17 novembre 2016

Cimetière : mauvaise querelle et coupable dérive

Cliché "le Parisien'
Le cimetière de l’hôpital fait régulièrement l’objet de prises de positions virulentes. Certains cherchent à ranimer une querelle aux relents de guerre de religion arguant du fait que les tombes sont pour la plupart surmontées de croix.

Jusqu’alors aucun maire du Vésinet n’avait eu son mot à dire sur cet espace dévolu à l’État. Depuis que la commune s’est enrichie de ce terrain des dispositions ont été prises par Jo d’abord qui a confié l’instruction du dossier à O. D. l’un de ses conseillers, puis par son successeur pour remédier à son délabrement. C’est peu dire que les services de l’État n’ont pas fait diligence pour aider à identifier les familles. A ce titre rien ne peut être reproché à monsieur No.

Le problème est ailleurs. Le problème est celui que ce blog soulève depuis de nombreux mois. La mise en place au cœur de la mairie d’un pouvoir parallèle, l'attribution de missions occultes à des non élus. Ces fameux comités Théodule dont l’existence n’a rien de démocratique mais résulte d’une relation incestueuse.

Ce sont les mêmes qui co-écrivent les sourates de l’AVAP, qui décident de ce qui est beau et laid dans les projets soumis par les architectes du parc princesse. Ils n’ont aucune existence légale, ont fait partie dans les temps anciens des coresponsables du fiasco de la place du marché, et plus récemment ont canalisé et contrôlé la « concertation » pour la zac princesse.

Le blog évoquait ce cabinet noir et ces ayatollahs qui œuvrent dans l’ombre de No, aujourd’hui madame la directrice de cabinet en confirme l’existence et le pouvoir décisionnaire dans une réponse écrite à une conseillère qui s’étonnait que l’on puisse faire du cimetière un jardin. 

La quasi-mairesse dotée de responsabilités très étendues justifie la transformation du cimetière en jardin par le fait que la décision a été prise par les « Théodule ». Ainsi précise-t-elle dans un mail daté du jeudi 17 novembre 13h58 : (extraits)  « Un des groupes de travail composés de Vésigondins, s’est attaché au devenir du cimetière. Il en est ressorti une réelle volonté de conserver la dimension commémorative de ce lieu de patrimoine et de souvenir, en rendant à la stèle de la cantinière, aux murs d’enceinte et à la morgue, un cadre plus digne que l’actuel » .

Au sommet du système No on assume, on revendique même cette dérive, on avalise le fait que des pouvoirs sont délégués à des tiers, à des amis du maire, qui agissent sans mandat ni contrôle démocratique.

Ce que le blog subodorait est officiellement reconnu par la deuxième personne du Château … 

A quoi sert-il encore de voter si des gugusses, parce qu’ils ont un jour rendu service au Prince, décident en lieu et place des conseillers ?





7 commentaires:

  1. Qu'il s'agisse des Conseillers de la majorité ou des Conseillers de l'opposition, ils ne sont que des guignols pour les uns ou des potiches pour les autres. C'est juste triste pour ceux ou celles qui veulent faire des choses pour notre ville et empêcher les dérives de cette équipe. Aucun pouvoir décisionnaire, aucune information ne leur est donné mais aux copains c'est certain ! Ce qui se passe dans cette Mairie est totalement anti-démocratique et les commissions qui donnent entier pouvoir à des personnes non élues devraient être arrêtées. Grouchko est sans aucun doute le pire de nos Maires.

    RépondreSupprimer
  2. Donc c'est un groupe de travail composé de 3 ou 4 personnes qui habitent on ne sait où au Vésinet qui décident de l'avenir de notre cimetière ! Eh ben cela ne se passera pas comme cela, car nous, habitants de princesse, nous ne sommes pas d'accord avec leur choix. S'ils veulent la guerre à la Mairie, ils vont l'avoir, croyez-moi.

    RépondreSupprimer
  3. A la bande de Theodolus et à celui au dessus qui se prend pour "Dieu" dans cette Mairie : "Notre cimetière, il a une âme et tout ce qui a une âme est beau". Ce n'est pas vous, bande de laidrons qui allaient nous emmerder et décider sur nos terres.

    RépondreSupprimer
  4. Si le chef theodule dont parle Phenix est celui qui a voulu instituer un mausolée sur la place du marché alors on peut craindre le pire vu ses antecedents

    RépondreSupprimer
  5. Theodolus est en grande partie Théodolus -Vèsinet Nord, alors princesse c'est loin....

    RépondreSupprimer
  6. Demain 20 novembre, au Vésinet tous les élus de la majorité, en bons toutous, devront aller voter pour" Bruno Le Maire". Ainsi l'a décidé le dominant, au C M annulé du 15 novembre ! Pour éviter toute erreur de jugement donc de vote, au Château vous ne trouverez qu'un seul bulletin ( au choix) celui de " Bruno Le Maire" !
    Pour pouvoir voter, n'oubliez pas vos 2€, sachant que vous pouvez donner plus. Vous pourrez peut-être comme en Corse voter pour des morts! Pourquoi pas ceux qui dorment au cimetière de la Princesse , mais qui en seront bientôt virés pour donner place à un jardin....d'acclimatation ( au régime actuel).
    Bonne acclimatation aux 64% de ceux qui n'ont pas voter NO!

    RépondreSupprimer
  7. Je ne comprends pas cet acharnement contre Madame T. Ses "selfies" sont une anecdote bien dérisoire face à tout le reste ! N'y aurait-il pas un peu de jalousie de certain(e)s ? C'est probablement son joli minois qu'on lui reproche avant tout.

    RépondreSupprimer