11 septembre 2016

Square Lorraine : annulation du vide grenier.

La supplique de No n’y aura rien changé, les organisateurs* du vide grenier des familles désertent à leur tour le square Lorraine ! Triste clin d’œil à l’Histoire.

Pour les mécréants la déroute est totale, le coup de grâce porté par l’association des familles du Vésinet met un terme à l’espoir d’une résurrection de l’esprit de résistance après la capitulation des maires de la communauté d’agglomération. 

C’est le principe de précaution, cache sexe de la pleutrerie qui impose son diktat, sous couvert de la protection des populations. La vérité est plus ambigüe, sachant que chacun est libre de juger de la dangerosité des lieux qu’il fréquente.

Qui osera encore organiser une manifestation « populaire » puisqu’aucun élément ne permettra jamais de considérer insignifiante la menace d’une opération criminelle ? Autant dire que nos élus donnent l’exemple qu’espèrent nos adversaires. 

Ces villes font de la résistance
Tant d’autres villes et villages de France s’interdisent le repli sécuritaire en maintenant leurs manifestations que l’attitude des maires de la Boucle à l’image du fantoche de Maisons-Laffitte confine à l’intelligence avec l’ennemi, puisque soi disant, on est en guerre !


Rien n’obligeait No à se cacher derrière la feinte unanimité communautaire pour abdiquer ses prérogatives de maire du Vésinet. Il pouvait transgresser la pseudo règle importée de Lille. En cédant par confort plus que par conviction No perd l’une des rares occasions de justifier le statut de sa ville d’exception.

Il n’est jamais trop tard pour trouver le chemin de la résistance.  


* "Face aux évènements récents survenus en France et aux conditions de sécurité relatives au plan Vigipirate en vigueur, l'Association des Familles du Vésinet, organisatrice de la Brocante des Familles, a le regret de devoir annuler l'édition 2016, qui devait se tenir le 25 septembre, au square Lorraine au Vésinet."

A droite, extrait du Parisien de ce jour


2 commentaires:

  1. Triste comme l'est le Vésinet depuis 3 ans avec cette équipe...

    RépondreSupprimer
  2. Avec tous les vides : greniers, crèches, conservatoire, etc .....No peut au moins se venter de faire des bides! Inutile de pleurnichez, dans le quartier Princesse vous avez le club de bridge. Ce ne sont les adhérents qui ont besoin de places en crèches!

    RépondreSupprimer