19 janvier 2017

Vœux : Le meilleur était pour la faim !


Rattrapé par ses vieux démons et en mal d'inspiration le maire s'est lancé - sur la fin - dans l'improvisation : "on ne mesure pas assez la chance que l'on a de ne pas être handicapé". Louis Radius médaille de bronze à Rio (handisport) ne risquait pas d'applaudir des deux mains …. la médaille de la ville que le maire lui accrochait.

Difficile de faire plus gauche même si l'intention est louable. Discours jalonné de ces moments déconcertants ou d’une phrase, d’un mot l’orateur volubile tue l’effet qu’il voulait produire……La maire du Pecq en fut la victime collatérale, elle dont la brisure du nez précéda celle du bras. Madame Bernard n'a pas l'excuse d'une pose de pacemaker, elle a été attribuée à M. Zalmanski. Mais mauvaise pub pour la circulation douce madame Bernard a chu en vélo ...

Les anecdotes  - les 700 tutus à ranger dans les placards du conservatoire  - émaillaient un discours roboratif dédié à la litanie des succès d'une « équipe dévouée, compétente et soudée » et aux agents municipaux drivés d'une main de maître par un BTS qui en rosissait !

Le Théâtre dont l'équipe est remerciée avant d'être ... remerciée pour que « rien ne change », le conservatoire dont le développement se poursuit sous la houlette de sa directrice en perdant une centaine d'adhérents, et si le CIAV est fermé c'est pour améliorer ses plages d'ouverture.

La culture est plus que jamais au cœur de la spécificité Vésigondine : ce qui va sans dire va mieux en disant ! D’autant que le maire a ignoré ostensiblement l'adjointe responsable de tous ces bienfaits.

Une assistance composée essentiellement des élèves qui allaient se produire sur scène et de leurs parents, de quelques retraités oisifs et d’une poignée d’affidés, les Théodule. Mais aucune sommité de l’État. Quant à Fillon il avait décliné en apprenant que son "ami" Grouchko fabriquait 12 fonctionnaires de plus ... à ajouter aux 450 revendiqués par le maire !

Après 45 minutes d'une adresse décousue et trop souvent familière dont le seul fil conducteur tenait de la lénifiante autosatisfaction des œuvres du maire, et une heure de concert, enfin place fut donnée au buffet.

Le maire avait gardé le meilleur pour la faim.




22 commentaires:

  1. Je vois que notre grand Dépité est venu, aux premières places, prendre une leçon d'élocution !!!

    RépondreSupprimer
  2. Cher Phénix, votre résumé est admirable et retrace la triste réalité. Les moutons de Panurge étaient pas très nombreux.... Déliquescence d'une équipe au bord de la rupture.

    RépondreSupprimer
  3. Au risque de répéter ce qui vient d'être écrit on s'y croirait, Phénix quel talent, tu devrais remplacer la plume du maire.

    RépondreSupprimer
  4. Effectivement, excellent Compte Rendu de l'auto satisfaction.
    Mr Bédier a été remercié mais pas Mr Lamy pour les emprunts toxiques du SIDRU. Quid de ces emprunts et surtout de leurs remboursements?
    Mr Carour était absent, brillante absence n'est ce pas? pourtant la date des voeux était prévue de longue date, quelle incorrection face au gratin des elus qui était présent. Mr Carrour n'est il pas le suppléant de Mr Fournier au Conseil Départemental? Là il montre déjà son incompétence d'élu départemental et Municipal.
    PÖVRES de NOUS!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Carour devait être dans son bureau entrain de se gratter la tête pour savoir comment il allait faire pour présenter son DOB au prochain conseil. Pas facile d'être un bon comptable qui a le sens du devoir !

      Supprimer
  5. On se doutait qu'il n'y aurait rien à attendre de ses voeux ! Parfois on se demande en le voyant comme il fait pour se croire aussi parfait.

