9 décembre 2016

SIDRU : L’amy saint Germanois grave intoxiqué, et nous et nous ?

http://pssaintgermain.fr/emprunts-toxiques-du-sidru-larret-de-la-cour-dappel-accable-emmanuel-lamy-2/
 S’en remettra-t-il jamais, pourra-t-il finir son mandat à la tête de la ville de St Germain après avoir plombé son machin à détritus de 80 millions d’€ de dettes* pour financer son incinérateur? 

Franchement, les vésigondins n’en ont rien à cirer. 

Ou plutôt n’en avaient rien à battre quand la CABS avait son propre SITRU, sa propre usine à ordures. Fusion oblige, les dettes de la communauté de St Germain seine et forêts ont été mutualisées dans la nouvelle CASGBS, sans même avoir été inventoriées ( dixit le maire de Carrières).

Nos édiles - sauf de Bourrousse de Carrières sur seine - tout occupés à passer au scanner la dette de Bezons la rouge n’ont pas mis leur pif dans les comptes du SIDRU. Ils auraient mis à jour des emprunts toxiques conclus au début des années 2000. L’amy des puissants, énarque et inspecteur des finances, le très hautain maire de St Germain et président du SIDRU commence aujourd'hui à sentir le pâté.

Ce génie auto proclamé nie toute responsabilité dans la gestion des swaps de DEFPA. Il avait pourtant aggravé son cas en transformant en dollars cette dette toxique libellée en francs suisses sans caper ses nouveaux emprunts, comme une vulgaire buse.

En plus du remboursement des 20 millions d’€ aux quels la cour d’appel de Paris l’a condamné en novembre au titre des toxiques en francs suisses, le SIDRU pourrait devoir s’acquitter de 60 millions d’€ additionnels (jugement attendu de la même Cour) au titre des dollars empruntés. « On veut jouer dans la cour des grands avec le fric des gueux quand on ne comprend rien à la haute finance » a justement stigmatisé Arnaud de Bourrousse en conseil communautaire, sévèrement claqué par l’énarque Fond … dans le genre "touche pas à mon pote "  

Interrogé par le blog, No considère que la protection des contribuables vésigondins est  insuffisante. 

Une défaillance du SIDRU de l’ex communauté de St Germain pourrait-elle déclencher un appel aux contribuables vésigondins ? 

No n’en exclut pas la possibilité, tout comme la majorité des maires de l’ex CCBS. A part Bel qui maugrée qu’il est mal traité par le projet de budget communautaire adopté hier à mains levées ( à droite) . Après s’être goinfré au temps de la CCBS le bellâtre qui en a perdu son titre de vice président trouve saumâtre d’être ravalé au rang de simple bourgmestre de bouseux. Que sa ville restitue l’argent aux vésigondins et la CASGBS pourrait le réhabiliter.

Si No a voté le projet de budget – le Vésinet tirerait mieux son épingle du jeu qu’au temps de la CABS – rien n’indique que ce budget approuvé sera exécuté tant les opposants nombreux ont annoncé - dans une ambiance sibérienne - déposer recours sur recours contre cette première version.

Quant à la protection de la dette issue du Sidru avec deux énarques qui s'entendent comme larrons en foire le vésigondin, dans l'état actuel des annexes budgétaires, pourrait craindre le pire ... 



* le blog du PS de St Germain reprend l'historique

16 commentaires:

  1. Sur la photo, que "font , font les petites marionnettes ", peut être : "trois petits tours et puis s'en vont".

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Allons bon Phénix croit Grouchko !!!! Le Vesinet est 'roulé' comme d'habitude.Bel et tous les anciens de la CCBS gardent leurs avantages et on reste dans notre misère. Phénix regarde les chiffres.

      Supprimer
  2. On se croirait au temps du soviet suprême : beaucoup de monde, personne n'est responsable des gabegies et surtout personne ne comprend rien à ce qu'il faut voter.

    RépondreSupprimer
  3. S'il n'y a pas eu de "réserves" sur ce point lors de la fusion, nous avons toutes chances d'avoir à contribuer au bouchage du trou ! On connaît !
    Merci à ceux qui ont voté la fusion et voté le budget dans ces conditions !
    Nous sommes vraiment très bien représentés !

    RépondreSupprimer
  4. Au fait, il en dit quoi le Dépité. Ce serait étonnant qu'il en reste coi .
    Il a peut-être trempé dans le Sidru ?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Myard n'a pas pris la parole de toute la durée du débat budgétaire. Il n'a donné d'explications de vote et n'est pas intervenu sur le SIDRU.

      Supprimer
    2. Voilà donc un homme "Droit dans ses bottes " ... de cheval.
      Lui qui la ramène pour tout et n'importe quoi, son silence plaide plutôt pour la culpabilité du gaillard dans la déconfiture du Sidru et sa joie de faire partager le fardeau par tous.
      Quel homme courageux : grande gueule à la télé et muet sur les vrais sujets qui préoccupent les concitoyens.

      Supprimer
  5. Grouchko a voté la fusion et ce budget, il est donc pleinement responsable ! S'il avait des vraies compétences financières, il aurait du faire comme ce seul Maire qui avait prévenu M.Fond et tous les autres Maires du danger. Grouchko et les autres élus représentants de notre ville à la CASGBS dont Carour devront rendre des comptes aux Vésigondins. Je pense que maintenant leur démission devient obligatoire.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je vous invite à mieux vous renseigner avant de vous exciter, la ville a voté contre la fusion.

      Supprimer
    2. S'il le dit (qui?) c'est que c'est vrai !..................................?

      Supprimer
    3. L'argument de l'a No nyme de 22:05 est spécieux. Avoir voté contre la fusion - ce qui est une réalité - n'efface pas les obligations nées de la fusion imposée au Vésinet. D'autant que le Vésinet ayant voté le budget a accepté la "protection" juridique contre les effets du SIDRU dont M de BOURROUSSE a solennellement dit qu'après étude juridique - elle valait tripette. (Le CR de ce conseil pourra en attester).

      Supprimer
    4. Même s'il l'a dit ," l'a No "du 9 22:05 , devrait lire le commentaire du 10 décembre 11:20 , tout "a No" qu'il est , il peut être" âne oh "!

      Supprimer
  6. ils riaient de nous à 7, ils rient de nous à 21: nous sommes condamnés à payer pour faire rire.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. 7 devient : 7 x 3 =21 ....jusqu'à" 22 vla les flics "!!! merci aux supers politicards qui touchent les primes , pour nous déprimer !!!

      Supprimer

  7. “Il y a des gens qui mentent simplement pour mentir.”

    De Blaise Pascal / Pensées

    RépondreSupprimer
  8. Tout responsable politique qui spécule sur les marchés financiers aura la tête tranchée.
    A inscrire dans la future constitution.

    Le Comité de Salut Public

    RépondreSupprimer