5 mars 2017

Lettre à monsieur le marquis ...

La fidélité à vos convictions vous honore d'autant que ce n'est pas la qualité première de votre candidat. Votre présence probable au meeting du Trocadéro vise à requinquer votre champion après la série noire des désistements. Est-ce bien pertinent de différer encore son retrait, de rendre plus aléatoire le retour de la droite au Château ?

Votre attitude et celle du bloc d'irrédentistes alimentent la niaque d'un miraculé de la primaire en lui forgeant un destin tragico-messianique : redresser la France et sauver la république d'une hypothèque Frontiste.

Votre champion s'en attribue l'exclusivité. Il oublie que pendant 5 ans il fut le premier exécutant d'une politique qui était - à l’écouter -  la seule possible. Pourquoi sa nouvelle potion serait plus magique que celle qu'appliquait hier  le "collaborateur" de Sarkozy ? Please, un peu de modestie. D’autant que s’il survivait à cette séquence pathétique l’aura de chevalier Bayard, d’Eliot Ness de la politique, intraitable et inflexible, aura critique pour exiger du sang et des larmes de citoyens ordinaires ne vaut plus tripette.

Résister demain à la rue quand on doit la convoquer aujourd'hui pour effacer ses turpitudes : mission impossible !

Quelle amnésie collective, quel force médiatique pourrait recréer chez les millions de français détournés du vote Fillon par la révélation du Pénélopegate l'envie de son retour. Envie dont les experts en sciences politiques sont unanimes à la considérer comme un pré requis à une victoire au second tour.

Sur la dalle samedi matin une dame bien mise que vous sollicitiez par un tract pour un trip au Troca vous claqua : "Ne me parlez plus jamais de Fillon"

Vous n’êtes plus naïf pour la croire capable dans sept semaines de glisser son bulletin dans l'urne.

Votre obstination sincère est coupable. Aucun appel au "rassemblement" ne recollera les morceaux, a contrario cette manif attise les antagonismes et accentue les divisions. Une "victoire" au Trocadéro serait un signe de Pyrhus. Un terme à l’espoir pour la droite de figurer au second tour. Ceux qui iront sur cette place porteront la responsabilité d'avoir bloqué une redistribution des rôles.

Demain monsieur le marquis vous et vos amis seront montrés du doigt pour avoir précipité la faillite de la droite dans cette élection imperdable en prolongeant artificiellement une marionnette perfusée à vos gesticulations.

L'histoire retiendra votre responsabilité et celle de vos alter egos plus que l'entêtement d'un forcené dans la guerre des droites qu'une fraction de son camp aura provoquée.

Nul juge n'a précipité la chute de votre candidat, il s'est mis politiquement hors jeu, et la cécité de ses soutiens leur a masqué la cruauté du scénario :

A l'automne Fillon est passé de l'ombre à la lumière par la magie du verbe et la vertu des média, puis par le carambolage de ses paroles et des faits - l'improbable champion de la primaire - a basculé du paradis en enfer.

Vanitas vanitatis .... monsieur le marquis ! 




Phénix

12 commentaires:

  1. Fillon l'a dit il est pilote s'il va dans le mur c'est à fond.ST Ayrton Senna priez pour lui.

    RépondreSupprimer
  2. Au Trocadero aujourd'hui Fillon a montré sa valeur et son courage et last but not least il mobilise à date 20 % du corps électoral
    S'i est remplacé ce sera par une manoeuvre de parti et je souhaite alors bien du Plaisir à Alain Juppé de mobiliser ces 20 % là.
    Le 23 Avril au moment du vote Fillon ne peut aller qu'au delà des 20 % ;
    L'acharnement médiatico politico juridico ne peut plus gener Fillon comme il ne peut plus gener Marine Le Pen

    Le corps électoral de droite est vacciné

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Et vous êtes content d'écrire que le corps électoral de droite est vacciné. Donc les représentants de Droite peuvent tout faire, vous êtes OK. Quelle honte et triste France.

      Supprimer
    2. Ils peuvent tout faire et surtout redresser la France !
      Il y a les cigales et les fourmis
      les cigales stridulent

      Supprimer
  3. Les céfrans ont la mémoire courte: Juppé a été condamné pour emplois fictifs, il a même dû s'exiler au Canada pour se faire oublier.
    Fillon lui n'est pas encore condamné...

