4 février 2017

PLU : une révision bien orchestrée

http://notrevesinet.blogspot.fr/p/objet-changement-de-statut-du-theatre.html
La disposition a été adoptée à l’unanimité. Quand la ville propose un projet qui fait sens et prend le temps d’exposer le pourquoi du comment, elle ne rencontre pas d’objection.

Batir 30.000m² de Shon peut se décliner de multiples façons.  L’architecte peut s’étaler sur 3 hectares ou élever 3 niveaux sur 10.000 m². L’incidence sur le parc arboré de Princesse est à l’évidence différente.

Initialement prévu du fait des contraintes provoquées par la présence de l’hopital sur 12 m d’élévation maximum, le PLU applicable à Princesse a obtenu une dérogation pour permettre la construction sur 4 niveaux, tout en restant en dessous de la hauteur des plus grands sujets (18 m)

Cette modification qui réduit l’emprise fait sens. Elle restitue de l’espace arboré et facilite l’implantation d’un lac et de sa rivière. Au doigt mouillé 2.000m² sont épargnés.

Votée par le conseil municipal après avis des commissions et des associations de défense de Croissy la modification a fait consensus. Juste le contraire du fiasco théâtral orchestré par le duo de buses du château.

Concoctée dans des arrières cuisines par d’apprenties sorcières la révision du contrat de concession de l’ACAL a dressé l’unanimité des non lobotomisés, excepté dans les rangs de la majorité, et ça fait beaucoup de monde. 

L’option dont A Michel se fait l’avocat dans sa lettre au maire consiste à traiter ce problème à la façon dont monsieur le frère a pris en charge la modification du PLU. Que n’aurait-on dit (ici et à Croissy) s’il s’était contenté d’annoncer qu’il augmentait d’un étage les droits à construire. On imagine la bronca chez les voisins croissillons, et pas que.

Ingénieusement géré le projet a conquis les plus réticents. A Michel suggère d’en faire autant avec la révision de la concession du théâtre.

Le prix à payer pour adopter cette démarche que trop tardive est de faire avaler leur bibi à des buses. Le coût reste modeste quand on le mesure à l’enjeu.

 

22 commentaires:



  1. Parler est un besoin,écouter est un art.GOETHE
    Ne pas prévoir c'est déjà gémir.LEONARD DE VINCI
    qu'en pensent Mr le Maire et ses adjoints préférés

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Très bel envoi qui malheureusement ne peut intéresser" Le Maire et ses adjoints préférés".
      GOETHE avec de telles idées ne peut être qu'un ami d'un MICHEL,d'une VVILLEMIN, D'une GATTAZ , .....les élus- "croupions de l'opposition" du Maire, lui même " croupion" avec des adjoints eux aussi "croupions" mais " préférés !
      Quant à "LÉONARD" , il pourrait bien être le propriétaire "DE VINCI", une boite que No n'a pas encore achetée ...pour la revendre avec un bénéfice ..certain.

      Anonyme de 14:17, Mr No comprend t'il l'humour ? Est il lui même un humoriste par exemple aux C M ?

      Supprimer
    2. Plus proche de nous que GOETHE et LÉONARD DE VINCI ,PHILIPPE GELUCK Créateur Belge, de la bande dessiné "LE CHAT " a déclaré : " Dans le passé il y avait plus de futur que maintenant "!C'est pour cela que No lui pense 'à son grand" futur " avenir Politique.

      Supprimer
  2. Mais Mr"André MICHEL, de gauche est loin d'être aussi bête que certains élus de droite le prétendent . Mr NO ne lui refusez pas la parole, comme vous êtes coutumier de le faire avec les élu(e)s de l'opposition de droite comme de gauche .
    Un électeur de droite , donc (?) bien pensant ! ???

