16 novembre 2016

Qui s’intéresse à Princesse ?

L’exposition, au demeurant fort bien faite, des maquettes du futur parc Princesse s’ouvrait hier après midi en salle des conférences. En fin de journée devant une trentaine de pèlerins l’agence chargée de la conception du nouveau quartier clôturait par un débat fort policé les forums citoyens censés avoir exprimé les souhaits des vésigondins.

Tout le monde se congratulait : « a-t-on jamais vu une concertation aussi bien menée ? » La profondeur des rivières, l’éventualité d’un deuxième pont, la place du garage à bicyclettes et d’autres sujets d’importance furent traités avec une patience qui force l’admiration.

Il n’y eut guère que la couleur des moquettes dont la discussion fut laissée au lendemain, journée réservée aux architectes.

Le subalterne masque l’essentiel. Les décisions ont échappé à l’instance de contrôle officielle créée pour arbitrer entre les différentes options. Le comité de pilotage (article 4 du traité de concession d’aménagement de la zac Princesse, signé par  Jo,  comité explicitement restreint au maire,  aux élus et aux représentants de l’aménageur) décide – c’est écrit – entre autres du choix des promoteurs et est partie prenante au choix des architectes.

Or ce comité n’a jamais été installé …

En lieu et place deux groupuscules d’affidés ont noyauté les groupes de travail « ouvert à tous » et l’avenir de ce quartier a été dessiné par le syndicat d’initiative et l’AEB. L’un et l’autre en relation incestueuse avec cette majorité.

Si le choix de l’aménageur a été démocratique (au temps de Jo) les choix consécutifs, promoteurs puis architectes ont été entérinés sans contrôle des élus. Quels critères, quelles procédures ?

On apprend fortuitement qu’un des groupuscules se vante d’avoir fait éliminer un cabinet d’architecte …  ses maquettes n’avaient point l’heur de lui plaire (version officieuse ...!

Au bon temps de monsieur l’Ex le choix des architectes avaient été partiellement donné au public, avec le succès que l’on sait  !  A tout le moins par centaines les vésigondins se pressaient autour des maquettes pour voter !

Hier, les membres des comités Théodule amusaient la galerie avec des questions dont ils n’ignoraient rien des réponses, devant deux ou trois clampins égarés dans ce simulacre de concertation.


à la suite d'un problème technique ce billet est posté avec 24h de retard





13 commentaires:

  1. Très beau projet! Bravo.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. "Très beau projet", Pour qui ???

      Supprimer
    2. L'objectif de ce billet n'est pas de disserter sur le "beau" et le "laid". On laisse cela aux "sachants" et aux affidés qui ont décrété que le projet était "beau" sic !

      En revanche il est de questionner la gestion du projet et la concertation puisque ce sont les mêmes qui ont construit le contrat d'aménagement avec un chapitre entier consacré à sa gouvernance (F Jonemann et B Grouchko, alors conseiller et adjoint de Jo) et ceux qui le foulent au pied (devenu 1er adjoint et maire)comme ce billet le démontre.

      Phénix

      Supprimer
  2. No ou un de ses portes serviettes a déjà répondu et se félicite du projet: on n'est jamais mieux servi que par soi-même. Il y a pourtant beaucoup à dire sur ce qui va sortie de terre!!!!

    RépondreSupprimer
  3. Habitant de "Princesse", je peux dire que cette réunion était une nouvelle fois du "Trump-couillon". Les décisions sont en effet déjà prises depuis longtemps par l'AEB et le Syndicat d'Initiative, les bons copains de Mr le Maire, sa garde rapprochée pour faire passer ou pour faire croire que le peuple est d'accord. Tout cela est une vaste mascarade, on l'on essaye de vous vendre du rêve, vous faire croire que tout est pensé, réfléchi or on a simplement sacrifié le quartier "Princesse" pour sauver le Vésinet et les beaux quartiers de la construction de logements sociaux imposée par la loi. Dans quelques années, "Princesse" sera la "Zone". On y sectorisera les classes sociales modestes ou moyennes, les vieux sans fortune et le quartier sera à l'abandon. A l'abandon tout comme le cimetière. En 3 ans, jamais le Maire n'a pris le temps de nous écouter. Les nombreuses demandes d'entretien et de restauration par exemple du cimetière à la Mairie en sont le reflet. Aujourd'hui, pas question de mettre un sou dans le quartier et encore moins dans la restauration de ce cimetière. Il est tellement plus facile de RASER ce qui dérange Monsieur le Maire en se trouvant des excuses à vomir. Moi en tant que catholique non pratiquant, je suis outré et je souhaite dire ce que tout le monde pense tout bas dans le quartier. Si le Maire était catholique et qu'il décidait de détruire un cimetière juif ou musulman, tout le monde crierait aux scandales (SOS racisme, Imams, Rabbins,...) alors je renvoie cette même pensée par une question dans le sens inverse : pourquoi un Maire d'origine juive se donnerait-il le droit par décision personnelle de raser un cimetière catholique ?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bravo pour cette mise au point courageuse . Rappelez vous ce même Monsieur, pas catholique, qui voulait transformer le presbytère de Sainte Marguerite en logements sociaux !? que peut on attendre de lui pour qu'il respect du cimetière catho du quartier Princesse .

      Supprimer
    2. Aucun maire ne peut détruire un cimetière.. Sans fichier officiel une sépulture est considérée comme perpétuelle.Les tombes doivent etre relevées et réhinumées ou incinérées dignement.La procédure est de trois ans.renseignez vous braves gens et arretons de nous faire dominer par une bande d'incapables, manipulateurs aidés dans leurs basses oeuvres par des petits chefs du meme niveau d'incompétence.

      Supprimer
    3. Bravo à l'anonyme de 14h43, tout est dit, même si je pense que le quartier Princesse (où je vis également) est DÉJÀ considéré comme la "Zone", celle des pauvres et autres cas sociaux. Ce préjugé crade suffit à laisser le quartier à l'abandon, et à asphyxier ses commerçants.

      Supprimer
  4. il suffit de voir l'expo : les logements sociaux seront des HLM et à coté les logements privés accueillants:la ségrégation à son top.Et tout cela fait en catimini des élus avec les mêmes qu'on retrouve partout PLU, Princesse, AVAP, ..les souriants du pouvoir occulte.

    RépondreSupprimer
  5. Ce commentaire a été supprimé par un administrateur du blog.

    RépondreSupprimer
  6. Toujours les mêmes qui écrivent dans le même verbiage...vos journées sont bien remplies!!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ainsi "les journées sont bien remplies" ! Pour ceux qui écrivent sur le blog et ceux qui lisent le blog .

      Supprimer
  7. oui mais certains qui écrivent n'ont pas d'indemnités, d'autres oui

    RépondreSupprimer