24 janvier 2017

Théâtre : le fiasco !

La délibération relative au Théâtre, annoncée pour le conseil municipal du 30 janvier, ne figure pas à son ordre du jour.  Cf billet du 20 janvier : Rétro pédalage, danger ! 

 Pour avoir confondu vitesse et précipitation No voit sa crédibilité encore plus écornée. Nul n’obligeait le maire à annoncer le jour des vœux devant un parterre d’élèves du conservatoire, de parents, de maires député et sénateur de la communauté d’agglo qu’il allait - toutes affaires cessantes - proposer à son conseil d’entériner par un vote la mise en régie du théâtre. Information qu’il confirmait dans une interview au Parisien et que la grande Catherine claironnait lors des vœux au personnel.

Nulle urgence, nulle nécessité. Une fois encore le maire s’est pris les pieds dans le tatami. Après la malencontreuse fusion des services « espaces verts »avec le voisin croissillon, cette nouvelle reculade sonne comme une bérézina pour le trio de bras cassés qui s’est emparé d’un dossier – ACAL/Théâtre – qu’aux yeux de tous il est incapable d’assimiler.

BTS, marâtre et ex-bibliothécaire manipulée par l’Ex : il n’y en pas un pour sauver la mise d’un maire qui perd chaque jour davantage de son aura. « Décidé par les élus «  (sic) et annoncé à grands renforts de trompettes le passage au conseil municipal du 30 janvier devait couronner le choix murement réfléchi, après consultations d’avocats des deux parties … et la transformation en régie de ce fleuron de la culture.

Las, incapable de se dépêtrer de la situation clownesque où l’a mis son équipe de pieds nickelés le maire devra faire face lundi 30 à des opposants goguenards, à un public narquois en attendant les rires sous cape de collègues pantois devant une telle improvisation.

Le chef d’entreprise, le spécialiste des reprises d’affaires en difficultés se révèle incapable avec sa « dream-team » de boucler la reprise d’une micro association et sa mise en régie !

Le Vésinet sombre dans le grotesque à faire regretter la varésie : en cette époque là aucun trio d’incompétents notoires ne se disputait le à-qui mieux-mieux ridiculisera le maire !

Quelle sera la prochaine bouffonnerie, qui pour améliorer le score ?

Va-t-on annoncer le report du DOB pour panne de bouliers, l’annulation des fêtes de la marguerite pour manque de chaises ou la suppression des conseils municipaux pour vacance des appariteurs ?
 
Le remerciement des pieds nickelés pourrait – il encore sauver le reste du mandat ?



17 commentaires:

  1. Effectivement ce rétro pédalage intervient juste après l'envoi d'un communiqué de Gripoix dénonçant cette décision... No commencerait t'il a comprendre que son équipe n' ai pas à la hauteur ?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. faudrait il y voir aussi le manque de hauteur du chef de l'équipe ?

      Supprimer
    2. la solution de Gripoix entraine la liquidation du théatre.
      Le "vesigondin" n'est je le crins pas tres interessé par la vie au Vésinet

      Supprimer
  2. POUR NE PAS LES PERDRE!
    Au THÉÂTRE du VÉSINET : FESTIVAL de L'ILLUSION , les vendredi et samedi 27 et 28 janvier à 20h30.
    En MAIRIE du VÉSINEt, CM : suite du FESTIVAL de L'ILLUSION ,le lundi 30 janvier à 20h30.

    Venez nombreux pour y voir des tours de passe- passe ou vous n'y verrez que du feu !

    RépondreSupprimer
  3. Madame de Lanlay s'est illustrée en signant une lettre aux élus reprise sur ce blog, elle doit démissionner. Elle était à la manœuvre avec le BTS et doit assumer cette débacle que Phénix appelle gentiment un fiasco. Faire du vésinet la risée des voisins devient la spécialité de ces apprentis sorciers. Qu'est ce que le maire attend pour tirer les conclusions de ces 3 années désastreuses ? Conservatoire dépouillé de ses meilleurs éléments, Théâtre en tutelle , fermeture du CIAv, invectives aux opposants ... cimetière à l'abandon, ça fait beaucoup

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Qui est et que fait cette "Madame de ..." Si elle est fonctionnaire, n'y-a-t-il pas de sanction?
      Dans le cas contraire, il faut sortir en urgence du château pour éviter une épidémie de ... "désertification neurologique"!!!
      Bonne chance à tous!!!

      Supprimer
    2. Mme de... et le BTS sont des fusibles,ça va c'est facile à changer mais les dégâts sont quand même là.

      Supprimer
  4. Mr Plassard est bien silencieux sur le sujet, attitude ambiguë quand on se rapproche de lui, manque de courage
    Pour sauver le théâtre, il était plus disert et critique dans les mandats précédents !Nous espérons le voir
    Au prochain conseil le 30 !

    RépondreSupprimer
  5. Des conclusions bien rapides....!
    Et des jugements toujours de jugements....

    RépondreSupprimer
  6. Non pas de jugements, du factuel, rien que du factuel. Renseignez vous mieux et surtout, auprès des bonnes personnes.

    RépondreSupprimer
  7. Plassard a été prévenu par le Château que s'il s'exprimait ca chaufferait pour lui. C'est une affaire entre l'Acal, la Ville...et l'Ex ?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Qui veut envoyer Plassard en Sibérie ? le KGB ou l'EX? Lequel ne peut pas encadrer Plassard: celui qui ne fréquente le théâtre que pour la présentation des vœux ou celui qui y apprécie les spectacles bien choisis en y assistant ?
      Au Vésinet les choses ne sont pas simples!

      Supprimer
  8. Avec le K G B c'est comme là bas pour la liberté de penser de s'exprimer!

    RépondreSupprimer
  9. La bande des frustrés qui écrit...pour se défouler.

    RépondreSupprimer
  10. Factuel sur du faux, ca donne vos écrits...

    RépondreSupprimer
  11. Comment le maire a pu dire au théâtre le 18 janvier qu'il présentait le nouveau statut au conseil municipal et changer d'avis le 24. Qu'attend A Michel pour réclamer par lettre recommandée les études réalisées par les avocats pour justifier le changement annoncé par Mme Politis a la commission du 5 janvier. Il faut se souvenir des propos qu'elle tenait sur l'obligation de changer tout de suite à cause de Sapin 2?
    Pourquoi a t elle menti puisqu aujourd'hui hui tout est repoussé aux calendes grecques selon les propos du maire au ÇA de l'Acal du 23 janvier ?
    Membre de l'Acal

    RépondreSupprimer