6 janvier 2017

Fermeture du CIAV

Ajouter une légende
Aux lecteurs qui seraient fondés à vérifier que ce billet n’est pas daté du 1er avril, le blog assure : "vous n’êtes pas victimes d’une berlue collective". Après « Le théâtre se meurt … «  pièce d’Eugène No, interprétée poussivement par la grande Catherine, la fermeture au public de l’établissement du CIAV, sis au 3 avenue des pages, a été décrétée lors de la même commission culture.

Pourquoi rendre service aux administrés, pourquoi être accessible au plus grand nombre quand on peut les envoyer se faire voir chez les grecs ? Quand on peut vivre rombière peinarde dans sa petite tanière du premier étage, et que l’on se moque comme de sa première brassière des associations, de leurs adhérents comme des modestes péquins.

Le Vésinet est en chute libre : depuis longtemps la ville ne délivre plus de passeports, depuis fin novembre pour la délivrance des cartes d’identité il faut se déplacer dans les communes voisines. Au Vésinet madame peut encore faire acte de délivrance et monsieur enregistrer les avis de naissance mais il faut prévenir avant de passer l’arme à gauche, le défunt pourrait trouver porte du cimetière close.

Pourquoi animer des vide greniers, des brocantes – les officiels du CIAV informaient hier une brave dame de la décision (chut n’en parlez pas, je me ferai disputer) de la décision de monsieur le maire de ne pas tenir le vide grenier des Charmettes pas plus que la brocante du centre en 2017.

Avec toute l’estime - partagée, le blog ne saurait en douter - que Phénix éprouve pour M. No, il semble qu’il n’ait pas saisi ce qu’attendent en majorité les vésigondins de leur premier magistrat.  Ils n’ont pas élu – ou alors à l’insu de leur plein gré - un liquidateur des services publics, un coupeur de cous et de coûts, mais ont voté pour l’animateur du vivre ensemble.

A cette aune là M. No est à des années lumières de remplir son rôle. Sauf à considérer que la mise à disposition des locaux du CIAV aux émigrés et autres hellènes réfugiés soit le prix de l’indulgence qu’il escompte de ses administrés. 




28 commentaires:

  1. Rassurez-nous Phénix, c'est une blague ? étant membre d'une Association nous n'avons jamais reçu une quelconque information sur cette fermeture. C'est définitif ? Provisoire ? Les Associations n'avaient déjà plus trop d'affinités avec la Maire Adjointe à la Culture, Madame Politis, mais là c'est juste insultant, incorrect, inacceptable,... (enfin les mots me manquent) pour les bénévoles et les Président(e)s qui ont à cœur d'être gratuitement au service des vésigondins contrairement à elle.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Permettez moi de douter de la bonne foi de ce message pour la simple raison que le CIAV n'est pas fermé et que ceux qui veulent le constater n'ont qu'à s'y rendre .
      Pourquoi aller raconter de telles choses ?

      Supprimer
    2. A 15h 30 ce jour le CIAV était fermé

      Supprimer
    3. Et de ca on déduit qu'il est fermé définitivement !!!
      Ce n'est vraiment pas tres sérieux .
      Quant à l'anonyme de 14:16 si il représente vraiment une association, ou qu'il en fait partie et que la fermeture de cet après-midi lui apporte un préjudice, qu'il nous dise laquelle pour apporter un crédit à son propos.

      Supprimer
    4. Oui je vous rassure, je suis bien bénévole dans une Association qui aide les mamans. Bien entendu que je ne suis pas au CIAV tous les jours d'où mon interrogation à savoir s'il est définitivement ou provisoirement fermé. Quant au ton de votre message, anonyme du 17:21, si vous êtes un élu ou un membre actif du château, il reflète bien le respect que vous avez du milieu associatif. Si la vérité vous dérange sur le fait que Madame Politis n'est pas appréciée, elle ne récolte que les fruits de ce qu'elle a semé. Sachez aussi que ce n'est pas à moi que revient le préjudice mais aux personnes que l'on aide.

      Supprimer
  2. "Le rideau de fer"est tombé sur le C I A V !
    Panique à bord pour ceux et celles qui voudraient s'inscrire au "cercle de réflexion de la Boucle ", cercle très privé , très fermé de Madame Mère. Cercle qui à officiellement son siège au CIAV depuis que le Vésinet avait comme Maire l'EX et Madame Mère comme adjointe . Pour tous les renseignements s'adresser au Fils .
    Bientôt se sera au tour du "le rideau rouge " du thêâtre à tomber définitivement . Pour tous les renseignements s'adresser au Fils.

    RépondreSupprimer
  3. Phénix et tous les participants à cette commission culture persistent et signent !
    D'où l'entame de ce billet ....

