24 mars 2017

MJC : grand chelem pour No !

 Le dernier bastion de la culture est tombé aux mains du clan ! L’opération main basse sur la ville a été exécutée avec brio. La maison des Jeunes est passée sous la férule d’un retraité (d’ici un an).

Qu’on ne vienne pas prétendre que le blog galéje. No administrateur de la MJC et sa groupie ont validé le plan machiavélique concocté par les bridgeurs. Pour preuve le résultat du vote. Les 5 « bridgeurs »  et les deux bulletins de la mairie font pencher la balance en faveur du trésorier, accessoirement moitié d’une icône des tapeurs de brèmes.

On entend déjà No et le clan justifier cette OPA par des dissensions au sein de la maison du boulevard Carnot. Contredisant les propos élogieux tenus peu de temps auparavant par la ministricule à la culture, miss duplicité.

Et si même des difficultés étaient apparues dans cette institution fallait-il en exterminer le président pour y placer un obligé du clan ? Nul n’imaginera que No n’est pas l’auteur de ce énième coup fourré. A moins qu’il ne faille rechercher dans son entourage la grande instigatrice de ce chambardement. 

Après le théâtre où au mépris de toutes les règles éthiques les administrateurs de la SPL se sont votés une subvention de 300.000€  (on parlait hier soir de délit pénal), No et ses amis s’adjugent le contrôle d’une organisation qui reçoit 100.000 € de subvention en violation des lois sapin 1 et 2 ! Octroi gracieux de locaux municipaux sans mise en concurrence … No aurait-il oublié les mails intempestifs de son assistante ?

Ce dont Varèse avait rêvé, No le réalise : faire du Vésinet une ville « bananière » où les copains s’exonèrent des règles communes.



25 commentaires:

  1. Après l'ivraie c'est le retour du bon grain ...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. " Après l'ivraie c'est le retour du bon grain...! ? Ne serait-ce pas le fait de Madame Mère, qui aurait ensemencé un bon grain- bridgeur sur la terre la MJC?
      Qui était l'ivraie remplacée par Mr Jean-Pierre Geneslay, le bon grain?

      Supprimer
  2. On peut vraiment parler d'une révolution, le trésorier prend la place du président.
    Ca va tout changer.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ce commentaire cynique ne peut émaner que de No. Je suis adhérente MJC depuis plus de 20 ans et je suis scandalisée par ces méthodes de limogeage indignes. Je tiens à vous dire que le président sortant a fait un travail remarquable depuis 4 ans. La MJC est rénovée. On s'y sent bien. Mes amies et moi-même ne comprenons pas qu'un Maire agisse contre l'intérêt de sa ville en voulant casser ce qui fonctionne.

      Supprimer
    2. Malheureusement, il ne fait que cela à tous les niveaux depuis son arrivée. Il est temps que les vésigondins s'en rendent compte. Mais à quand le renversement de ce "gouvernement" de dictateur?

      Supprimer
    3. vous êtes peut être adhérente depuis 20 ans et bien moi aussi. L'attitude de l'actuel président à completemet dérapé depuis plusieurs mois. Il etait grand temps qu'il prenne du recul.

      Supprimer
  3. Vous disiez MJC.
    Maintenant c'est MVC maison des vieux et de la culture.
    ou
    MVB maison des vieux bridgeurs.

    RépondreSupprimer
  4. Vous disiez MJC.
    Maintenant c'est MVC maison des vieux et de la culture.
    ou
    MVB maison des vieux bridgeurs.

    RépondreSupprimer
  5. Allez jeter un oeil sur le site de la MJC : Vous y verrez déjà la photo du nouveau président et de sa nouvelle trésorière.
    Ils n'ont pas perdu de temps, à croire que c'était déjà préparé avant le vote.
    Comptez les bridgeurs dans le nouveau conseil d'administration.
    Ce n'est pas eux qu'on attend pour faire de la danse : il faudrait une ambulance à la porte.
    Ca pose moins de pb avec les bridgeurs plutôt seniors. Et je suis gentil !

    RépondreSupprimer
  6. Cette purge a été menée avec la caution du maire. Aucun candidat à la présidence d'une association qui survit grâce aux subsides de la mairie ne peut se risquer à diriger la MJC sans l'accord formel du maire en personne.
    Tout ceci a été monté pour éliminer un personnage qui ne rampait pas devant la "ministricule" comme le dit Phénix et qui n'était pas en odeur de sainteté allée des Bocages ... !

    le maire a donné le feu vert à monsieur Papillotes comme on l’appelait chez Bon grain ... et tout s'est déroulé en 24 heures chrono

    Bravo le cabinet noir ...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. ainsi "la sainteté de l'allée des bocages ", garde t'elle toutes les cartes en main sur le club de bridge. Par son autorité c'est la MJC qui dépend du club de bridge et non le contraire !

