18 janvier 2017

Budget 2017 : ni chiffre ni lettre, des flèches !


On croyait l'éminent chef d'entreprise devenu maire et le fortuné banquier suisse qui l'assiste dans la gestion des finances amis des chiffres et des lettres : on se trompait. Ils ont fait leur révolution culturelle.

C'est devenu ringard de présenter un budget avec des montants estimés. Seuls des opposants tordus en mal de critiques stériles peuvent encore réclamer la production de colonnes chiffrées pour 2017.

Au Vésinet sous la mandature de No le budget est présenté en mode fléché. Aucune information précise et valorisée pour 2017 (cf colonne de droite du tableau ci contre)  n'a été procurée par l'adjoint aux finances lors de la commission finance du 17 janvier. Quel progrès !

Est-ce pour satisfaire au QI des élus de la majorité ravis de l'aubaine. Ils en ont même félicité le BTS, pour une fois ils pouvaient suivre … la flèche ! Et quel gain de productivité, on ne risque pas d'erreurs d'addition avec les flèches.
 

Ces élus de la majorité dont on taira les noms par charité œcuménique ont eu la satisfaction de voir leur souhaits exaucés : des signes simplistes seront dorénavant substitués aux colonnes de chiffres. Quant aux indécrottables opposants retardataires le surintendant aux finances leur a fait remarquer que comme dab pour le DOB ils nageaient à contre courant. 

Les analphabètes de la majorité ont aussi pu exprimer leur satisfaction : Les lettres ont aussi disparues. Aucun titre, aucune date, aucune explication ne figurent sur  les tableaux fléchés présentés en cette commission finance.  Les paroles volent et les écrits restent. Pour démentir demain tout ce qui s'est dit hier nos éminents dirigeants s'interdisent l'usage des lettres. Principe de précaution oblige.

Ci contre une flèche muette. Le blog se plait à en préciser le sens aux analphabètes : par ici la sortie !



7 commentaires:

  1. Phénix manie l'ironie meiux que personne. la réalité derrière ce simulacre de réunion budgétaire c'est l'incompétence crasse de cette municipalité incapable de présenter les documents necessaires à la gestion communale. La ville à force de virer les professionnels compétents n'a plus les ressources minimum pour assurer ses missions de base : établir un budget sincère et véritable. Comme le montre ce tableau tout ce qu'elle est capable de produire ce sont des flèches ... et là je ne parle pas de nos élus ...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Phénix S'il vous plait, que fait le petit bonhomme qui court derrière une des la flèches du comptable ? Prend t'il la poudre d'escampette, se précipite t'il vers les toilettes, joue t'il à un jeu fléché ?

      Supprimer
  2. Même si Noël est passé, il est encore temps de faire des cadeaux à nos élus :
    https://www.pourlesnuls.fr/catalogue/1591-vie-pratique/1597-droit-pratique/bien-gerer-son-argent-pour-les-nuls-EAN9782754040983.html

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Nonono ne vous inquiétez pas No sait gérer "son argent" et celui des autres à son avantage!

      Supprimer
  3. Plusieurs jours avant la commission des finances qui avait lieu hier soir, l'opposition, Michel, Gripoix et willemin, ont demandé par email à Monsieur P. de recevoir le DOB et autres documents pour travailler. Ils n'ont jamais reçu la moindre réponse. Où est le sérieux et le respect ? mais les anonymes du château oseront encore dire quelque chose pour se défendre crassement de leur incompétence. C'est honteux ce qui se passe dans cette mairie. Monsieur C et son bts n'ont aucune compétence dans le domaine de la finance ce ne sont que de petits comptables de base et on voit où cela nous mène et nous mènera....dans le mur !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je rectifie : un comptable, même de base, sait parfaitement présenter un budget avec d'un côté le réalisé de l'année passée et de l'autre le prévisionnel pour la nouvelle année. C'est le B.A. Ba de la profession.
      Le coup des flèches, cela relève plutôt de la communication.
      Je ne suis pas sûr que le préfet apprécie ce bel effort de créativité...

      Supprimer
    2. "Petit comptable" juste bon pour tenir un stand de carambars.

      Supprimer