27 mars 2017

"C'est du n'importe quoi !"

Le titre épargnera-t-il au maire de poster anonymement sa réplique habituelle quand il s’empêtre dans ses contradictions ? Manifestement le cas après l'adoption au forceps de la délibération créant la société publique locale de gestion du théâtre.

Car la délibération 1251-1 serait entachée d'irrégularités !

La conclusion des techniciens du droit administratif consultés par le blog pourrait inquiéter au Château. Place du palais Royal (photo) - si d'aventure le texte s'y trouvait disséqué - on s'étonne - au vu des motifs de rejet - qu'il ait pu être soumis au vote des élus.

Ces motifs ne seront pas mis sur la place publique, le blog n'a pas à entamer des actions en nullité, le soin en est laissé aux frondeurs qui voudraient assumer leur responsabilité, ou aux opposants s'ils avaient décidé de … s'opposer.

En revanche la désinvolture du maire, de son premier adjoint et conseiller principal dans cet  échafaudage interpelle.  3 mois après avoir rendu public la problématique du remplacement de l'ACAL et malgré des dizaines et des dizaines de milliers d'€ versés à des conseils juridiques le Château soumet une délibération dont des spécialistes interrogés séparément prédisent qu'elle est susceptible d'être retoquée.  Que d'argent jeté par les croisées !

A
vant le vote les intervenants ont eu beau alerter les "sachants" sur ces irrégularités, ils se sont entendus répondre : "C'est du n'importe quoi" selon la mantra chère à No.

Procédure de désignation des administrateurs, nomination des observateurs, contenu des statuts, soustraction des documents fondateurs, favoritisme, conflit d'intérêt sont quelques unes des têtes de paragraphe du courrier qu'un préfet pourrait adresser à No.

A moins qu'il ne laisse aux juges de Versailles le choix dans l’épaisse jurisprudence des violations dont l'effet sera l'annulation - avec effet rétroactif - de la constitution de la SPL !

La réputation de la ville du Vésinet auprès du T A de Versailles est tout sauf brillante. Récemment encore, épinglée pour la "brute force" méthode. Ainsi le T A a débouté sur le fond le maire dans son bras de fer avec le préfet pour ses arrêtés municipaux de la ligne 19. Le cas de la SPL paraît encore plus désespéré.

Après un probable camouflet sur un dossier où il s'est engagé personnellement, No pourrait-il éviter de prendre sa retraite anticipée ?

Interrogé, il a grommelé : "C'est du n'importe quoi !"



25 commentaires:

  1. Vous avez évoqué, Phénix, dans un récent article l'irrégularité de la mise à disposition des locaux de la MJC sans mise en concurrence, contrairement à la loi Sapin. Qu'en est-il aussi pour l'USV et les hectares laissés gratuitement à cette association? Est-on aussi dans les irrégularités? Ou bien est-ce du n'importe quoi?

    RépondreSupprimer
  2. Pour la majorité, Les frondeurs n'ont rien fait jeudi soir au Conseil. Au niveau de l'opposition, Gattaz aurait du demander à ne plus y être puisque il n'y avait pas eu de vote Secret pour désigner les administrateurs mais elle ne l'a pas fait, Michel écrira sans doute au préfet, lettre qui restera sans doute lettre morte, Willemin connait le TA de Versailles en ayant déjà lancé une procédure contre No mais voudra t elle encore repartir dans un nouveau procès et engager une nouvelle fois ses propres deniers c'est pas certain, Gripox et Chesnais n'en ont rien à foutre de ce théâtre donc on n'attend rien d'eux. Vous savez Phénix à part éventuellement des lettres au préfet, je ne vois rien d'autre et en plus j'ai cru comprendre que No s'était rabiboché avec celui-ci.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ne confondons pas !
      Mme Willemin s'est tournée vers le TGI de Versailles pour des propos tenus par le maire à son endroit, propos susceptibles d'une qualification pénale. Le tribunal correctionnel a à connaitre de cette affaire.
      Pour la délibération 1251-1 le tribunal administratif est compétent pour décider de son éventuelle annulation, sous réserve 1) d'être saisi et 2) que le préfet ait rejeté le recours gracieux éventuellement intenté par des élus;
      Autre possibilité le renvoi de la délibération pour vice de forme par le sous préfet au titre du contrôle de légalité des délib soumises au CM du 23 mars.

      Quant au rabibochage de No c'est comme dab pipeau !Le sous préfet n'est pas aux ordres de Popo...

      Supprimer
    2. je ne suis pas certain que le vote à bulletins secrets soit une très bonne formule : les absents ne peuvent pas prendre part au vote malgré leur procuration. Donc leur voix ne compte pas.
      D'autre part savoir Qui dans la liste majoritaire ne soutiendra pas son chef: ça aussi c'est important.

      Supprimer
  3. A mon tour de poser une question " n'importe quoi" : Les règles du poker sont elles les mêmes que celles du bridge ? Je pose la question à un spécialiste du jeu et même du "Je", en effet" moi je" fais parti du "quoi ?"