    RépondreSupprimer
  3. Bizarrement celui ou celle qui a transmis à Phénix mon mail de proposition au maire a censuré certaines partie de mon mail, à moins que ce ne soit Phénix ? Je me permets donc de remettre les parties censurées car quitte à le diffuser au moins le laisser en l’état.
    2-.... SPIC, SPA, SPL, SPLA, DSP ... "avec avantages et inconvénients de chacune d’elle" (censuré) 3 -... le directeur du théâtre pourrait piloter ces visites "(pourraient y participer les élus de la commission culture.)" (censuré) 4-Puis il conviendrait d’organiser un conseil municipal privé ...."Pourraient participer à ce conseil le président et le trésorier de l’ACAL et le directeur du Théâtre". (censuré)
    La suite a été censurée : « Le sujet est complexe. Continuer avec les méthodes actuelles (rétention d’information voulue ou non, information mal retransmise suite au manque de maitrise juridique) ne produira qu’incompréhension et en fin de compte risque fort d’une mauvaise décision .De plus il y a visiblement quelques conseillers en plus de François Jonemann qui pourraient apporter leur contribution juridique. Je vous joins le document ci-après pour mes collègues, document repiqué sur l’info du blog de Phenix bien utile pour nous alerter, qui apporte un éclairage et qui montre que le débat dans ses aspects juridiques et sur le choix de politique municipale à faire est indispensable pour maitriser l’avenir que l’on veut donner à notre théâtre
    Ce sujet ne figurait dans aucun programme électoral et il est donc indispensable que toutes les composantes du conseil municipal soient partie prenante.
    Il y a un premier consensus je pense pour que nous gardions à toute l’équipe du théâtre et à son directeur toute la liberté de programmation et de vie du théâtre dans le cadre de leur budget actuel .Il faut rechercher un second consensus juridique qui permettra de respecter notre premier consensus. »
    Toute censure n'est pas tout à fait innocente.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Le mail de Monsieur MICHEL esr reproduit intégralement sur ce blog
      1) en cliquant sur la photo
      2) en suivant le lien inséré "dans sa lettre au maire" texte surligné en bleu

      http://notrevesinet.blogspot.fr/p/objet-changement-de-statut-du-theatre.html

      Avant d'accuser les censeurs, il conviendrait de cliquer !

      Phénix

      Supprimer
    2. Mr MICHEL est ce vous qui avez écrit le texte de 20:59 ? Ou l'a ton écrit en votre nom ?
      Pour ma part j'ai lu la lettre en son intégralité, celle qui figure sur le billet de phénix en cliquant dessus ! je n'ai donc pas compris l'intervention de 20:59 au sujet de censures
      quant au commentaire du 21:51 question d'habitude et....d'officine ! je suis a la recherche de l'officine.

      Supprimer
    3. Sans doute un petit problème de clic de la part de Monsieur Michel comme je l'ai eu aussi pour pouvoir lire le texte dans son intégralité. Toutes ces propositions sur le théâtre, le conservatoire et autres sont très bien et merci à M. Michel de les faire comme d'autres membres de l'opposition le font sur d'autres sujets mais malheureusement je pense qu'avec le personnage que tout le monde commence à connaître c'est à dire M. Le Maire, c'est du temps, de l'énergie et une cause perdue d'avance. Notre Maire a montré et démontré depuis longtemps qu'il gouvernait seul, qu'il n'écoutait personne à part lui même. Sa photo en première page du magazine du Vésinet en dit long sur sa personnalité et je crois que c'est un Maire qui dépasse par son comportement tous les anciens Maires de notre ville. M. Grouchko n'a pas l'étoffe ni le charisme de ces hommes qui font avancer un pays, une ville. Il est devenu en 3 ans, comme tous ces hommes assoiffés de pouvoir qui nous font dresser les poils de dégout. Il ne démissionnera pas et détruira encore plus le Vésinet que l'a fait ses prédescesseurs. Mais et heureusement, tout comme Sarkozy, il perdra son siège aux prochaines élections, c'est au moins la seule et unique certitude que nous avons. Enfin en tant qu'homme, je suis révolté par son attitude envers les femmes. J'ai écouté le dernier conseil municipal, chose que je ne faisais jamais mais depuis la célébre affaire Willemin, je le fais. Je suis impressionné par sa façon de répondre à la gente féminie et par son arrogance face à ceux qui ne sont pas d'accord. Son comportement est inadmissible et il est triste de constater qu'aucun membre de la majorité ne dit mot sur ces agissements. Mesdames, il ne faut plus vous laisser malmener ainsi et j'espère que la jolie Sophie Willemin ira en justice pour faire cesser tout cela. Pour terminer mon commentaire, je regrette de voir que les tribunes ont subi le même sort et que l'humour n'y a semble-t-il plus sa place,
      . Sophie si je puis me permettre : "gardez ce style, votre plume, qui permet d'avoir un regard léger et drôle sur la politique locale" car en toute honnêteté qu' est ce que l'on peut s'ennuiyer à lire certains textes... Voila, je suis comme de nombreuses personnes sur ce blog qui rêvent de voir partir cette équipe.







