3 mars 2017

Myard le matamore

On l’a connu matamore. On l’a connu bravache, transgresseur et surtout plus bavard. A l’affut d’un micro quand il s’agissait de vanter l’humanité de son copain Bachar … ! Myard aurait-il fait un vœu chez les moines trappistes en cachette de ses électeurs ?

La rumeur courrait jusqu’à ce qu’il se pointe à la réunion des Républicains à quelques minutes de la fin du meeting tenu mercredi soir à Maisons Laffitte. La réunion était organisée pour les "Pénélope" de la Boucle et le sexisme ordinaire de Jacquot n’en faisait pas un bénédictin.

En fait Myard a tout d’un faux Danton. Il ramène sa fraise quand il ne risque rien. Il se lance - pour du beurre - dans la campagne des primaires. Et esquive de s’afficher avec un vrai candidat qui ne serait pas le bon cheval. On sent là le turfiste qui élimine les tocards. Il avait misé sur Bastard.

Myard est pourtant présent, sillonne les marchés, prend le pouls de ses électeurs et entend la désolation de son électorat. D’autres députés ont eu le front de prendre leur responsabilité, de ne pas attendre que la girouette ait tourné pour faire souffler un nouveau vent.

Sans flétrir plus encore le dépité, Myard n’a pas ce cran. Qu’il ne vienne pas prétendre qu’il croyait aux chances de Fillon, à tous ses proches il confie sa sidération. Myard est un politicien qui vit de se son éventuelle réélection à la députation.

Choisir à contre temps ouvrirait à un outsider la cinquième circonscription, et le renverrait à ses canassons.

Alors Myard attend … en bon ouvrier de la onzième heure pour aller à la soupe et nous la rejouer matamore.

C'est ça les convictions ...

 

 

5 commentaires:

  1. Quel sympathique personnage !Son ego est plus gros que lui !
    Quand on pense qu'on lui confie notre pouvoir de décider à notre place, pour la bonne gestion de la nation, par notre bulletin de vote.
    Nous sommes vraiment imprudents .

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. "Quand on pense" qu'avec 36% des votes, Crouchko s'octroie les pleins pouvoirs:"nous sommes vraiment imprudents"avec lui comme nous le sommes avec Myard !
      Le quel des deux vaut mieux que l'autre : le petit gros ou le grand maigre ?
      "Nous sommes vraiment imprudents"! "L'ego de Myard est plus gros que lui", l'ego de Grouchko est plus grand que lui. Au poids c'est la même chose.
      " "Quels sympathiques personnages" politiques qui se ressemblent comme deux frères.

      Supprimer
  2. il est comme tous les politique il ne pense qu'à sa future retraite dorée alias chanson de Souchon

    RépondreSupprimer
  3. Ce n'est pas avec lui que voter à l'assemblée pour diminuer le nombre de député et diminuer leurs émoluments sera effectif !
    Le peuple veut un changement mais ceux qui pourraient le faire ne veulent pas en entendre parler....Et lui le 1er.
    Bienheureuse retraite dorée !

    RépondreSupprimer
  4. Cela étant, si un challenger veut défier Myard aux prochaines législatives, il pourra exhumer les premières déclarations de Myard, faites en janvier pour défendre Fillon. Myard était offensé par le fait qu'on puisse dicter aux députés la façon de répartir l'enveloppe qui leur est allouée. Phénix n'avait pas manqué de soulever cette agitation myardique. Depuis, le petit député est beaucoup plus silencieux. Quant à son petit pois porte-serviette, il rase les murs quand on lui pose la question.
    Cela renforce l'idée qu'ils profitent tous de la bonne soupe, à des degrés plus ou moins importants. Mais tous en profitent ... et Marine Le Pen engrange les voix pendant ce temps-là.

    RépondreSupprimer