    RépondreSupprimer
  4. Voila la messe est dite. Juppé annonce à l'instant qu'il ne se réprésentera pas donc Fillon va perdre et nous aurons droit soit à Macron soit à le Pen. Bravo les Républicains, les Le penistes vous remercient. A quand une liste FN au vésinet ? Et quand je pense que No soutient les foulées de la Marguerite où plutôt l'Association a qui sera reversé l'argent, on croit rêver. Ah celui là et sa Ministre, ils peuvent être fiers d'eux... La politique en France c'est une vaste comédie et même au niveau local c'est le même pot pourri. 😤😤😤

    RépondreSupprimer
  5. Le vésinet est une ville de vieux (j'en suis un !) qui ne peut pas reprocher à la mairie de soutenir une association contre le décrochage scolaire, quelque soit l'origine de ceux qui lancent cette opération. Enfin un peu d'animation pour les quelques jeunes vésigondins qui sont là.
    Cette mairie fait tout pour décourager toutes les personnes de valeur qui veulent oeuvrer pour le bien de tous; Alors ne découragez pas, commentaire de 10h57, les seuls qui essaient de faire de bonnes choses.
    C'est évident que la mairie qui ne fait que tout casser, conservatoire, théâtre, tente de s'appoprier les bonnes actions des autres....
    N'est ce pas mme l'adjointe à la culture!!!!!!!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Connue et reconnue depuis des lustres Miss Créta pipeaute et picote depuis longtemps. Quant à No on est plutôt mort de rire de son amour pour les Cathos, n'a t il pas tenter de crucifier Sainte Marie Madeleine ? Si vous croyez que les Cathos vont oublier ce geste c'est croire en la résurrection. Plus de 80% des Vésigondins sont des Cathos pratiquants ou non, donc il aurait du faire attention à ce qu'il disait et s'il croit manipuler ou se rabibocher avec les Cathos à travers les foulées de la Marguerite, il a un œuf en chocolat à la place du cerveau. Chacun sa religion alors qu'il reste à sa place, nous des judas on en veut pas car il n'est pas plus Cathos que Filloniste.

      Supprimer
  6. Un anonyme écrivait le 5 mars 08:37 " Pourquoi voulez vous que Monsieur GROUCHKO ne mette pas en avant son courant de pensée" . Il l'a mis , il le met !
    Il nous a informé qu'il voterait LE MAIRE contre FILLON et JUPPÉ à la primaire tout en annulant pour la bonne cause un CM au Vésinet .
    LE MAIRE a fait un gros gros bide , surtout au Vésinet où GROUCHKO est Maire . Le vaincu a pris librement la décision de soutenir FILLON. Puis il a changé d'avis le premier,en retournant sa veste , en changeant son fusil d'épaule pour soutenir JUPPÉ. Mais c'est peine perdue pour LE MAIRE , SARKO et d'autres, Car JUPPÉ ne veut plus se présenter( peut être à cause de vieilles casseroles) !?
    C'est devenu un "LE MAIRDIER "à droite chez les républicains pour le bonheur du FN de Marine.
    Moi, je vais voter FILLON, un vote qui se transformera peut être au final au 2ème tour en Le PEN si FILLON est éliminé. Pour moi pas question de revenir à SARKO qui risque de se présenter comme le sauveur de la France avec LE MAIRE et son nouveau coup de fusil . Pas question pour moi de voter la continuité de HOLLANDE.
    "Mr GROUCHKO peut mettre en avant son courant de pensée " .

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. En ce matin du 7 mars, de quelle manière LE MAIRE du maire va t'il vouloir tirer encore la couverture à lui par intérêt perso?
      Je cite Bruno car il très proche de certains Vésgondins et qu'il a été le premier à quitter le navire de François Fillon. Mais il y a d'autres marins de sa trempe chez les républicains! Attendons le matin du vote pour qu'ils nous disent comment voter: Fillon, Macron , ou Le Pen ?
      Phénix pour la présidentielle gardez vos bons conseils pour vous, ne nous faites pas le coup de la municipale!

      Supprimer
  7. Le Vésinet est à l'image de la France ou la France serait elle à l'image du Vésinet ?

    RépondreSupprimer
  8. Que de manipulations !!! J'ai honte de cette France, de ces élus et de ces médias qui travestissent à longueur de journée l'information.
    Un grand nettoyage éthique va devoir être effectué, sans doute après la Présidentielle, pour en finir avec ce matraquage inepte de contre vérités ou d'informations parcellaires qui masquent la vérité.

    RépondreSupprimer