      Supprimer
  4. Question d habitude....et d officine!

    RépondreSupprimer
  5. Je pense que MICHEL, contrairement au SIEUR GROUCHKO n'a ni "secrétaire particulière , ni attachée....". Qu'il" n'est pas faux C , ou croupion " suivant le "new" terme que j'ai retenu il y a quelques jours sur ce ce blog, ( un terme non censuré).
    Michel est un rare de l'espèce des élus, que l'on peut croiser faisant ses courses au Vésinet . Disons dans les termes du commentaire du 4 février 20:59 que lui "ne censure pas" les commerces de sa ville ! A quoi l'anonyme de 21;59 répondra : " question d'habitude ...et d'officine!". Mais quelle est l'adresse de l' officine ???
    Signé:Un Vésigondin droit de droite.

    RépondreSupprimer
  6. Un peu absurde cette situation du théâtre:
    La ville a la chance d'avoir une association de gestion l'ACAL, dont le président et tout le bureau sont du même bord que la majorité municipale et proches du maire. Le président et le trésorier ont été choisis par la ville. Alors à quoi ça sert d'en changer le statut à part faire travailler les avocats ? Visiblement, la raison n'est ni juridique ni économique : le montant de la subvention de la ville au théâtre est le même qu'il y a 10 ans et les recettes de la ville sont passées de 13 M a 26 M d'euros. Bonne gestion du théâtre ou de la ville ?
    Si le système actuel fonctionne, pourquoi ne pas envisager de simples ajustements de fonctionnement et non une révolution ? Des échanges autour d'un bon repas seraient alors non seulement suffisants, mais encore plus économiques, rapides, et efficaces. Nous avons la chance d'avoir une municipalité dirigée par des hommes d'entreprise. Que ne s'inspire-t-on pas de l'efficacité de ses organisations au lieu de faire des consultations longues ?
    Cela serait en outre une marque de confiance vis à vis du bureau bénévole, qui a démontré son engagement à travailler au côté de la ville.
    La solution proposée évoquée au conseil municipal semble rencontrer un consensus surtout si une autre ville devient partenaire.
    Alors pourquoi pas si nous, spectateurs, nous retrouvons la même qualité, le même accueil, et la même facilité d'être abonnés ?
    Une spectatrice chef d'entreprise

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Vrai chef d'entreprise vous répond : "Comment comparer Monsieur No à un chef d'entreprise ! Pour moi ce n'est qu'un vulgaire marchand d'entreprise en faillite. Un professionnel du mensonge qui doit juste exceller dans cet art pour ce faire une plus value. Comment peux-t-on le qualifier de Chef d'entreprise ? Ma profession n'a rien de commun avec ce que fait cet homme. Etrange qu'une soit disant chef d'entreprise (anonyme du 10h14) puisse dire ce genre de chose. Ne mélangeons pas les torchons avec les serviettes. Merci."

      Supprimer
    2. Oui il faut trouver la" bonne" solution saine pour la scène du théâtre ! Ne peut-on pas la trouver dans un" bon" dialogue autour d'une table de conférence avec TOUS les élus conviés ,sans aucun oubli dans les invitations.
      "Un bon repas"(entre qui et qui ) peut inciter ceux qui ont été invités à se ranger du coté de celui qui " arrose le repas" ! Et puis un bon repas , bien arrosé peut être dangereux pour les retours !
      Madame "la spectatrice chef d'entreprise," vous nous dites : " Nous avons la chance d'avoir une municipalité dirigée par des hommes d'entreprise". Mais en simple spectatrice même pas sous, sous chef d'entreprise je vous dirais: De plus en plus d'entreprises font faillite? Elles ferment ou sont racheté .
      Que pensez vous de "l'entreprise Conservatoire "( du Vésinet)???

      Supprimer
    3. Bravo à l'Anonyme"Chef d'entreprise" de 11:12 qui a bien cerné ce qu'est le super Maire-Entrepreneur..... de faillites et en faillite.
      Contrairement à ce que prétend "la chef d'entreprise"de 10:14 qui nous félicite : " Nous avons la chance d'avoir une municipalité DIRIGÉE par des hommes d'entreprise".
      C'est sans doute par jalousie devant la réussite du maire, que le Vésinet se trouve être la risée des communes voisine. Mr No devrait donner des cours " d'entrepreneur" aux autres Maires !