    RépondreSupprimer
  6. Le Billet -reportage sur la soirée du 18 janvier sur la scène du théâtre , me fait penser à Fernand Reynaud ( aussi sur scène ):" Je suis douanier, je suis pas un imbécile!"
    Au château du Vésinet, on clame haut et fort : " nous sommes des élu(e)s , nous ne sommes pas des imbéciles" . Ce constat n'est valable que pour les élu(e)s de la majorité, les 36% . Pour ceux de l'opposition, les moins de 36%, là c'est autre chose !
    Moi qui ne suis pas bridgeur , j'ai été méprisé ,considéré comme un imbécile pour cette raison ! La raison( pas le bridge ), je la joue avec ma propre méthode, "celle d'un prêté pour un rendu".
    En lisant certains commentaires, je crois comprendre que d'autres échaudés jouent cette même méthode ! La soupape de sécurité ayant sautée, ils se sont "dédouanés" !

    RépondreSupprimer
  7. du grand Phénix,on se croirait au théatre tellement c'est bien rendu cette accumulation d’anecdotes sans âme et sans vision pour la ville hormis stocker les tutus qui a été le point d'orgue.Quelle désolation!

    RépondreSupprimer
  8. Et fallait-il se mettre en tutu pour danser devant le buffet ?
    Comment se sont déroulés le concert des élèves du conservatoire et le buffet ?
    Le concert était il à la hauteur des précédents ? quand ceux-ci étaient gérés par des personnes compétantes ?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. En réponse à cette question : le concert a été un vrai pensum. Pourquoi faire jouer 3 morceaux de flutes à un ensemble qui jouait faux et pas ensemble !Pénible .
      Pourquoi faire chanter 3 chants à la chorale des petits qui braillaient plus qu'il ne chantaient.
      A chaque fois pourquoi ne pas en faire qu'un seul. Après le discours, nous aurions bien aimé abréger, mais non, il fallait être puni pou être venu........
      Seul le spectacle des danseuses s'en sortait bien.

      Supprimer
    2. Vous êtes peut être le grand déplumé qui préfère les scène parisiennes ? ou n'auriez jamais été applaudir vos enfants et petits enfants à une fête de l'école?ttout n y était pas parfait mais les parents la famille applaudissaient de leurs mains et de leurs cœurs !
      Qu'avez vous pensé des vœux du Maire et des petits fours ???? je suppose que cela vous a plu puisque vous ne les avez pas critiqués. Ne seriez vous pas de ceux qui voudraient voir disparaître le conservatoire, le théâtre,etc ............. mais pas le bridge

      Supprimer
    3. Non pas du tout, je pense que c'est bien de faire jouer les enfants, mais dans un spectacle au conservatoire. Je pense que la décision de mettre les enfants sur la scène était voulue pour remplir la salle au moins avec les familles des petits musiciens (comme ça on était sur d'avoir un minimum de public!) Mais après un discours difficile à entendre, des médaillés mis en scène de façon inconvenante(cf Louis Radius), prolonger par des séquences de musique trop nombreuses et qui auraient dû attendre le concert de fin d'année pour être plus travaillées. Je suis au contraire pour encourager les initiatives musicales mais pas dans le cadre des Voeux du maire avec les élus departementaux et municipaux qui se sont dérangés et méritaient mieux que ce qu'on nous a offert.

      Supprimer
    4. Anonyme de 21h44 : Il faudrait peut-être éviter de confondre un spectacle de fête d'école au cours duquel les parents sont ravis d'applaudir leurs chérubins, avec les voeux du maire !!
      Aux voeux, on s'attend à un concert court et agréable !
      Les 3 morceaux de flûtes et ceux de la petite chorale sont très mignons, mais n'ont absolument pas leur place lors d'une cérémonie telle que celle-ci.
      Pourquoi avoir choisi de les programmer ?
      Pourquoi avoir fait participer de tous jeunes enfants en duos ? Adorables certes, mais pas à leur place !
      Pourquoi n'y avait-il pas comme l'an dernier l'orchestre, l'ensemble de clarinettes et celui de violoncelles ?
      Les choix ont été faits en dépi du bon sens, et le résultat était désastreux !
      Preuve que l'actuelle direction n'est pas capable de gérer correctement son établissement...