      Supprimer
  7. Vous avez voté Grouchko et bien profitez en bien. LE Vésinet sombre comme le titanic à vitesse grand V. Ah les caisses sont pleines, archi pleines, cela je vous le confirme à force de faire exploser Des montants pour des investissements fantômes qui ne sont jamais réalisés, à force de supprimer les infrastructures les unes après les autres, à faire voter des chèques en blanc dont un de 3,5 millions sans aucun projet, à vendre tous les biens de notre ville,... et vous savez pourquoi ? Monsieur Groucho fait tout cela pour mettre le plus d'argent de côté et si le vent tourne mal pour lui, ce qui est le cas, il sortira avant les prochaines élections, sa carte maîtresse à savoir, faire baisser les impôts. Alors là tout le monde sera content et tombera dans le panneau en revotant pour lui en 2020 mais au prix de quels sacrifices pour nous Vésigondins. On aura plus rien dans notre ville et lui sera encore là pour 6 ans. N'oubliez pas ce que je viens d'écrire, vous verrez ce qui va se passer...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est en effet une des possibilités avancées par Mme Wilemin au Conseil municipal de hier soir. Il fallait voir No répondre fier comme un coq à Mme Wilemin quand elle lui a demandé de réduire les impôts locaux à la vue des excédents gargantuesques fait au dépend des vésigondins.

      Supprimer
    2. Ce type, il veut le pouvoir et s'accaparer tout le vésinet. Il est grisé par le POUVOIR. On vit aujourd'hui dans un régime dictatorial où il est interdit d'émettre la moindre critique. Il faut le mettre dehors ce Monsieur 36 avec CAc40, sa garde rapprochée et les deux pitbulls.

      Supprimer
  8. Maintenant que le club bridge a pris le contrôle total de la MJC, on va peut-être pouvoir récupérer la crèche Princesse. Que les vieux bridgeurs s'installent à la MJC et qu'ils nous rendent la crèche pour nos enfants.

    RépondreSupprimer
  9. Allez jeter un oeil sur le site de la MJC : Vous y verrez déjà la photo du nouveau président et de sa nouvelle trésorière.
    Ils n'ont pas perdu de temps, à croire que c'était déjà préparé avant le vote.
    Comptez les bridgeurs dans le nouveau conseil d'administration.
    Ce n'est pas eux qu'on attend pour faire de la danse : il faudrait une ambulance à la porte.
    Ca pose moins de pb avec les bridgeurs plutôt seniors. Et je suis gentil !

    RépondreSupprimer
  10. Phénix nous joue le coup du complot version Canada dry. Ça a l'air vraisemblable, ça a l'apparence de la réalité mais c'est un "fake".
    La vérité est plus prosaïque. L'ex président s'est mis seul hors jeu. Il n'a pas vu venir le coup en dépit des signaux que beaucoup d'administrateurs lui envoyaient. Je ne parle pas de ceux qui ne vivent pas en ville et ne sont pas à l'écoute, mais de ceux qui connaissaient les problèmes que monsieur S. rencontrait quotidiennement avec sa gestion. Attisant les conflits plutôt que de les apaiser.
    A la veille de l'assemblée générale la solution s'est imposée et pour préserver la MJC les administrateurs ont désigné la seule personne disponible et expérimenté qui pouvait au pied levé reprendre la main.
    Cela n'enlève rien au travail remarquable accompli pendant 3 ans pour redresser la maison des jeunes et la remise en ordre du fonctionnement administratif.
    Enfin la mairie a été étrangère à cette opération qui n'a rien d'un putsch contrairement à ce que laisse entendre ce billet.

    Un(e) proche du dossier, et vésigondin(e) membre de différentes associations

    PS Les votes étant confidentiels les élucubrations de Phénix sur qui a voté quoi sont à prendre pour ce qu'elles sont.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ah ce sont les administrateurs comme vous le dites, des administrateurs encore choisis par qui ? Avec quelle expérience ? C'est comme les administrateurs du théâtre, ils n'ont aucune expérience dans la matière mais bon que voulez vous ce sont des élus qui ont des bonnes notes auprès de Popo et No. Savez vous, vous la prétendue proche du dossier que ce ne sont pas les administrateurs qui sont les adhérents alors il faudrait peut être plus écouter ce qu'ils ont à dire et là ce n'est pas le même son de cloche. Merci de ne pas mettre un commentaire aussi débile qui ne tient pas la route, Madame la pro Grouchko.