    RépondreSupprimer
  4. Après "Main basse sur la Ville" cette semaine sur Arte un excellent film, non pour le titre mais pour son scénario toujours à l'ordre du jour, plus vrai que vrai, avec un rôle tenu par Julien Guyomard très actuel sous nos cieux, le titre :
    Mort d'un Pourri
    Comme on lit à la fin des films, aucune ressemblance avec la vie réelle, ce n'est que de la fiction!!!!!!!!!!!!!!!

    RépondreSupprimer
  5. "c'est du n'importe quoi",c'est ce que m'ont dit le maire et son premier adjoint à chaque remarque faite par moi sur la SPL...et par Sophie Willemin logée à la mème enseigne pour le budget. Sans doute le dirons t-ils aussi au préfet et au sous-prefet en première instance.
    Et sur le plan moral, c'est pire! la maniére dont M.Grouchko a viré Antoine Lorenzi de la SPL sans même lui permettre de se présenter!!! .Antoine est membre du CA actuel du théatre (par la volonté du maire Didier Jonemann), c'est un homme du spectacle comme son frère Jean Louis et comme le père Stellio, pionnier de la télévision française.C'est un mauvais coup à la démocratie porté par M.Grouchko qui restera dans les annales, une tache indélébile sur son mandat. Chaque groupe a vu un représentant désigné (en dehors de toute règle) sauf le notre. Même l’extrême droite ne l'aurait pas fait .Comment peut on être aussi partisan? Au moins on sait où il se situe.C'est une expérience pour moi en 20 ans de vie municipale je n'avais jamais vu une telle action.Merci à tous ceux qui se sont abstenus et grand merci à ceux qui ont osé dénoncer cette attitude peu reluisante!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Le Vésinet ne serait-il pas tombé sous l'emprise très sectaire d'un grourou ??? Ce fut le cas au Vésinet il y a une vingtaine d'années pour des familles tombées sous la coupe du couple Mihales et d'un médecin, ceci non pas au "Château" mais à la " Citadelle ". Les gens du quartier des Merlettes, Kléber,de La borde pourront vous indiquer le lieu.
      Ce que j'écris là, "Ce n'est pas du n'importe quoi" !!! si vous ne vous souvenez pas ou ne voulez pas vous souvenir recherchez" à secte au Vésinet , la Citadelle etc ..." vous découvrirez ce qu'est" une emprise". On n'a pas le droit de penser autrement qu'à travers le gourou! Quelqu'un vous prie de vous taire comme au Château Carnot sans trop d'amabilité.

      Supprimer
    2. Ma parole, vous travaillez à la Ville. C'est très réaliste et ce n'est pas un trait d'humour😡

      Supprimer
  6. Toujours autant d'amateurisme mené avec fierté par la majorité... C'est très inquiétant et révélateur du manque de considération que cette majorité a de la ville du Vésinet

    RépondreSupprimer
  7. Je viens d'écouter le compte rendu audio du CM 23 Mars.
    Il ne faut pas hésiter à s'y rendre : plus d'une heure consacrée à la SPL. Très instructif.
    Pour commencer, Il ne nous apprend pas qu'on a des élections.........
    Saviez vous que "la FNAIM nous a décerné le titre de la ville la plus agréable de la région parisienne" Pourquoi, on ne sait pas : certainement pour l'ambiance entretenue par nos super élus...
    Et également "Un 2ème sourire pour les commerces de proximité" : là encore c'est certainement pour ses banques, ses agences immobilières et ses opticiens vendeurs d'appareils auditifs......On ne les compte plus !
    vive les vieux et les bridgeurs qui ont la chance d'avoir ces commerces à leur porte.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Doit on remercier la FNAIM de cette distinction? Est ce par rapport au prix des maisons? Est ce un merci pour services rendus? Je ne me pose certainement pas les bonnes questions.
      Quant au 2ème sourire, alors là étant donné l'aide apportée à nos pauvres commerçants pour avoir le moral, je reste complètement interdit.Après les "Fleurs" le sourire,que ne faut il pas faire pour distraire le pauvre peuple.

      Supprimer
  8. Je note que Mme Politis a dit:
    Que dans la 3ème commission la plus ouverte : "C'EST AVEC L'AIDE DE Mr LORENZI". Donc Mr Lorenzi est utile , pourquoi ne pas lui avoir demandé de rester dans le CA puisqu'apparemment il a servi à quelque chose.
    J'aimerai savoir si Mr Lorenzi et Mr Gozlan ont fait acte de candidature. Ils n'auraient pas été retenu par défaut d'acte de candidature?
    Ce n'est pas très clair.
    Que A.Michel ait la gentillesse de nous donner des précisions.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. A votre avis....
      Franchement ..

      Supprimer
  9. D'après Le maire,
    "On ne désigne pas des Musiciens mais des administrateurs"(gentil pour Gozlan),
    " il y aurait eu + de candidats que de places"mais alors pourquoi s'arreter à 10 quand on peut en prendre 15.