      Supprimer
    5. "Les élus départementaux qui se sont dérangés " ont pu constater que le Maire du Vésinet était à côté de la plaque ". Que" les élus municipaux" présents non nominés par le Maire ont reçu un coup de massue sur la tête qui les a rendus à la masse !

      Supprimer
  9. Le Grand Mr GROUCHKO ne peut pas voir le petit Myard en peinture , mais il l'invite en vrai sur les planches! C'est ce qu'on appelle de la comédie , de la tragi(que)-comédie . A moins que ce soit pour lui faire découvrir ses talents oratoires ?
    Mme Willemin, Mr Michel ,les membres de l'opposition n'étaient pas invités parce qu'il connaissent déjà les talents d'orateur du Maire en CM! En tant que membres de l'opposition ils n'ont pas le droit aux petit fours ni au pétillant, pour des raisons économiques !

    RépondreSupprimer
  10. Au moment de la campagne pour les municipales, on nous a menti sur la qualité ! Phénix semble se rendre compte et s'en mord les doigts . Madame Mère fière reste elle toute à sa joie orgueilleuse d'avoir réussi à placer son fils sur le trône ! D'autres se taisent plus ou moins !
    Ce fut du bien joué,du bien mûri la manière d'éjecter Didier Jonemann !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Devant tous ces élus de qualité qui s'étaient dérangés, Mr le Maire du Vésinet a proclamé "
      Le VESINET RESTE et RESTERA un HAUT LIEU de la CULTURE de L'OUEST PARISIEN".
      Il est nécéssaire de laisser des gens qualifiés pour s'en occuper...........
      C'est mon commentaire.
      Qu'en pensent les amoureux du théâtre?

      Supprimer
    2. Les oeuvres programmées et leur brillante interprétation etaient là pour confirmer le choix fait par le "Futur Président"de ce haut lieu culturel de l'ouest parisien.....
      Mr Plassard est mieux avisé dans ses programmations.
      Des amoureux du théâtre.

      Supprimer
  11. En réponse à Anonyme de 21h44 :
    Aux vœux du maire, on s'attend à un concert court et agréable ! Pas à un spectacle de fête d’école au cours duquel les parents sont ravis d’applaudir leurs chérubins !
    L’ensemble de flûtes n’était pas en place, mou et faux, et la danse ajoutée sur un des morceaux apportait juste un peu de ridicule. Quand à la petite chorale, c’est mignon, mais ils n'ont absolument pas leur place lors d'une cérémonie telle que celle-ci.
    Pourquoi avoir choisi de les programmer ?
    Pourquoi avoir fait participer de jeunes enfants en duos ? Adorables certes, mais pas à leur place !
    Pourquoi n'y avait-il pas comme l'an dernier l'orchestre, l'ensemble de clarinettes et celui de violoncelles ?
    Mauvais choix de programme et résultat médiocre !
    L'actuelle direction gère étrangement son établissement...

    RépondreSupprimer
  12. Il fallait remplir la salle vis à vis des elus voisins...
    A l'entrée du théâtre de charmantes personnes notaient LES INVITES de LA MAIRIE.
    Il y en avaient peu : à voir les noms barrés au stabilo, elles n'avaient pas beaucoup de travail.

    RépondreSupprimer
  13. Il y avait quand-même moyen de remplir la salle en présentant un concert mieux ficelé... le remplissage dépend du nombre de participants.
    L'année dernière, avec les grands ensembles du conservatoire, il y a eu autant de participants, mais le spectacle était mieux préparé et également beaucoup plus court !
    1h, c'est bien trop long pour la cérémonie des voeux !
    Mais il se dit que Madame la directrice a volontairement écarté les meilleurs groupes et qu'elle a prévenu les participants bien trop tard ! Que ce soit pour ce concert ou pour le précédent pour lequel elle a rajouté des heures de musique au dernier moment !!!
    Que cherche-t-elle a prouver ? Que les élèves sont subitement devenus mauvais ? C'est ridicule !

    RépondreSupprimer
  14. La gestion des finances de la ville et du personnel est tellement pitoyable que j'en viendrais "presque" à regretter les anciennes équipes municipales... Y-a-t-il vraiment des personnes responsables pour gérer cela? Consternant!

    RépondreSupprimer