16 septembre 2016

Une sortie de secours pour … le cimetière !



C’est la dernière idée loufoque de nos élus, faciliter l’évacuation du cimetière. Le principe de précaution ne souffre aucune exception, il s’applique aussi aux résidents de cet espace communal. A moins que cette porte dérobée qui ouvre sur le CTM n’ait été prévue pour faciliter l’entretien de ce lieu de recueillement, en évitant de troubler la quiétude des pensionnaires. 

Cette nouvelle issue a-t-elle été mise à profit par le gang qui s’est emparé, le week-end dernier du van du CTM lors des journées portes ouvertes ? Ca ne s’invente pas ! Profitant de l’absence de barre sur le portail coté terres blanches, un quidam a fait main basse sur une partie de la flotte (exemplaire en photo) et emprunté quelque matériel de jardinage … pour entretenir son gazon ?

Le maire se serait bien passé de ces histoires rocambolesques qui font le tour des chancelleries voisines déclenchant l’hilarité de ses petits copains. Mieux vaut les faire rire que pleurer, aurait plaidé l’adjoint concerné, rappelant les mésaventures de M Hamon daubé pour Elpis, l’appellation de son micro parti. 

Compteur d’eau des tennis bloqué sur le zéro et consommation « hénaurme» à la charge de la ville, portail de secours du cimetière pour faciliter les escapades nocturnes,  vol de van au  CTM le soir des journées portes ouvertes, disparition des cygnes pour manque d’eau … décidemment quelque chose ne tourne pas rond au royaume de l’adjoint à l’équipement !

Mais le blog tient d'abord à remercier Momo pour sa contribution régulière à la distraction de ses lecteurs et autres administrés, n’en déplaise à No. 

Bizarrement la presse municipale n'a rendu compte ni de ces évènements, ni du salaire mirobolant de nos élus, ni de l'augmentation de 20% des feuilles d'impôts locaux pour saluer le retour de l'illustre Bédier au département.

 



14 commentaires:

  1. Phénix vous n'avez pas fini d’embêter MOMO.Il ne fait rien et n’embête personne.Il se contente de son maigre salaire.

    RépondreSupprimer
  2. Et si on mettait "Momo", le nounours adoré de Nono comme Conseiller Communautaire, il ferait ses catastrophes ailleurs, loin du Vésinet... Lui qui se plaint de ne pas être assez payé serait peut-être plus motivé à travailler euhhh... pardon à ronfler en silence dans une autre grotte.

    RépondreSupprimer
  3. À l'image ou aux photos de No et du Frère, je me marre franchement avec " une sortie de secours pour le cimetière "! C'est encore du MOMO "!? "Il parles pieds en avant" "'il met les pieds dans le plat" ou "se les prend dans le tapis".
    Phénix Pouvez vous me donner le truc de MOMO pour que mon compteur reste à zéro lorsque j'arrose non pas mon tennis mais ma pelouse. Dois je me brancher sur le compteur de mon voisin par une dérivation... de secours ?

    RépondreSupprimer
  4. Anonyme de ce jour 14:13 .Phénix n'embête pas MOMO. D'ailleurs Phénix n'est pas du genre à ce moquer de ceux qu'il a dans le nez! C'est une qualité qu'il partage avec certains politiques Vésigondins.
    Si l'Alzheimer ne vous a pas encore touché, vous devez être capable de vous souvenir des contenus de certains billets gratinés.
    Phénix est du genre adorable qui ne ferait pas de mal à une mouche!

    RépondreSupprimer
  5. La grande porte du cimetière sera désormais réservée aux illustres. La petite porte accueillera les petites gens. Messieurs No et Momo ont tout prévu à l'identique des belles propriétés du Vésinet :la porte pour les maîtres, la porte pour les serviteurs !

    RépondreSupprimer
  6. D'ailleurs Phénix, a-t-on entendu No ou un quelconque écheveléde la Mairie s'offusquer des émoluments du Repris de Justice du Département et de sa folle augmentation de la Taxe Départementale qui passe de 7,58% à 12,58%.
    Une honte ... et la Droite va nous rabacher les oreilles, pendant les prochains mois, que elle, elle sait gérer !!!
    On a vu avec Varèze, on a vu avec Le Fils de Personne, on voit avec No et on va voir avec Bédier ...
    Quel triste retour de vacances.

    RépondreSupprimer
  7. N'oublions pas (si ce n'est déjà fait), qu'il existe un autre cimetière au Vésinet, et qui lui crie "Au secours" depuis des années... dans le vide. La populace qui s'y trouve inhumée n'est certainement pas digne d'intérêt (aucune célébrité ou semi-mondain, que des soldats morts pour le pays... Futile).

    RépondreSupprimer
  8. Pendant sa campagne GROUCHKO n'avait-il pas promis de se pencher sur le triste état des sépultures des " sœurs de l'hôpital" , que certains avec une pointe d'ironie appellent "des bonnes-sœurs"!? Des femmes qui se sont dévouées pour les malades sans ce poser de questions sur leurs religions. Bien que vivant dans ce quartier de la Princesse , elles n'avaient pas le loisir de bridger.
    Phénix ressortez nous les photos du cimetière au début de mandat Grouchko et des photos actuelles en plein mandat.

    RépondreSupprimer
  9. Jo Furax : Après cette litanie des Saints ; St- Varèze , st-fils de personne, St-No, St-Bédier qu'attendrez: Ste-Rita la Patronne des causes désespérées ?

