27 janvier 2017

Époux B. arroseurs arrosés ...

Avis aux censeurs et petits chefs qui rêvent d'en finir avec l'impertinence d'un blog devenu incontournable dans le paysage politique du Vésinet, vouloir le faire taire en le prenant au portefeuille peut coûter cher.

Arroseurs arrosés les époux B sont condamnés le 16 janvier par le tribunal correctionnel de Versailles à indemniser le blog pour procédures abusives. 

Les époux B se sont illustrés par des abattages sauvage allée des bocages et par l'érection d'un cube qualifié d' I 2 (prononcer hideux) sur ce site. Vindicatifs ils ont poursuivi le blog pour diffamation, injures publiques et violation de domicile et lui ont réclamé 16.000€ de dommages et intérêt.

Dans un jugement sans appel le tribunal a prononcé la nullité de l'action en diffamation et injures, et a débouté les plaignants d'une prétendue violation de domicile. Stigmatisant le non fondement de leurs actions et la démesure de leurs demandes il les a condamnés à indemniser Phénix pour abus de procédures.

Ce jugement intervient quand le locataire du château étonne ses visiteurs par ses tics compulsifs envers ce blog. Faire une fixette sur ses billets et batailler - à l'instar de ces prédécesseurs  - pour les faire cesser ne garantit pas le succès. Alternativement il lui serait facile - sauf à être l'otage d'une dupliquette - de les tarir à la source en respectant ses engagements de candidat et en remisant son costume de potentat. Fusion avortée des services espaces-verts, déclassement du conservatoire, mise en tutelle du théâtre, fermeture du CIAV, pour ne citer que les échecs les plus flagrants, n'étaient pas à son agenda.  
 
Ce naufrage est celui d'un mandat dont le blog est le témoin d'autant plus exigeant qu'il a suscité les espoirs aujourd'hui déçus autour de son candidat.



8 commentaires:

  1. On eut aimé que la Mairie du Vésinet engage une action envers ces I2 personnages pour abattage d'arbres illégal. Mais, à la Mairie, on nous dit que les avocats sont utilisés pour faire des extrapolations de la loi Sapin II.Ils ne peuvent tout faire ...
    Cela montre bien qu'en matière d'arbre, le Maire du Vésinet se "des chênes avec du sapin"!

    RépondreSupprimer
  2. mais non le maire est très occupé à vendre des vélos et ne peut tout faire.Un peu d'indulgence SVP

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ane Onyme (comme ceux du Château)27 janvier 2017 à 15:02

      On peut surtout constater que le Maire lâche des caisses à 44 centimes.
      Tout cela sent très mauvais.
      En fait, combien nous coûte la mise en vente d'une caisse à 44 centimes.
      Réponse : au prochain Conseil Municipal si un élu courageux ose poser la question.

      Supprimer
  3. Bravo au 12h52 pour son commentaire.
    Bravo surtout à Phénix qui fait le travail de la mairie, sans être indemnisé (je suppose) !

    RépondreSupprimer
  4. "Espoirs aujourd'hui déçus autour de son candidat" : cher Phénix on vous avait mis en garde contre ce candidat non valable, (déjà à l'époque son pédigree peofessionnel avait fait grincer beaucoup de dents), mais vous vous obstiniez.....
    Maintenant on ne peut que regretter surtout qu'il s'est fort mal entouré, qu'il est mal conseillé et qu'il n'est n'a rien d'un gestionnaire.
    Son métier c'était quoi déjà ........

    RépondreSupprimer
  5. J'ai bien saisi toute la portée de la dernière phrase du billet comme un mea culpa de Phénix : "Ce naufrage ...., les espoirs aujourd'hui déçus autour de son mandat" .

    d'autre part, les époux B ne demandaient ( que ?) 16.000€au blog , était ce dans le but de les aider à redémarrer un petit frère au cube i2, en abattant des arbres pour y mettre le nouvel enfant ?
    Le maire ferme les yeux sur cette allée des Bocages : Pourquoi, pour quelle raison, y a t'il des souvenirs qui le font rêver? Ici on peut y abattre les arbres en toute impunité! Pour rappel, le billet de Phénix du 29 octobre 2016: "Ces chênes qu'on abat (suite sans fin) ".
    L'Allée des bocages est peut être un secteur huppé, avec des gens ayant peut être une huppe sur la tête à l'image de certains hérons- huppés , qui hautains vous toisent de toute leur hauteur( huppe comprise ). Mais cela n'empêche pas que la ville parc doit garder ses arbres pour rester parc!

    RépondreSupprimer
  6. Ane Onyme (comme ceux du Château)27 janvier 2017 à 15:21

    Phénix déçu ??? AH, heu, Bééé. Oui, oui ... un pur produit AEB.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Mais qu'est ce l'A E B et par conséquent qu'est ce qu' "un pur produit A E B" ? Lisez ou relisez le billet de Phénix du 30 novembre dernier : "Quand l'A E B arrangeait les chiffres " : "A"ttention l''E"blouissant "B"ernard était parmi eux !" Cela vaut son pesant de cacahuètes" (ou son poids en cacahuètes). certains riaient jaune à la réunion ou No se ventait devant l'assistance !

      Supprimer