17 janvier 2017

« Les élus ont accepté ... »

Monsieur le maire, toute révérence gardée, devrait savoir que les élus n'ont "encore" rien accepté ni décidé. La présentation en commission d'un projet de délibération n'engage pas celui qui le porte plus que ceux qui l'approuvent.

Le maire propose et les élus disposent. Toute allégation contraire est mensongère. Or la tsarine dans une lettre aux élus - en date du 6 janvier ne laisse planer aucun doute et annonce comme acquise la mise en tutelle du cinéma et du théâtre.

"C’est la raison pour laquelle les élus ont accepté de reprendre en régie notre théâtre et notre cinéma... "

Cette formulation tient les oppositions pour négligeables et insulte le libre arbitre des élus de la majorité. Les acouphènes dont le maire souffrirait proviendraient-ils de plusieurs poids lourds de sa liste, tellement leur réticence à avaliser ses diktats alimentent leurs dîners en ville ?

Était-il utile de les provoquer davantage en publiant un communiqué repris intégralement dans le Parisien du jour (ci-dessus) pour assurer aux électeurs que leurs élus ne comptent pour rien, et rappeler au public que le conseil municipal est une douma peuplée de serfs dociles.

Informer de la mise sous tutelle du théâtre avant qu'une délibération l'autorise viole autant l'esprit que la lettre de la loi, qui précise que sur proposition du maire les élus votent ou pas les textes qui leur sont soumis.

Aucun dispositif ne permet de s'exonérer de ce processus qui s'impose aux 36.000 maires de France, et certainement pas l'invocation d'une urgence qui n'existe pas. Puisse le brame des serfs à temps utile interrompre la dérive autoritaire du micro tsar avant que ne grondent les moujiks.

D’autant que cette opération présentée comme urgente et nécessaire apparait chaque jour – même aux yeux du sous préfet - un peu plus concoctée par des pieds nickelés dans la précipitation, sans consultation, et est probablement condamnée à faire pschitt (déjà retoqué par le CTP)!

Un bide dont pourrait s’inspirer Patrice Leconte pour un remake de Ridicule. Pour le casting la grande Catherine trouverait un rôle à sa démesure  !




20 commentaires:

  1. A l'affiche en 2017, on retrouvera tous les jours sur grand écran le digne fils de Pol-Pot à savoir Nol-Not 1er et sa bande de kmers rouges.

    RépondreSupprimer
  2. Message aux élus:
    Pour rentabiliser un outil comme celui-là, surtout ne le fonctionnarisons pas.
    Confions le à des pros avec,contractuellement, une réduction régulière du soutien financier de la commune.
    L'argument "Sapin 2" qui a été avancé ne tient pas. Ne s'agirait-t'il pas, plutôt, de régler d'autres problèmes ...
    La mises en concurrence ne doit pas être un souci bloquant pour le choix du "concessionnaire".
    Prendre une décision aussi importante sur des bases fausses peut être lourd de conséquences.
    Votez en votre âme et conscience et à bulletin secret.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Vous ne devez palus habiter au Vésinet pour écrire ça.
      aucune envie de voir une programmation ultra commerciale dans ce théatre.

      Supprimer
  3. Pourquoi ne pas avoir regroupé au théâtre les vœux du Maire avec LE FESTIVAL Européen DE L'ILLUSION et des arts visuels le 27 ou le 28 janvier plutôt que le 18 janvier avec un spectacle d'un conservatoire sauvé par des professeurs courageux et des élèves restant ! Bravo à ceux qui se donnent pour ce conservatoire devenu officieusement une école peut être sans papiers officiels (!?)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Pourquoi ne pas donner le vrai motif à peine caché dans l'article de journal:transformer le théâtre en maison de loisirs,...salle des fêtes pour beaujolais nouveau. La subvention sera réduite du tiers ou de la moitié.Puis on passe en DSP et le tour est joué.Fini J. père son théâtre et sa patinoire.V. a tué la patinoire,G.va tuer le théâtre?

      Supprimer
    2. "Pourquoi ne pas donner le vrai motif ?": Parce que certains préfèrent avancer dans l'ombre pour surprendre .

      Supprimer
  4. Je suis tout a fait d'accord avec ce qui est dit dans l'article du Parisien n'en déplaise à Monsieur Phenix.
    Les elus de la majorité ont décidé entre eux comme dans toutes les villes, c'est la règle, si on n'aime pas faut aller vivre dans un autre pays.
    Est ce si différent à l'assemblée nationale ? et qui y parle de dénie de démocratie ?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. A l'anonyme du châreau de 22h29, profite bien de ton régne, tu seras à la rue aux prochaines élections. En Attendant, lorsque l'on écrit : "les élus de la majorité ont décidé entre eux..." cela en dit long sur le personnage que vous êtes ! A vomir. La seule chose intéressante c'est qu'en venant répondre sur ce blog, vous prouvez et démontrez aux vésigondins ce que vous êtes vraiment et multipliez ainsi la haine et l'impopularité à votre égard alors tout compte fait, venez aussi souvent que vous le pouvez. En plus de l'incompétence, vous êtes masos mais chez les kmers rouges on adore se faire arrrrra kirrrrrri

      Supprimer
    2. Si j'ai bien compris, c'est mr le maire qui devient le président du théâtre ,puisqu'il n'y aura plus de ACAL.
      Je le vois mal en gestionnaire des plaisirs culturels du Vesinet.
      Nous avions le trou de la patinoire et maintenet nous aurons le fossé culturel grace au KGB....