      Supprimer
  7. S'il vous plaît Mme Politis, laissez des gens compétents s'occuper de la culture; Ici c'est d'une vraie culture et pas du blingbling avec le show bizz. C'est sérieux, quand on a la chance d'avoir un Dominique Dumont et un excellent directeur de théâtre,sans oublier Mr Giordano : il faut les laisser prendre les choses en mains et arranger cette situation ubuesque.
    Comme le souhaite A.Michel, faites entrer dans cette réflexion les élus de toutes les listes (n'oubliez pas qu'ils sont les représentants de la totalité de la population vésigondine), ce théâtre est leur théâtre !
    Il faut arriver à un compromis acceptable et accepté par tous les gens raisonnables qui veulent en finir avec cette regrettable cmmission du 5 janvier. Celle qui est à l'origine d'une véritable révolution dans notre cité.
    Un peu de souplesse, que diable et toutle monde vous remerciera

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Combien de fois a-t-on vu la représentante de la CULTURE au Théâtre pour voir les bonnes pièces, et les concerts qu'on nous y propose?
      Une réponse , s'il vous plaît Madame?
      Pourquoi s'acharne t elle ainsi à démolir une institution qui marchait plutôt bien avant qu'elle n'arrive?
      Le lycée, les collèges et même les écoles sont enchantés d'avoir cette outil pour faire grandir les jeunes dans une culture qui n'est pas la téléréalité ou le numérique... Grace à la programmation qui va dans ce sens, quel aide à l'appentissage on apporte aux enseignants ! Ce n'est pas parce qu'on n'a plus d'enfants scolarisés qu'on doit oublier la future génération.
      Réfléchissez Madame Politis, Mr le Maire et prenez de bons conseils et surtout ne prenez pas de décisions sans en avoir au préalable mesuré les effets dévastateurs pour votre réputation d'élus responsables........

      Supprimer
    2. Ils sont incapables de penser" culture pour LA CULTURE ". Ce qui compte pour eux c'est le tiroir caisse perso qui fait dring- dring en s'ouvrant chaque mois pour le salaire, les indemnités de tout et de rien...les remboursements de tout et de rien ...
      Que va recevoir le maire qui va être le" tu .... teur" d'un Théâtre où il refuse d'y mettre les pieds en dehors des ses vœux aux politiques du coin et aux parents des enfants encore au conservatoire.
      Quand on n'est plus "canton" , que se passe t'il au Vésinet ? Est ce que ça fait toujours Drin-dring , pour certains comme j'ai pu le lire sur ce blog ???
      quant au conservatoire est il officiellement ou officieusement un conservatoire? Il serait bon de pouvoir lire la réponse au courrier que Mme Popo a peut être postée ?

      Supprimer
  8. " Un peu de souplesse"! Parlons de celle su Maire et de son manque éducation lors des manifestations comme les CM .

    RépondreSupprimer
  9. 30 000 m² de béton dans le Parc de l'Hôpital, c'est formidable! A quand la même chose en plus grand dans le Parc de Marly ou dans celui du château de Versailles?

    RépondreSupprimer
  10. 30 000 m2 de béton dans le parc de l'hôpital, sans compter les x. ...m2 pour le centre ville . Grouchko a dû avoir l'occasion de racheter à bas prix une usine à béton qui faisait faillite . Il revend la matière première à la ville. Cela s'appelle "urbaniser"!

    RépondreSupprimer
  11. On nous prend pour des bœufs: Augmentation des indemnités pour le parc princesse mais augmentation à 4 étages de certains immeubles ce qui va détruire l'ensemble harmonieux de petits meubles. Compensation? Argument pour 3 étages : être en dessous de la cimedes arbres. Argument pour 4 étages : protéger les arbres .Du n'importe quoi ! motif les économies avec 4 étages ? superficie au sol,fondateion, circuit chauffage,parking .... On nous prend pour des boeufs.De toute façon les Théodules n’habitent pas le quartier.

    RépondreSupprimer
  12. Ce sera comme pour le nouvel immeuble de la place du Marché, un permis de construire pour 4 étages va être affiché puis la construction en fera 5 !

    RépondreSupprimer