19 décembre 2016

Le Maire fouettard

Le massacre des saints Innocents, Nicolas Poussin
Brisée l'image d'un maire affable et policé. L'agression verbale et de sang froid d'une élue municipale - agression préméditée puisque lue devant les conseillers en formation de tribunal - fera tâche indélébile sur ce mandat. Au château ne trône pas le chef des élus du peuple, mais l'un des fils du peuple élu s'érigeant en justicier par procuration ... devine ? 

Jeudi soir la posture d'un maire laïc est devenue illusion sous la logorrhée venimeuse d'un premier magistrat fantasmant une "insinuation nauséeuse" (sic) dans une correspondance anodine.

C'est un élu sans état d'âme qui règne au Château où ne s'appliqueraient plus les lois de la république mais des Commandements d'ordre supérieur. Le Dieu de la Bible est sans pitié. Pour un Abraham dont le bras est retenu, combien de poussins innocents laisse-t-il massacrer?

Le hasard n'est pour rien dans le choix d'un duo d'adjudants. Il faut installer l'autorité par la force quand on ne l'acquière pas par le respect. Même punition même motif avec les élus. L'affectio societatis a laissé place à des haines recuites : l'absentéisme chez les majoritaires ruine le fonctionnement démocratique et trahit la révolte silencieuse des insoumis. 
 

De fait il ne s'est trouvé aucun conseiller de la liste présent pour réconforter la victime, aucun conseiller pour briser l'omerta qu'impose la loi du Château. Qui mieux qu'Hugo a prophétisé les affres de la Conscience qui chaque nuit viendra hanter les asservis ?

Ils ont été plus de cent, plus de mille, ils ont été mille deux cent pendant ces trois derniers jours à vivre avec le blog les développements de l'Affaire. Mille deux cent Vésigondins ou voisins qui ont compati au chemin de croix d'une quidame en s'interrogeant.

Que peut penser dans for intérieur le peuple de son maire fouettard ? 


8 commentaires:

  1. Rien que du buzz, et pas une goutte de sang.
    Retournez tous bosser!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. être vous un "grand bosseur"pourquoi pas au Château ! ? Vous savez un de ceux qui égratignent sans donner pour cela la mort. Les morts sont embêtants , il faut leur choisir un cimetière au vésinet , mais lequel nord ou sud ? Seul le maire le droit de décision .

      Supprimer
  2. Et pendant qu'on gesticule pour détourner l'attention, les bulldozers se préparent à rouler sur la villa Pradier ...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Quel manque de solidarité Anonyme du 10h32. Je crois que les riverains de la rue Pradier ont fait appel à toutes les oppositions pour qu'elle viennent les soutenir à la réunion avec l'aménageur et Jonemann et TOUTES les oppositions ont répondu présentes. D'après vous, si les oppositions sont attaquées qui pourra vous défendre et vous soutenir ? Vous croyez vous à la solidarité Vésigondine ? Et bien détrompez-vous, les gens ils s'en foutent au Vésinet si on bétonne, du moment que ce n'est pas devant chez eux ou dans leur quartier.

      Supprimer
    2. Je suis d'accord avec 12:28, ne mélangeons pas les sujets !

      Comme tous les habitants du quartier, je suis fermement opposé au projet Vernet/Pradier.

      Mais il me semble déplacé de politiser la chose et d'instrumentaliser le malheur de Mme Willemin, qui a déjà subi suffisamment d'épreuves !


      Supprimer
    3. Tout a fait d'accord avec vous Anonyme du 14:49, "Madame Willemin a déjà subit suffisamment d'épreuves !" Je pense que l'attitude du maire est ignoble ( pour parler poliment ) dans de telles circonstances . Ce qui a fait ressortir d'autres griefs que les vésigondins gardaient sur le cœur !
      trop c'était trop! C'est la goutte d'eau qui a fait déborder le vase déjà plein à ras bord . Il fallait que cela explose un jour!

      Supprimer
  3. D'après moi, le silence qui règne actuellement au Vésinet fait craindre que le glaive va se lever. Attaquer un Maire en Justice est une décision qui aura de lourdes conséquences et peut-être permettra-t-elle de détourner les bulldozers de la Villa Pradier car du pénal ce n'est quand même pas n'importe quoi...

    RépondreSupprimer
  4. Si vous êtes Vésigondins et que vous voulez y reposer en paix, défendez par avance votre dernière demeure contre les bulldozers de NO et JO. Aucune tombe ne résiste à ces engins !
    Si Nicolas Poussin a immortalisé "le massacre des innocents" , No veut envoyer les bulldozers dans le "cimetière des innocents" où reposent un certain nombre "d'enfants innocents"
    Pour un grand golfeur" devant l'éternel", je pense que Le cimetière " des innocents" est trop petit pour y faire un golf. Il pourrait être " reconverti en practice, ou en mimi-golf ( pour initier les bridgeurs au golf)!
    Anonyme du 19 décembre 11: 32 tenez bon . Chaque Vésigondin mérite la paix que se réservent pour eux les élus ...de la majorité .

    RépondreSupprimer