      Supprimer
    2. Merci à vous Madame " proche du dossier ,et Vésigondine membre de différentes associations " . Par votre prose vous vous mettez en valeur : ce que vous recherchez toujours. Vous étiez tellement proche du dossier, que c'est sans aucun doute vous qui avez tout"renversé" en mettant mis les pieds dans le plat . Ce n'est pas en le prenant les choses de haut qu'on se montre à la hauteur!
      Les chats ne font pas des chiens ! Il serait plus juste de dire ici que les chattes ne font pas des chiens!

      Supprimer
    3. Lorsque" Mme la pro Grouchko" à 09:21 nous écrit : " je ne parle pas de ceux qui ne vivent pas en ville .......", les amis Luxembourgeois sont mis dans quel sac?

      Supprimer
  11. Devant qui Mr Jean-Pierre Geneslay, sur la photo,baisse t'il le nez en disant "Merci Madame ...oui Madame ...comme vous voulez Madame ".

    RépondreSupprimer
  12. A l'anonyme du 25 mars 9h21, alias Monsieur G.
    Je suis bridgeur à la MJC depuis longtemps et ce commentaire porte l'empreinte de Monsieur G.
    Je vous connais bien et ne suis donc pas étonné par les méthodes que vous avez employées pour prendre la présidence de la MJC.
    En premier, vous êtes loin de faire l'unanimité au club de bridge. Alors gardez pour vous, vos leçons de morale sur l'apaisement.
    Par ailleurs, j'ai pris du temps aujourd’hui pour vérifier vos dires. Votre prédécesseur était en poste depuis bientôt 6 ans (et non 3 ans comme vous le dites) Ayez donc l'honnêteté de reconnaitre l'incroyable travail que ce Monsieur a accompli en 6 ans. C'est quand même la MJC qui a payé une bonne partie de la rénovation des locaux du club de bridge actuel, et non la mairie.
    Par ailleurs, cessez de démentir Phénix: il a raison. Sur les 12 administrateurs de la MJC, il y a bien 5 bridgeurs. Comme le maire est un bridgeur également, c'est donc bien le club-bridge qui contrôle la MJC.
    Merci à vous Phénix pour cet article

    RépondreSupprimer
  13. ANNUS HORIBILIS
    Mois terrifiant : AG du club de bridge passé sous la férule de BG et sa maman
    CM consacré à la descente aux enfers du théâtre avec BG et sa ministricule,
    avec des administrateurs que l'on aimerait bien voir s'intéresser vraiment à la culture et assister au théâtre
    Et dans le même CM présentation et vote d'un budget par des incapables qui essaient de nous enfumer( excusez l'expression, mais je suis gentil)
    Décidément on a pas récolté des K d'or.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Voila un commentaire éclairé sur le New -Club de bridge du Vésinet :" LE CLUB DES 4 G "! Grouchko- Geneslay!
      Pour La MJC vous pouvez lui dire adieu puisqu'elle est celle des Dieux et non des Vésigondins!
      Si Mr le Maire G avoue intelligemment, ne pas fréquenter la scène du théâtre du Vésinet, préférant les parisiennes. Madame Mère G ne fréquente que rarement, seulement pour se faire voir les bridgeurs des bas étages du vésinet, Préférant se la jouer dans les clubs Parisiens ou autres!
      Je donne raison aux réflexions de l'Anonyme du 25:12 et au Bridgeur du 15:43. Je ne suis donc pas membre du prestigieux "cercle de réflexion...." de Mère.

      Supprimer
  14. Le clan Grouchko osera tout, main basse sur le théâtre, sur la MJC maintenant ! Il faut observer que ce Sont les mêmes que l'on retrouve à la manœuvre, administrateurs soudoyés par Popo très proches de l'ex, personnel redevable de tel ou tel avantage ...Qu'en pense Foy , ami du futur ex-président , ami de Madeleine Madame la mère et de Bernard ,lui qui profite de locaux de la Mairie, rue J.Laurent, pour son association Sur le vieux Vésinet ! Nous sommes en 2017, place à l'avenir, que les vieux se retirent pour laisser œuvrer Les plus jeunes

    RépondreSupprimer