20 mars 2017

La Kultur à ma botte !

Un casting de stars : le show biz, les gens de lettre, l’intelligentsia vésigondine réunis dans un casting de ouf !

Pour se faire conseiller dans sa nouvelle mission de Phare du théâtre et PDG de la SPL Alain Jonemann No n’a pas lésiné. Il s’est entouré d’une pléiade de personnalités que seule une ville d’exception peut rassembler.

Il y a même une institutrice, c’est le coté mixité sociale. Elle côtoie l’amie des Borloo, un grand maître du barreau, Momo le pote à Roger Hanin, madame Medef, le truculent professeur docteur aux économies, un marquis égaré, un grand de la chouannerie et une prolétaire. Ces incontournables des soirées "beaujolpif" organisées par la Pythie de Crête vont enfin découvrir où se niche le théâtre !

Quelle audace, quel éclectisme : on sent chez No la patte d’un président de jury de Canes … blanches. Au royaume des aveugles ces borgnes donneront l’éclairage qui a cruellement manqué à la direction de notre théâtre.


Madame Farmer et monsieur Foot n’ont pas le standing requis, pas plus que Monsieur Antoine, le célèbre scénariste, ou le talentueux joueur de trombone. Aucun de ces pros des spectacles populo n’avait la classe pour être associé à la direction du nouvel organe créé par No pour sa propre mise en scène.

Leurs proches auront fait des pieds et des mains pour amadouer madame l’amie des Borloo, mais rien n'y a fait. Son Roger avait mis un veto. No qui ne peut rien lui refuser s’est donc encore renié … !

Enfin un casting de politburo pour gérer une scène de banlieue parisienne. Depuis la fin des Cocos ce n’était plus arrivé, pas même à Nanterre. No recrée la Kultur à ma botte. Et c’est au Vésinet.

10 commentaires:

  1. Qui etaient les MEMBRES de la commission Culture, présentant un intérêt pour la CULTURE? Ceux qui s'y intéressaient déjà !
    Pas ceux du dernier projet, en bas à droite de ce billet.

    RépondreSupprimer
  2. Mr Phénix: pourquoi avoir mis sur un pied d'estale, des personnes qui ne méritent pas d'y être?
    C'est quand même grace à vous que nous devons d'avoir des représentants de "la politique pour les NULS"
    Encore merci.
    Et je suis gentil !

    RépondreSupprimer
  3. J'aurais préféré comme image une main de fer , mais à chacun sa métaphore

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. La botte c'est celle de Phénix, pas celle de No, pour donner un coup de pied dans la fourmilière de la "Kultur". à voir la liste des fourmis qui s'affairent aux côtés de No. Dans cette liste il faut remarquer la présence de deux beaufs! La " Kultur" au Vésinet est donc une entreprise familiale .

      Une main de fer, avec un crochet de fer, aurait été pour compter les billets des indemnités allouées.

      Supprimer
  4. Cette SPL va s'appeler CLAS (Culture Loisirs Arts et Spectacles)et bien les derniers de la classe vont vous offrir des Spectacles et des Loisirs à volonté. Vous aurez droit avec Monsieur Carour à une pièce intitulée "les fourberies comptables" ; Monsieur Elkael vous proposera un atelier sur l'Art de ne rien foutre sans se faire remarquer ; Madame Gattaz vous apprendra l'Art de s'opposer en devenant Ami ; Madame Geneix proposera des cours de rattrapage aux enfants des quartiers abandonnés du Vésinet ; Monsieur Grouchko nous contera tous les soirs "L'Arche de Grouchko" ou "L'Arche qui sauvera le Vésinet" ; Monsieur de la de la de la Gueronniere vous fera un cours sur les bonnes manières au temps de louis XVI ; Monsieur Joncheray nous fera un tour de magie en faisant apparaître des agences immobilières en un tour de main ; un atelier très attendu par les bricoleurs sera celui de Monsieur Jonemann où comment faire du béton écologique et puis, l'avant dernière de la CLAS, Madame Pleissier-Chauveau se fera quant à elle un réel bonheur à vous chanter "Ah que la table est bonne". Pour terminer en beauté et la cerise sur le gâteau, Madame Politis présentera en avant première à tous les Vésigondins un spectacle inédit sur des caniches apprivoisés.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Voilà du fort bien ressenti et fort bien exprimé! Mr l'anonyme du 20 mars 11:30 Mr No pourrait " y prendre la graine"pour des futurs discours " bien tournés". Une question est ce que porter un particule est toujours le signe du vraie noblesse ancienne ou d'une noblesse datant de Napo ?

      Supprimer
  5. Madame Gattaz en mangeant la carotte empoisonnée tendue par la majorité perd à jamais sa crédibilité. En pactisant ainsi avec le diable, son avenir politique est terminé. Les parents du Conservatoire apprécieront cette trahison. Ce que je peux dire c'est que No et Popo en attrapant cette grosse prise, ont joué la plus belle pièce de leur vie : Chapeau les artistes en herbe !

    RépondreSupprimer
  6. Le théâtre de GUIGNOL est de retour avec de nouveaux personnages. Si on garde les 3 principaux protagonistes : No alias Guignol, la Madelon alias Popo, Gnafron alias Jojo lapin frère ; nous aurons Mamie NOVA la grand-mère de Guignol, Momo le cousin, CA c40 le comptable des 3 coups , lady GAGA l'idiote de service, Monsieur Jo le gendarme au nez rouge, le Comte désargenté et la concierge. Bonne soirée les enfants.

    RépondreSupprimer
  7. Aprés avoir mis le conservatoire sur la pente,ils s'attaquent au théatre.Aprés leur passage il restera une ville morte. Les élus de la majorité sont visiblement considérés comme des nuls,car pas capable d’être administrateurs,seuls les adjoints du prince ont la incompétence voulue. Mettez les dehors: un seul vote suffit et c'est fini.

    RépondreSupprimer
  8. Je ne sais pas si c'est le cas de tous les parents du conservatoire, mais les parents de ma connaissance et moi savons maintenant pour qui il ne faudra pas voter aux prochaines élections municipales !
    Merci Madame Gattaz de nous avoir montré votre jeu, nous en prenons note !
    Je suis déçu, je pensais que vous étiez quelqu'un de droit, que vous préféreriez défendre les lieux culturels en danger plutôt que de songer à votre petit avenir politique au Vésinet, je me trompais. Quelques promesses de Monsieur No et Madame culture, et vous voici dans leur camp... c'est écoeurant !

    RépondreSupprimer