17 septembre 2016

L’été meurtrier

Thibaut Gripoix, alias Sébastien Japrisot ? s’en prend à la municipalité dans une interview donnée au Parisien, municipalité qu’il rend responsable de l’été meurtrier pour la faune vésigondine.

L’élu qui se verrait bien succéder à No déplore l’indigence de la majorité dans la gestion des lacs et rivières, la chasse gardée de son association de pécheurs à la ligne. Difficile de lui donner tort tant il est patent que la ville a manqué à ses obligations de surveillance de la qualité des eaux.

Le résultat est connu : de nombreux volatiles, cygnes, oies et canards ont du être euthanasié suite à une épidémie de botulisme ; la cause tout autant : le départ à la retraite du technicien chargé de cette surveillance.

L’imprévisibilité de ce départ inéluctable explique sans doute que les tâches qui lui étaient affectées n’aient pas été dispatchées sur d’autres agents. Conséquence, malgré l’épisode caniculaire nul ne s’inquiétait au Château de la qualité des eaux ! Il aurait suffi d’ouvrir une vanne pour remonter le niveau des eaux !

Questionné par le canard francilien sur le mauvais entretien du réseau des rivières, le maire a renoncé à pointer du doigt les prétendues carences de la Lyonnaise. Il reconnait la nécessité d’affecter plus de ressources au nettoyage des lacs et rivières malgré les restrictions budgétaires en concluant à l’adresse de son entourage : « il faudra faire preuve d’intelligence » (sic).

Si ce n’est pas un compliment pour les BTS de son entourage, ça y ressemble … L’été n’est pas meurtrier pour les seuls volatiles.



11 commentaires:

  1. "Le départ à la retraite du technicien chargé de la surveillance" était elle "imprévisible" en raison de son age ? Ou a t'il été poussé dehors??
    Mr No aurait pu demander au technicien chargé d'humidifier les tennis de jeter un il sur l'humidification des lacs aux volatiles .
    Quel que soit le nom ou l'alias de celui qui " s'en prend à la municipalité",il a parfaitement raison. Une question : Joue t'il au tennis lui ???

    RépondreSupprimer
  2. Pour répondre à votre question, le château est bien content de son départ mais l'agent a fait son choix seul. Mais il y a des mois que le château le savait. Incapables de recruter quelqu'un en temps et en heure, en l'occurrence une femme par mutation, par mysoginie et délit de sale "tête" de la part de M Frère, certaines tâches sont restées non affectées. Le petit protégé des espaces verts ne voulant pas prendre ce secteur, adieu les volatiles malades...voilà, ce n'est pas plus compliqué. Le BTS, le Maire et l'adjoint concerné ont encore fait preuve d'un grand professionalisme pour notre Ville

    RépondreSupprimer
  3. Mr le maire Grouchko aurait dit: "Il faudra faire preuve d'intelligence " C'est nouveau pour l'avenir! En effet, il emploie le temps du futur ( il faudra)!
    En attendant le curage futur, (lui aussi) des rivières et des lacs ( pas uniquement celui des Ibis) on pourrait les égayer avec des canards en plastique. Ne faudrait il pas "faire preuve d'intelligence " au présent ? Mais est ce possible ? Cela n'est que du bon sens qui ne nécessite pas forcement de" vrais diplômes"!
    Au moment des élections dans une des pubs pour Mr Grouchko , pas encore alias No , j'ai retenu : "Il a des vrais diplômes lui " ! Moi Je Préfère le "vrai bon sens" !

    RépondreSupprimer
  4. Et moi, sans rire de vous dire : Hollande a lui aussi de vrais diplômes ! Comme au Vésinet en France on baigne dans la vase.

    RépondreSupprimer
  5. Merci à Monsieur Gripoix de se préoccuper de ce que d'autres préfèrent ignorer. Il est dommage que ses nombreuses alertes soient tombées dans le vide, d'autant que le problème des lacs et "rivières" ("eaux stagnantes" devrait-on dire) ne date pas de cette année ! "1m40 de feuilles mortes"(et de tourbe) "sur 1m60 de profondeur", ne peut être le brusque résultat d'un malheureux départ à la retraite, mais plutôt d'une long laisser-aller (pour rester courtois...).
    Rien qu'à l'été 2015, les promeneurs auront pu constater la prolifération d'algues, et des colverts agonisant.

    Que le maire cesse donc de nous bassiner avec "sa ville d'exception" : le traitement qu'il lui réserve est encore bien médiocre !

    RépondreSupprimer
  6. Monsieur Théodore Gripoix est jeune,a l'air gentil(?),a de bons rapports visiblement avec tous,la droite,la gauche(?),l'extrême droite(?),est ouvert à l'écoute,est bien introduit auprès des princes républicains,il s'y connait en gros poissons,il ferait un bon maire.Allez Monsieur Gripoix prenez le pouvoir,travailler avec des compétents et liquider les bons à rien.Tout le monde vous aidera.

    RépondreSupprimer
  7. Ce n'est pas Théodore mais Thibault ou alors il a un double.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ah oui vous avez raison cela ne peut être que "Théodore" car tous ces hommages et ces compliments ne correspondent pas au profil de Thibault Gripoix !

      Supprimer
  8. Le vesinet magazine n°48 page 37:
    "La plupart d'entre nous n'allons plus à l'école"...
    "...les conséquences néfastes que cela engendreraient"...
    Devinette: ki participe au rayonnement de notre ville parc?????

    RépondreSupprimer
  9. Si les lacs et les rivières participent au rayonnement de notre ville parc, les articles de Théodore G ne participent sûrement pas à celui de la langue française!

    RépondreSupprimer