    RépondreSupprimer
  10. Monsieur le Maire s'est effectivement penché sur l'état lamentable du Cimetière "Princesse" (saccagé, et en ruines), mais il lui a vite tourné le dos. Lors de la balade urbaine dont la mairie a fait tout un foin, on peut encore voir Mr Grouchko sur la vidéo-résumé. L'une des participantes (membre d'une association bien-pensante) se PENCHE elle aussi face au cimetière pour... ramasser des champignons. Toute la jolie équipe est repartie, forte de leurs constatations vaines.
    À ce sujet, le maire adjoint à l'urbanisme répond que l'entretien du cimetière ne relève pas des fonctions de la ville. "C'est pas moi, c'est l'autre". On a déjà entendu ça il y a peu, à croire que c'est leur refrain.

    RépondreSupprimer
  11. Ainsi,"lors de la balade urbaine dont la mairie a fait tout un foin, Monsieur le Maire s'est penché sur l'état lamentable du cimetière princesse , mais lui a vite tourné le dos" . Les mêmes baladeurs-dirigeants pourraient lors des journées du patrimoine 2017 ouvrir la porte (de secours)du cimetière "des bonnes sœurs de l'hôpital"! Afin que les Vésigondins découvrent l'inimaginable face cachée de" la Ville Parc". Ils ont déjà tout loisir de découvrir le cimetière des canards des signes, des oies .... lors de leurs balades sur bords des rivières et des lacs."
    Quant au ramassage des champignons dans ce Cimetière( des Saintes- Innocentes) par "l'une des participantes( membre d'une association bien - pensante)" il ne peut s'agir que" de trompettes de la mort" ..
    Merci à l'Anonyme du 18 septembre 19:12 qui m'a permis de me faire découvrir une petite histoire (actuelle): "C'est pas moi , c'est l'autre"
    Pourquoi ne pourrait on pas engager des bénévoles non intellectuels, sans aucune indemnité, pour approprier un peu ce petit coin du paradis. Les radins de la communes seraient aux anges !

    RépondreSupprimer
  12. Pour une visite virtuelle du sinistre cimetière , cliquez sur"cimetière de l'hôpital au vésinet: pour eux le ciel peut (encore...) .L'ancien cimetière de l'hôpital : un spectacle de désolation et indigne ".
    Après la mise à la décharge des monuments, des corps, des restes de cercueils, des ornements funéraires, le terrain étant trop petit pour y implanter un golf pourrait accueillir des tennis en terre "battue", des parkings pour le club de bridge ou le futur écoquartier . Ce sera aux éminentes têtes pensantes de décider à leur guise .
    Pour ma part je n'en reviens pas du spectacle découvert.

    RépondreSupprimer
  13. Puisque beaucoup semblent encore l'ignorer, sachez que le cimetière de l'hôpital "Princesse" est constamment vandalisé (les tombes brisées, les compositions florales jetées par dessus l'enceinte, les murs tagués, les ossements de la fosse commune sortis et dispersés) mais il est en plus devenu le lieu de rendez-vous d'individus peu recommandables. On ne compte plus les bouteilles de bière vides éparses, les mégots et autres déchets. Une HONTE. Et tout ceci dans notre "glorieux" VÉSINET...

    Certains habitants du quartier, écoeurés par ce spectacle, ont eux-mêmes nettoyé cette crasse. Cela ne leur a pris qu'un quart d'heure (je peux en témoigner, j'en ai fais partie).
    La mairie avait été mise au courant des diverses dégradations (et même d'une tentative d'incendie des chapelles) plus d'UN AN auparavant, par lettre simple, courrier recommandé, e-mail avec photographies à l'appui ! Rien n'a été fait, malgré les belles paroles du Maire.
    Suite au nettoyage, un message à également été adressé au "Service de l'Urbanisme", pour l'informer de notre action, et de notre colère, clichés là encore en pièce jointe, affichant nos sacs-poubelles remplis. La réponse du Château ? "Cela ne nous concerne pas". Et aucun merci. Que du mépris.

    Je vis au Vésinet depuis plus de vingt-cinq ans, mais j'en suis aujourd'hui dégoûté.

    Que les guignoles continuent à se rendre au parc Princesse pour ne ramasser que des champignons, à organiser des "balades urbaines" pour pseudo Vésigondins-Engagés (de ceux qui passent devant les ordures en détournant le regard), à larmoyer aux réunions creuses pour le même constat de médiocrité.
    Du Vésinet, il ne restera bientôt plus de beau que sa réputation passée.


    "Une civilisation qui ne respecte pas ses morts est une civilisation perdue."

    RépondreSupprimer
  14. Je me permets de compléter la référence coupée de l'anonyme du 19/09/16-15h44 au Très bon article du site "MyVesinet", concernant l'état déplorable du cimetière de l'hôpital : "Pour eux, le ciel peut (encore) attendre".
    Il est aisé de le trouver, il s'agit de l'article le plus consulté du site ! Un constat édifiant.

    À l'anonyme du 19/09/16-09h06, vous avez tout juste ! Et des bénévoles, le Château en a eu pour nettoyer ! Aux anges peut-être, mais sacrément avares de remerciement !
    Que voulez-vous, "C'est pas eux, c'est l'autre"...

    RépondreSupprimer