22 septembre 2016

Conseil communautaire : la démocratie bafouée ?


L’élection du remplaçant de P. Bastard à la communauté d'agglomération va permettre de mesurer l’épaisseur de la fibre démocratique de monsieur le maire. Seul élu de l’opposition dont la loi instituant les communautés d’agglo prévoit qu’elle soit représentée le siège du démissionnaire pourrait revenir à la majorité.

Ce qui constituerait une atteinte à l’esprit de la loi si ce n'est à sa lettre (bienheureux ceux qui la comprennent).

Le texte de la loi est suffisamment abscons pour autoriser toutes les interprétations. Bizarrement le grand démocrate qui trône au Château défend sa lecture monarchique  « Je décide et ils exécutent ». En clair, je présente un candidat de la majorité pour remplacer l’élu de l’opposition et quels que soient les recours je pèse de tout mon poids avec des élus de ma liste sur la Communauté.  

Dans cette hypothèse le moindre bipède sans même un BTS serait élu. Ce n’est pas tout à fait le profil du candidat retenu par No. Un maître es boulier, un ami du maire de Chatou, grand copain de Bédier, qui justifie dans un poulet impayable qu’il n’a pas osé publier au Vésinet - les 66% de hausse des impôts du spécialiste de l’arrosage … 

C'était compter sans Stan Chesnais qui s'est porté candidat au siège de M. Bastard et peut rallier sur son nom les suffrages des conseillers représentant 63% des électeurs vésigondins. Outre qu’il a aujourd’hui l’envergure pour représenter la majorité de la population, il est légitime étant devenu le second leader incontesté de l’opposition (3 sièges).  

No va-t-il demander à son aide comptable et suppléant du copain de Bédier de se retirer comme la loi démocratique le lui commanderait, ou va-t-il utiliser les subterfuges éculés des roublards de la politique pour s’emparer d’un siège que le corps électoral lui avait refusé ?

Réponse le 29 septembre lors du conseil municipal.







13 commentaires:

  1. A l'époque du Rital, on a eu également un expert es Boulier, dont on se demande encore comment il a pu être HEC, et qui a démontré, pendant qu'il vidait les bourses de la commune, qu'il ne savait pas compter.
    L'actuel Boulier, fait le contraire, il vend tout ce qui passe et appartient à la commune. De fait, il renfloue les caisses, mais l'exploitation de la commune se fera désormais à crédit, et pendant des dizaines d'années (location oblige).

    RépondreSupprimer
  2. Phénix tu as épinglé Bastard pour ces absences. Chesnay n'a plus mis les pieds au Conseil Municipal depuis plus d'un an. Il arrive tel un Zorro pour postuler à un poste de la CASGBS et tu l'encenses. Leader incontesté de l'opposition par videoconférence

    RépondreSupprimer
  3. "La Démocratie bafouée ?
    Phénix aurait il enfin découvert le vrai tempérament de NO ? Un tempérament reçu en héritage de qui vous connaissez.
    Le 29 septembre, jour de la "St Michel", NO va-t'il" tomber sur un os" celui du saint du jour (Michel), le Sphinx!?
    Y a t'il des os au Château ? Si ce ne sont que ceux de braves toutous en chair et on os! Pour trouver des os sans les chercher vous aurez toutes les garanties d'en trouver à vos pieds au cimetière délaissé de la princesse . Lieu où No ne veut plus y mettre les pieds, laissant à l'état (impersonnel)le soin de s'y aventurer et de permette par la suite à No de prendre possession d'un terrain laissé, en l'abandon depuis plus de 30 ans .
    tous les articles, les commentaires de se bloc m'amènent à conclure : " Comme on connait ses saints on les honore".

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ce commentaire a été supprimé par un administrateur du blog.

      Supprimer
    2. un pitt bull ou un boxer ?

      Supprimer
  4. La devise des Grouchko ne serait elle pas ;" Posséder et garder la main mise "

    RépondreSupprimer
  5. Pas certain que les gens de l'opposition votent Chesnais car ce Monsieur ne va plus ni aux Conseils Municipaux depuis des lustres ni à aucune commémoration. Si l'opposition semble plus démocratique que la majorité, ils ont vu ce que cela a donné avec Bastard qui n'allait jamais au Conseil Communautaire. Il faudrait pas non plus prendre les gens pour des "C--s" sous couvert d'une prétendue démocratie.

    RépondreSupprimer
  6. Qui occupera la place "du mort" lors du tournoi subventionné( pour un long terme) par le " Conseil communautaire" ? Qui occupera la place du vivant, partenaire de No classé en excellence.

    RépondreSupprimer
  7. Est-ce que Michel va se présenter? C'est tout de même lui qui serait le plus compétent pour défendre le Vésinet. Grouchko a l'opportunité de montrer qu'il n'est pas sectaire comme Bastard l'était. Chesnais,ce n'est pas sérieux,il a disparu depuis l'élection et il n'ira pas même aux réunions! Phénix,connais-tu ses intentions?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Le plus sérieux et même s'il est de gauche c'est Mr André Michel mais comme l'écrit l'anonyme du 11h50 : "A-t-il fait acte de candidature ?". Avec Mme Torno et Mr Grouchko aux poubelles, que pouvions-nous espérer ? Que la Communauté d'agglomération se plie à nos volontés ? Encore faudrait-il avoir des personnes compétentes pour défendre les intérêts de notre ville mais ce n'est pas le cas. Alors la faute à qui ? Aux 36 % de Vésigondins qui ont voté pour cette équipe et à tous les abstentionnistes qui sont tout autant responsables...

      Supprimer
  8. Lors du conseil communautaire du jeudi 22, la ville du Vésinet dont le maire est absent n'est représentée que par une seule conseillère, Madame Torno, fort discrète.

    Une seule voix sur les 93 représentants des 23 communes : Que pèse encore le Vésinet au sein de la communauté d'agglomération où Myard fait la pluie et le beau temps, par factotum (Fond) interposé.

    RépondreSupprimer
  9. Un billet pour rien.

    Des petites frappes en lice pour un sous-poste dans une sous-commission de pacotille...
    Quid des impôts qui explosent, quid de la ligne 19?

    Chesnais et consorts peuvent aller se brosser chez Casto...on s'en fout.

    RépondreSupprimer
  10. le Figaro Magazine d'aujourd'hui publie l'évolution des prix du mètre carré ville par ville;
    et oh surprise pour le Vésinet c'est du +16,9 % en un an . Du jamais vu. record absolu
    Un effet ville parc ?
    un effet Grouchko ?
    Myard et la dérogation à la loi Alur ?

    RépondreSupprimer