    F.Jonneman a été super dans ses réponses interminables, ponctuées de EU, EU EU de sa belle voix grave.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Il est vrai que le Klan méprise les compétences spécifiques de l'équipe comme le personnel municipal d'ailleurs
      Rien de neuf ...

      Supprimer
    2. Il est vrai que le Klan méprise les compétences spécifiques de l'équipe municipale comme le personnel d'ailleurs
      Rien de bien neuf ...

      Supprimer
  10. Je viens aussi de me taper ce Conseil dans sa totalité tout en faisant autre chose car c'est long et par moment usant d'entendre le Maire toujours dire qu'il est content, qu´il est très fier... et que c'est du "n'importe quoi" quand Willemin ou Michel parlent. J'ai compté le nombre de fois où l'opposition s'exprime : Willemin est largement en tête, puis c'est Michel ensuite Gattaz 3 fois pour 10 secondes max, j'ai entedu une fois Pleissier-Chauveau, une fois Madame Cesard pour une blague débile sur les costards et dans la majorité une fois Jost sur la SPL et Gluchk sur la couleur des chemins des Ibis sinon les autres rien à part jonemann, politis, carour et grouchko. Je me posais alors la question que si il n'y a que 2 personnes dans l'opposition qui affrontent le Maire et son équipe, on va pas aller loin même si j'admire leur courage et leur volonté. Je me disais que si il n'y avait pas Michel et Willemin dans ces Conseils qui défendrait sérieusement notre ville, qui ferait barrage aux iniatives désastreuses de ce Maire ? Si ces deux là étaient absents, toutes les délibérations passeraient les doigts dans le nez et je n'ose imaginer le silence de mort pendant ces Conseils. C'est pas avec Gattaz qui miaule péniblement comme un vieille chatte d'appartement ni Gripoix qui marque chaque Conseil par sa non expression que nous pourrions dormir sur nos deux oreilles. Voila un triste constat qui n'est pas normal, bref du n'importe quoi. Il faudrait donc que les autres membres de l'opposition se réveillent un peu et viennent soutenir leur 2 collégues qui doivent se sentir bien seul par moment.

    RépondreSupprimer
  11. je suis le 15h11. Je pense que vous n'avez pas bien écouté :je note 5 interventions de MA Gattaz et 3 de V.PChauveau, qQuestions précises sur les statuts et les administrateurs avec des réponses interminables de F.Jonnemann.
    Quant aux gentils noms d'oiseaux que B.Groucko a envoyé à A.Michel je pense qu'il a bien p... les plombs. Il ne savait plus s'arrêter.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Si la personne d'au-dessus n'a pas entendu les 2 interventions sup de Gattaz ni les 2 autres de Pleissier-Chauveau c'est que cela ne devait pas être intéressant. Elles sont d'une hypocritie redoutables concernant cette SPL. Elles sont avant tout les copines de Popo et No et après elles font semblant d'être surprise. Et Mesdasmes, il fallait peut être se retirer alors !

      Supprimer
    2. Etiez vous au CM?

      Avez vous écouté la bande audio?
      Je ne roule pour personne mais j'essaie d'écouter et de relater.
      Qui est "redoutables" elles ou l'hypocrisie. Vous n'écoutez pas bien et devriez prendre le temps pour écrire correctement vos commentaires.

      Supprimer
    3. Et toi ANo du 15:16, qui doit être soit Gattaz ou Pleissier-Chauveau. Si vous étiez pas d'accord, vous deviez renoncer à devenir administrateur au lieu de succomber au pot de miel tendu par No. De toute façon maintenant tout le monde a compris qui vous étiez réellement et ne venez pas pleurer sur ce blog, vous en êtes que plus ridicules. Vous êtes vous Madame Gattaz et Madame Pleissier-Chauveau indéfendables. Vous devriez avoir honte ! Avec votre comportement vous vous êtes faits beaucoup d'ennemis et ce n'est que justice. Vivement les prochaines élections pour ne plus voir vos têtes.

      Supprimer
    4. je m'amuse car je ne suis ni l'une ni l'autre.
      Phénix pourra vous le confirmer.
      Je n'ai pas honte d'écouter la bande son et de relater ce qu'il y a.
      Je trouve que vous perdez votre calme , cela m'intéresse peu de discuter avec des gens qui M'accusent sans me connaître.Cela va vous permettre de répondre de mon ANo vaut la votre.
      Je pense que la nervosité sied mal à des réponses constructives.

      Supprimer
    5. je relis le 15h11 : je pose question précise au sujet de Mr Lorenzi. J'aurais aimé avoir une réponse soit de A.michel, soit de la mairie.
      De là, vous en arrivez à sortir ce qui vous tient tant à coeur.
      Ce n'est pas mon sujet.
      Je vous salue, monsieur ou madame.

      Supprimer
  12. Une mauvaise pièce de théâtre
    Des acteurs d'une mauvaise série B
    Un réalisateur qui aboit à chaque fois dès qu'on le contredit
    Bref une soirée pour rien qui fera peut être réagir le producteur (préfet ou sous..)

    RépondreSupprimer