5 avril 2017

Pavillon des Ibis : coup de poker pour les bridgeurs

En entame du conseil municipal du 23 mars No a glissé une info dont le timing a échappé à beaucoup. Seuls de rares initiés tapis au premier rang saisirent le pourquoi de son intervention. C'est le cas de Y. R. un atout maître dans le dispositif des Théodule, et un assidu du premier étage de la crèche Princesse.
 
Pourquoi annoncer lors de ce conseil la décision de rompre la concession qui lie la ville au gérant du restaurant "le Pavillon des Ibis" ? Ce n'est ni le genre du château, ni l'usage, de mettre sur la place publique les petites opérations immobilières qui se dénouent dans le bureau de No, ni ses éventuelles bisbilles avec des tiers.
 
Rompant avec la tradition le maire s'est livré à un plaidoyer pro domo comme s'il était tenu de se justifier. Entrer publiquement en conflit avec le concessionnaire du resto et porter de graves atteintes à sa réputation pourraient s'avérer contre productif.
 
Fallait-il que le jeu en vaille la chandelle pour déclencher des hostilités, ou que le maire soit prisonnier d'engagements pris par ailleurs.
 
Certains voient dans cet esclandre la main de "l'allée des bocages", et la deuxième étape d'une opération à tiroirs. Récupérer le pavillon des Ibis pour fait de retard de paiement semble une sanction bien lourde compte tenu des cautions dont dispose la ville. Mais satisfaire le clan des bridgeurs n'a pas de prix !

Les bridgeurs logés précairement et à grands frais au premier étage de la crèche Princesse exigeaient de trouver une solution pérenne à leur itinérance. Depuis belle lurette ils lorgnaient sur le pavillon des Ibis haut lieu des réunions du club de la Boucle. 
 
La première étape avait été concoctée dans l'annexe de l'allée des bocages. Elle a consisté à prendre le contrôle de la MJC. L'opération menée par Gégé un très proche de l'amicale des bridgeurs s'est déroulé selon le scénario narré par le blog. La puissante section bridge est un état dans l'état, et les octogénaires bridgeurs opéraient en toute opacité refusant de rendre compte de leurs activités ... au grand dam du président !
 
Un pote des bridgeurs a pris le contrôle de la maison mère. L'opération de relocalisation au cœur du Vésinet d'exception pouvait passer à la phase deux avec la récupération du pavillon des Ibis enfin affecté à la crème de l'élite des vésigondins : c'est le sens de l'annonce faite par No lors du conseil municipal.
 
Seuls les mordus de bridge savent que l'annonce joue un rôle clé dans la réalisation du contrat : à ce titre en donnant l'écho que l'on sait à l'éviction du concessionnaire No a marqué un premier point. Premier point qui pourrait bien ne servir à rien, le restaurateur passant lui pour un habitué des tables de ... poker !
 
Texas hold'em bien sûr.


12 commentaires:

  1. Depuis que Mr Foy a fait son théâtre de verdure qui sert si souvent(quelle bonne idée sous nos températures) et laissé se détériorer le site, il ne reste plus que la clique des bridgeurs séniors et argentés pour récupérer ce lieu. On aurait pu en faire un lieu privilégié (en restaurant la partie démolie) pour en faire un endroit pour les réceptions des administrés.
    Ca aurait plus d'allure que le foyer du théâtre pour "l'évènementiel"
    Que d'erreurs et maintenant de regrets...
    Et apparemment ce n'est pas fini.
    Réveillez vous !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui, oui , oui .L'EX, Madame Mère, Bernard = du 3 en un, la Sainte Trinité du Vésinet!

      Supprimer
  2. Y.R est il ce grand manitou de l'AEB qui a fait décoller la fusée chère à Phénix du jardin de l'allée des bocages !
    F.R serait elle une bridgeuse faisant partie du bureau de la MJC et également sa charmante épouse?
    B.G a bien son Klan de fidèles;


    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui , oui , oui ! Quant au Klan de GB c'est d'abord celui de Maman !

      Supprimer
    2. pourquoi si vous tapez" Le Vesinet MJC", s'affiche MJC club bridge aussitôt.
      les bridgeurs sont bien soignés.......

      Supprimer
    3. Plus exactement les dirigeants du bridge se soignent bien!

      Supprimer
  3. Vous faites erreur Phénix. No a promis aux bridgeurs de les installer dans la nouvelle salle Princesse multi-activités.
    Cela n'empêche pas la reine-maire de vouloir récupérer les ibis pour en faire un autre salon privé ... où l'on cause !

    RépondreSupprimer
  4. Phénix, vous parlez des "réunions du club de la boucle ", ne parlez vous pas plutôt " du Cercle de réflexion de la Boucle " ??? Cercle , crée sous le règne de L'EX par Madame Grouchko Mère. Le siège se trouve au CIAV , 1 allée des Pages, Adresse d'un local appartenant à la commune donc à vous Vésigondins.
    Il ne s'agit pas" d'un club ouvert" où vous pouvez entrer , mais" d'un cercle fermé" , même très fermé gardé par un cerbère !
    La Présidente à vie est une Dame des Bocages. " le Cercle privé " en tant "qu'association du Vésinet" peut recevoir des subventions de la ville donc de vos impôts.



    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Cercle de reflexion de la Boucle parue le 28 octobre 2003 à la sous préfecture de Saint Germain en Laye.
      L'intérêt de ce cercle laisse vraiment pantois.
      Ils se prennent vraiment pour de grands intellectuels s'intéressant à tellement de choses.
      Où en sont ils dans leurs grandes réflexions?

      Supprimer
    2. Connaissez vous le nombre d'adhérents?
      Quand a lieu leur assemblée générale?
      Le montant de la cotisation?

      Supprimer
    3. Anonyme du 6 avril 18:51 demandez au pavillon des Ibis combien en moyenne la Présidente commande de couverts pour les manifestations entre intellectuels. Pour de plus amples informations renseignez vous au CAL ou aux intellectuels dirigeants. Ne vous faites pas d'illusion avec votre QI vous n'êtes pas à la hauteur? Les élus de la majorité sont ils tous de niveau pour fréquenter un tel cercle de réflexion ? Quant aux inférieurs de l'opposition n'en parlons pas eux ,"c'est du n'importe quoi", comme dirait NO!
      Phénix avez vous pu fréquenter ces réunions lorsque vous étiez le lanceur de la fusée?

      Supprimer
    4. C'est au CIAV qu'il faut se renseigner sur "le cercle de réflexion de la boucle ", Au CAl c'est pour autre chose avec un autre problème celui du Théâtre.

      Supprimer