    RépondreSupprimer
  4. je confirme ce que Phénix dit et que j'ai entendu : les locaux sont dispo. De plus Phénix n'a pas évoqué encore l'autre bonne nouvelle dont nous "parlerons au conseil"Je ne doute pas qu'il soit aussi au courant.Je lui laisse l'annonce le moment venu.C'était une commission à ne pas manquer même 'muselé' comme dit un commentateur.Madame Politis est en première ligne.

    RépondreSupprimer
  5. Non mais arrêtez : c'est quoi cette autre "Bonne Nouvelle" qui d'après moi va être une autre "Mauvaise Nouvelle". Politis va fermer le Conservatoire, la MJC ? Mais, c'est quoi ce bordel dans cette Mairie ? Ils veulent mettre le Vésinet à feu, à sang ou à terre ? Ils veulent quoi ? Provoquer une véritable émeute ?

    RépondreSupprimer
  6. Sil te plait Phénix, ne fais pas trop durer le suspence !!
    Certains sont très inquiets :(

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. en effet le personnel est très inquiet

      Supprimer
  7. Sur le site de la ville :
    "Fermeture du CIAV
    Le CIAV sera fermé du samedi 24 décembre au lundi 2 janvier inclus."
    D'accord, ils n'ont pas précisé l'année!
    Mais nous sommes le 6 janvier et l'on constate que l'on paye du personnel à ne rien faire.
    Cherchez l'erreur ...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Sous format "anonyme" la mairie a répondu à Jo Furax.
      Le blog s'interdit de publier une réponse donnant des informations personnelles et confidentielles sur des agents de la mairie

      Phénix

      Supprimer
    2. Renseignez vous mieux sur ce personnel qui est sur plusieurs postes, assure une polyvalence "grand-écart" à plein temps et n'est pas du tout payé à ne rien faire. Avant de jeter ce genre de venin, pesez bien vos propos svp

      Supprimer
  8. Le blog est de plus en plus mal informé....et quand on ne sait pas on invente!! Ca permet d exister comme la Pravda..triste blogeur qui bat des ailes (comme un oie bernache) au grè des rumeurs....

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Hier à 19h devant 12 personnes dont 6 élus madame Politis a annoncé cette fermeture en ajoutant qu'elle n'avait aucune idée pour la réaffectation des locaux et qu'elle espérait recevoir des suggestions ..d'où celle du blog !
      Si le château pense dégonfler les problèmes qu'il crée en niant ses propres propos il est en fort mauvaise posture.

      Supprimer
  9. Avez vous bien compris?..
    On en doute

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tu as raison Phénix, certains à la Mairie nous prennent vraiment pour des buses!
      Rira bien qui rira le dernier ...

      Supprimer
    2. Mais les "buses" ne sont ( peut être ?) pas celles que les abuseurs pensent pouvoir abuser !?
      Pour rester dans le bain VésigonBIN , pourquoi ne pas demander la programmation au cinéma du CAL du film "Le Dîner de Cons"! Pour une joyeuse année 2017.
      Alors Jo Furax ; "rira BIN qui rira le dernier..."

      Supprimer
  10. Quand je pense aux centaines de milliers d'euros qui ont été balancés dans la réfection du CIAV et des aménagements des services techniques adjacents ... Quel gâchis!

    RépondreSupprimer

  11. Phénix, si on ferme le CIAV, est-ce que le BTS et autres sbires de la Mairie vont continuer à toucher des primes scandaleuses pour un travail qui n'existe pas ?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Et pourquoi pas!? Il suffit au Maire d'imposer et le tour est joué! c'est comme pour les primes du canton qui n'est plus canton .

      Supprimer
  12. Pourquoi ne pas fermer le CIAV si l'efficacité n'est pas à la mesure du coût?


    Qui se souvient du projet de nouvelle patinoire que FOY voulait nous imposer et qui aurait été un gouffre financier pour le budget de fonctionnement de la commune.
    Il faut parfois avoir de la rigueur dans les choix

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. et le cimetière avec ?

      Supprimer
    2. Non le pavillon d'accueil et ses toilettes sont condamnés pour le cimetière soyez patient.

      Supprimer
    3. Vu sur le tableau lumineux cet après midi: Réouverture du CIAV lundi 09 janvier. Heureusement, car ce matin j'avais pu lire :Reunion au CIAV lundi 09 avec le secours populaire; On l'a échappé belle !Les participants se seraient cassés le nez sur une belle grille.

      Supprimer
    4. Oui avec Grouchko il y a souvent des ordres et parfois des contre-ordre à ses ordres!

      Supprimer
  13. C'est quoi le CIAV?
    Encore une trappe à taxes j'imagine, alors je suis pour sa suppression. Itou pour le théâtre. Les bobos pourront toujours aller à St Germain ou à Paris.
    Il faut faire des éconocrocs, merde! Marre de voir les impôts locaux augmenter de 25% par an!

    RépondreSupprimer