passé grouchkoienne,la droite sans couleur varesienne et la gestion de la mairie est toujours en berne.Mais nous payons les pots cassés.

    RépondreSupprimer
  23. Pour m'amuser,j'ajouterais au commentaire de l'Anonyme du 28 juillet 14:23: "Essayer c'est l'adopter " , on dit cela pour une cafetière! Mais au Vésinet on essaye les maires , mais on ne les adopte pas ! La qualité n'y est pas! "Ils n'ont rien dans la cafetière" .
    Quant aux "pots cassés" , ils sont l'oeuvre "des potes casés" sur les listes électorales ! Avec tous les gens de droite au Vésinet on n'est pas foutu d'avoir une bonne liste de droite ?? Réponse non: car il y a trop de candidats qui veulent par ambition personnelle monter sur le trône.

    RépondreSupprimer
  24. "La droite qui ne veut que le passé grouchkoienne" ( commentaire du 28 juillet 14:23), C'est le serpent qui se mort la que: La tête Foy/ Grouchko, la queue Grouchko/Jonemann!

    RépondreSupprimer
  25. Et comme d'habitude au Vésinet, on se rend très rapidement compte que ce n'est pas encore le Maire dont on rêvait ! J'avoue que si les autres Maires ont faits forts, celui lui là et son équipe explosent dans le sentiment d'être parfait. Pour le moment, on a testé : Foy, Bastard, Jonemann, Grouchko qui n'ont été ou qui ne sont que des catastrophes pour notre ville. Pour les prochaines élections, moi je veux du sang neuf, une personnalité simple, humaine, qui propose, qui innove et qui aime plus sa ville que son nombril. Toutes les listes avec de longs discours, c'est terminé pour moi... J'éliminerai aussi d'office Gripoix et Chesnais alors qu'elle est celui ou celle qui va me surprendre, me donner encore l'envie de voter et d'y croire ? Pour l'instant, je surveille de près une personne, on verra... Et vous les blogueurs avaient-vous des pistes ?

    RépondreSupprimer
  26. Pour un maire qui aime se mettre en avant, "qui aime à se montrer au devant de la scène ", ce n'est pas particulièrement intelligent d'avoir déclaré préférer "les scènes parisiennes" plutôt que celle du théâtre du Vésinet! Enfin c'est simplement mon avis (humble) ! "Sa" vérité reste personnelle ! Il prouve, qu'il "aime plus son nombril que sa ville "!
    Anonyme du 30 juillet 10:00 vous cherchez "du sang neuf, une personnalité simple et humaine "! Si elle existe( au Vésinet), il faudra la pousser à descendre dans l'arène au milieu des "pures" fauves des 4 ou 5 écuries (de droite)!




    RépondreSupprimer
  27. Si beaucoup de Vésigondins sont toujours à la recherche d'un Maire-perle , beaucoup de Français le sont d'un Président-perle !
    l'espoir ne fait- il pas vivre ...plus ou moins bien !? Doit on se contenter de ce qu'on a? Je parle là de l'actuel G B et de l'actuel H F?

    RépondreSupprimer
    Réponses






    1. le plus simple est qu'ils partent avant qu'il ne soit trop tard : on les a assez vus.Mais c'est sûr abandonner les indemnités c'est dur.

      Supprimer
  28. En règle générale surtout en politique , Ce qui parait " trop tard" à ceux qui subissent, semble toujours "trop tôt" à ceux qui intéressés ne portent les intérêts qu'a eux, assoiffés d'honneurs et d'indemnités .
    les intéressés au pouvoir, se désintéressent de ceux qu'ils jugent inintéressants. Chercher l'intérêt qu'ils en tirent..." tant que çà doure" !?

    RépondreSupprimer
  29. Il y a de la dignité à reconnaitre que l'on est incompétent et à partir.

    RépondreSupprimer
  30. La "dignité " c'est une chose , l'orgueil surdimensionné en est une autre !
    Après la Mère , vous avez le Fils, attendez vous à avoir le Petit- Fils ( à ce niveau je mets des majuscules ). C'est ce qu'on appelle une dynastie régnante, une sorte de dictature.

    RépondreSupprimer
  31. Et quand deux dynasties se mêlent les pinceaux, cela donne quoi ? : LE VESINET!
    Attention Mr l'Historien du VESINET à ne pas vous mélanger les crayons entre les patronymes des maires et ceux de leurs adjoints: Il faut suivre "dignement" les J G et les G J
    Une ville d'exception" peut devenir "une ville de déception" !!!

    RépondreSupprimer
  32. On ne peut pas être plus royaliste que le Roi ! Oui, mais comment faire lorsqu'ils sont 2 Rois pour le même trône? Le plus ambitieux , pas nécessairement le plus valable chasse l' autre. Demandez aux Vésigondins la méthode à employer, certains vous l'expliqueront d'autres feront comme si rien ne c'était passé !

    RépondreSupprimer
  33. D'après vous, qu'est ce qu'ils vont nous pondre pour la Rentrée, l'équipe des bras cassés ?

    RépondreSupprimer
  34. " Drapeau en loques, ville en berne", "Pour la rentrée"prévoir des Vésigondins bernés par l'équipe des ...

    RépondreSupprimer
  35. A juste prix, l'équipe est aimée comme elle le mérite!

    RépondreSupprimer
  36. " Un seul être nous manque et tout est dépeuplé". Lorsqu'ils sont deux, Grouchko et Phénix , le manque est décuplé.
    vivement la rentrée de l'un et de l'autre, ce sera les surprises qui seront alors décuplées.

    RépondreSupprimer
  37. allez Phénix un dernier effort pour les faire partir!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Les oppositions ont fait partir le prédécesseur.Pourquoi ne font-elles pas partir le successeur? Délivrez nous!

      Supprimer
    2. moi, je connaissais la mère pas le fils , maintenant je connais les deux. C'est du kif-kif, même personnalité , c'est du 2 en 1 !

      Supprimer
  38. C'est ce qu'on appelle " une pierre, 2 coups " ?

    RépondreSupprimer
  39. C'est quand la rentrée pour Phénix? Donnez nous une date.
    C'est quand la sortie pour Nono? Donnez nous une date .

    RépondreSupprimer