13 janvier 2017

CIAV fermé … pour raison de santé !

"Les bras m’en tombent" soupirait une jeune femme interloquée devant les grilles baissées. Pas une affiche, pas un post-it d’explication pour ceux qui se cassent le nez devant le 3 avenue des pages.

La grille baissée et des horaires d’ouverture vendredi 14 à 17h contredits par la réalité. Il ne s’est trouvé personne dans les étages pour afficher sur la grille l’information qui défile toutes les 5 minutes sur des panneaux électroniques.

Là n’est pas le plus disruptif pour parler comme les néo modernes, le plus extravagant réside dans le libellé de l’annonce !

CIAV fermé jusqu’à nouvel ordre pour raison de santé.

Ce texte est effarant. L’organisme d’information d’une ville de 16.000 habitants aurait contracté des problèmes de santé … jusqu'à nouvel ordre ! On savait la ville en difficulté, on ignorait que son état de santé était critique au point de fermer son centre d’accueil. Le blog s’est bien ému de la fermeture programmée de cette institution, mais il en ignorait la raison. A la mairie il y aurait un spécialiste de la reprise des affaires en mauvaise santé, Il devrait s’intéresser au CIAV, il a peut être un coup à jouer ... 

Comment en est-on arrivé là ? Qui gère cette ville, qui a mis la municipalité dans l’incapacité de remplacer un seul agent absent ?

La fonction de renseigner au CIAV ne requiert pas – semble-t-il - une surqualification. Même un BTS pourrait subvenir aux demandes d’information tout en exécutant quelques taches mineures. Encore faudrait-il avoir le sens du service et de l’intérêt général.

Cette incongruité a certainement échappé à monsieur le maire dont nul ne doute qu’à la lecture de cette singularité il enjoigne son directeur des services de rétablir celui du CIAV.

Sauf à admettre que Phénix était fondé à pré-annoncer la fermeture de cet établissement.




10 commentaires:

  1. D'autant plus que le BTS touche des primes pour s'occuper du CIAV, comme quelques autres consorts de la Mairie. Faut-il dire :"sortez les cons, pour que les consortes?" Mais il est vrai qu'à la Mairie du Vésinet le sens du service public se perd chaque année davantage ... pour un coût toujours croissant. C'est tellement plus facile de faire payer par le contribuable les fleurs plantées par les jardiniers pour qu'après le Maire s'auto-attribue le trophée des villes fleuries

    RépondreSupprimer
  2. Et le gardien du cimetière il doit être en longue maladie.Docteur Jonemann revenez il y a du boulot pour vous(comme médecin)c'est déjà pas mal,ça veut dire que vous avez des diplômes.Je plaisante bien sûr restez où vous êtes vous ne ratez rien.Tous mes voeux Didier.Un vieux vésigondin.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je suis d'accord, il y aurait beaucoup de travail pour M Didier Jonemann. Et aussi, malheureusement, qu'il reste en dehors de tout cela. Personnellement, je le regrette. Mais que faire à part remplacer le personnel malade par le BTS ou sa collègue. .. ? La Ville serait sauvée.

      Supprimer
  3. Madame, Ne laissez pas "tomber vos bras" ! attendez " le nouvel ordre "...pour les laissez tomber"!
    C'est lumineux comme les panneaux éclairés" de la mairie du vésinet". Votre Maire est un maire d'exception, "cultivé, fin, roublard donc intelligent(dans précédent billet de Phénix). "Tant que vous avez( vous) encore tous vos esprits( contrairement à d'autres), quelle est la qualité première que vous reconnaissez à votre maire ?
    Phénix aurait il prévu la maladie du CIAV ? l'infirmière Catherine lui en aurait elle touché un mot ???

    RépondreSupprimer
  4. Phénix, tes pochades sont devenues incontournables, toi seul peut déstabiliser l'ami No, non l'ane Onyme.
    moi aussi je m'essaye !

    RépondreSupprimer
  5. C'est la grippe des canards...

    RépondreSupprimer
  6. Ce soir, le Théâtre sera fermé ... pour raison de santé.
    Cette nouvelle ne prête pas à sourire puisque la cause réside dans le décès cette nuit d'un des danseurs devant se produire.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. c'est triste,Je présente toutes mes condoléances à sa famille, à ses amis de la troupe .
      j'espère que la mairie ne va pas profiter de ce drame pour fermer le théâtre en mettant sur les panneaux lumineux de la ville et sur la porte du théâtre: :" théâtre fermé jusqu'à nouvel ordre ". sans préciser de qui attendre l'ordre .

      Supprimer
    2. La fermeture du CIAV est programmée depuis longtemps.Il aura suffit que les élus fassent du harcèlement
      Auprès des agents, que ceux-ci en fassent une dépression, qu'ils soient nommés ailleurs, dans un placard.
      Le service emploi a été fermé sans aucune raison valable si ce n'est qu'il était performant et bien géré
      Par les prédécesseurs de Grouchko .Dans quelques temps nous allons apprendre la réorganisation du Service
      De Soins, mutualisation... en fait fermeture . Une honte !

      Supprimer
  7. Au Vésinet les panneaux lumineux sont comme le maire, comme les élus de la majorité toujours éblouissants par leur intensité (trop) lumineuse !

    RépondreSupprimer