3 octobre 2016

Fleur bleue

  Avec le temps les langues se délient … et la bru qui la joue volontiers fleur bleue, si ce n’est sainte nitouche, quand ce n’est pas bisounours apparait sous un jour moins glorieux à la lumière des conciliabules qui se sont tenus dans l’antichambre de No, en cachette de ses conseillers.

Car c’est de mèche avec le père No que la candidature du docteur Round up est sortie du chapeau. Objectif TSM, tout sauf André Michel !

Le père No grand démocrate devant l’Éternel envisageait de laisser à la liste ex Bastard le siège de délégué à la communauté de communes, encore fallait-il que le postulant soit crédible.

Encore fallait-il que le candidat ne soit pas un fantoche, autant au courant des affaires communautaires que ce blog des affaires épiscopales.  Seule Madame la Bru avait un soupçon de légitimité pour occuper ce siège. Ex suppléante du cantonnier, ex adjointe aux petites affaires scolaires, et femme de … elle pouvait recueillir les voix des autres listes d’opposition. Et occuper dignement le siège du démissionnaire.

Mais madame G. a d’autres ambitions. Faire de la figuration comme déléguée d’opposition à la communauté d’agglo n’a rien de folichon aussi a-t-elle tôt fait savoir à No qu’elle n’était pas intéressée par son strapontin.

Point de G. il eut été logique que le siège revienne à Michel. Il suffisait qu'elle ne présente pas de candidat. Ce qu’elle a dans un premier temps semblé vouloir faire (selon des écrits que le blog a pu consulter), avant que No ne la circonvienne et obtienne d’elle qu’elle sorte Bonnin de son châpeau. Il faut faire barrage au Sphinx. Présidentielles obligent. L'ordre est tombé d'en haut.

Dans cette affaire le docteur Round Up aura été « l’idiot utile » rendant l’élection de Michel impossible, à la grande satisfaction de No.

Quant à la fleur bleue, sauf à être ripolinée elle est passablement fanée.


3 commentaires:

  1. Grouchko a effectué une bonne opération pour assurer l'élection de Carrour: le ami-ami avec Gattaz! Cette dernière n'y a vu que du feu! Elle doit maintenant assumer les retombées de ses actes et reconnaître la grande habilité de Grouchko en matière de manœuvres! Le copinage G /G va t'il être maintenu ? Aventure à suivre ...
    Vous m'avez beaucoup déçu Madame , je vous croyais plus fine.

    RépondreSupprimer
  2. On avait rien à attendre de Bastard si ce n'est qu'il démissionne à l'époque de son siège de Maire et aujourd'hui de Conseiller, on a rien à attendre de Gattaz si ce n'est qu'elle démissionne et qu'elle parte loin du Vésinet.
    Pour les autres de son clan, ils sont sans odeur, sans saveur... Opposition à deux balles !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est Yvon Gattaz qui va être content que son nom soit encore la cible de ces critiques... Enfin on ne choisit pas sa famille...

      Supprimer