      Supprimer
    3. fort intéressant le commentaire de l'Ane Nonyme , du 17 janvier 22: 29, de l'apôtre de No ou de No lui même
      Les décisions ne sont pas prises au CM, Conseil Municipal , mais en dehors , en petits comités entre Dieu le Maire et quelques apôtres préférés. C'est une règle d'or qui se respecte au Vésinet .
      Ce qui me permet de comprendre grâce à l'Ane Nonyme, qu'aux séances de l'Assemblée Nationale si peu de "dépités" y participent ! Sachant cependant que tous les sièges occupés ou vides sont rémunérés ( par nos impôts), par siège et non par les paires de fesses occupantes !
      Mr No aimerait bien être un député- Maire comme "le P'tit Dépité-Maire qu'il critique mais envie !

      Supprimer
  5. Et qu ont dit les yeux du sous préfet?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Les yeux du "Sous- Préfet" restent bouche bée !!!

      Supprimer
  6. Le "Arrrrra Kirrrrrri" c'est tout ce que cette équipe sait faire. A la différence des grands guerriers japonais qui utilisaient le Hara-kiri pour se repentir d'un péché impardonnable, cette équipe de vantards et de bras cassés n'est qu'en réalité une bande de Aras idiots qui se rient de la poupulation....

    RépondreSupprimer
  7. Il ne semble pas que ce soit tous LES ELUS de la majorité, mais certains élus seulement.....Quand une loi passe c'est après le vote et pas avant le vote.....
    Il y a un vrai déni de démocratie. Cela s'appelle une dictature quand le chef et certains de ses affidés décident pour tout le monde.

    RépondreSupprimer
  8. Quels commentaires!
    De la taille d un grain de riz..

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. pourtant, l'affaire est d'importance pour les gens qui sont sensibles à la culture......
      la ramener à un grain de riz !!!!!!!!!!
      est ce le BTS qui fait ces commentaires !

      Supprimer
    2. Je ne saurai trop vous conseiller la lecture du code de fonctionnement d'une mairie : http://www.collectivites-locales.gouv.fr/conseil-municipal-0
      Vous y verrez des commentaires, plus gros qu'un grain de riz, sur les attributions du maire et du conseil municipal.
      Ces règles semblent quelque peu oubliées ces derniers temps au Vésinet.

      Supprimer
  9. trop c'est trop ! c'est ce blog le déni de démocratie! la preuvre en est : lorqu'il y a un commentaire contre l'article, et pour l'action de la mairie, vous vous empressez d'insulter et de traiter le pauvre commentateur d'anonyme du chateau ! Quelle pauvreté intellectuelle ! je constate simplement que ce blog ne marche qu'en vase clos avec une poignée de vésigondin ou non, toujours les mêmes vu les horreurs proférées et la méchanceté de certains! heureusement la grande majorité de la population ne sait meme pas que ce blog anti dialogue anti mairie et anti tout par principe, existe! Nous les vésigondins, travaillant et heureux de vivre dans cette belle ville, on a d'autres chats à fouetter... un anonyme et pas du chateau! qu'on se le dise!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Il y a longtemps que vous auriez dû lancer votre coup de gueule sur Phénix comme vous le faite pour défendre No, un chevalier sans peur, "mais avec" reproches !
      Vous n'êtes pas sorti de vos gonds, lorsque le même Phénix, ses fans et ... , tapaient à bras "non raccourcis" sur L' EX, RORO , B2C, JO fils et frère ! Mais Pourquoi, dans l'espoir de voir No arriver au pouvoir ?
      ce qui arrive à "la fusée à plusieurs étages" de Phénix( plus de Phénix) est un retour sur terre brutal ! Les 4 prédécesseurs de No, de simples terriens sont eux tombés de beaucoup plus bas! Une chute fait plus ou moins mal suivant du nombre d'étages dont on dégringole!
      Dans la vie il faut se prendre pour ce que l'on est, et non pour ce qu'on se croit être !
      Le Vésinet contrairement aux communes environnantes à un blogueur, est-ce une chance ou une mal chance ? à chacun de voir midi à sa porte.

      Supprimer
  10. "AU THÉÂTRE CE SOIR ", à 18 heure, par politesse n' arrivez en retard SVP .
    Après avoir présenté ses vœux et s'être envoyé des fleurs No aura t'il la courtoisie d'assister au spectacle donné par les élèves du conservatoire ?
    Dans le Théâtre , "Alain Jonemmann" père de ses 2 amis Jo , devenu "son Théâtre" , ce serait pour les professeurs du conservatoire, pour "les fonctionnaires" du Théâtre, pour les spectateurs , pour les pour les jeunes acteurs une marque de respect ,de sympathie, d'encouragement.

    RépondreSupprimer