14 avril 2017

Edito : riposte nucléaire

Ce mandat n’aurait du être qu’un long fleuve tranquille. Un pouvoir repris sans panache ni bataille homérique, sans promesse lunaire ni vision ambitieuse menait naturellement à une mandature apaisée dans un paysage politique pacifié après des années de querelles picrocholines. C’était l’attente d’une majorité de vésigondins.

Or il n’en est rien.

La vie au château se déroule dans une tension permanente, exacerbée par un maire aux abois et  aux emportements sanguins. Aux antipodes de son prédécesseur, attentif à ne froisser personne No cultive les situations conflictuelles, les postures binaires quitte à nier le lendemain la vérité d’hier. On ne compte plus les changements de pied, les retournements de veste.

Si ce n’était qu’au détriment de sa crédibilité, de son image chez ses collègues, de sa perte d’influence au sein de l’agglo le mal serait grand. Au prix de bons coachs un espoir de rémission resterait raisonnable.

Mais le maire n’existe qu’en détruisant ceux qui croisent son chemin sans le flatter. Le maire n’aime que les rampants. Si le nombre des protagonistes qui ont maille à partir avec No ne cesse de croitre avec le temps, l’intensité des ressentiments envers sa personne surprend. Pas à l’encontre de sa politique, mais de ses attitudes, de ses manœuvres, de ses artifices.

D’autant que les victimes ne sont pas immolées pour raison d’État. Aucun projet, aucune perspective n'est susceptible de jeter dans la rue des opposants, comme naguère le firent Foy puis Varèse en enterrant une patinoire.

Tout en ne faisant rien le maire se fabrique de féroces inimitiés. Son exploit : fabriquer des ennemis à sa personne, pas à sa politique dont le contenu, hormis se mettre en avant, est insignifiant. Ces ennemis là ne le lâcheront pas. Essuyer des avanies, subir des vexations, encourir des humiliations nourrit des rancœurs indélébiles et suscite les plus noirs desseins.

"Ils" n’auront de cesse de le mettre à terre quelque en soit le prix. Si d’aventure "ils" trouvaient du « Fillon » dans le passé, il ne manquera pas de canards prêts à se déchainer pour noircir du papier et une réputation.

Avoir coalisé une masse de critiques rend une réaction nucléaire rien moins qu’improbable.

Reste à savoir quand l’un de ces boute feu allumera la mèche … 



22 commentaires:

  1. Aucun commentaire c'est normal : C'est à rester sans voix!

    RépondreSupprimer
  2. Ce billet ne prouve rien et n apporte aucun élément à part du texte fleuve...as usual

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ne vous apporte rien ... à vous qui êtes probablement l'un de ceux que Phénix nomme "rampant"
      Mais nous sommes des dizaines à nous retrouver dans cet article. Nous gardons notre honneur et notre fierté, celle de ne pas être des bénis oui-oui
      Merci à vous Phénix

      Supprimer
  3. je me rappelle du coup tordu fait au Dr JO, Grace à 2 charmants chèques, opération diligentée par le fringant futur et suivant candidat qui a chopé la place sans se fatiguer.
    Les manières étaient déjà là.
    C'était le début d'une ère pleine de coups bas.
    Le billet de Phénix relate bien la mandature de NO.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est ainsi que les vésigondins qui avaient semé (voté) du Didier Jonneman, ont récolté du Bernard Grouchko! Ceci démontre qu'on ne récolte pas toujours ce qu'on a semé!!!
      Lorsqu'on lit les documents officiels ( pas les billet de Phénix)sur les manières employées par le K GB =Green R, pour mettre à la porte ses salariés sans vouloir payer, on comprend bien des choses! Des choses que le tribunal de Caen a ni appréciées et ni acceptées.
      C'est toujours le Même" bon"homme qui se retrouve à la tête des embrouilles, il est spécialisé Dans ce genre d'affaires!

      Supprimer
    2. " Les lois sont faites pour être CONTOURNÉES " Il ne faut pas se croire CON " mais intelligent pour les "TOURNER "! Et avoir un bon "CONSEIL " un peu "CON ". J'emploie là le mot Conseil pour Avocat.

      Supprimer
    3. Anonyme du 14à 16:48, vous savez maintenant que l'OR est DUR. l'amitié, aussi selon sa QUALITÉ .

      Supprimer
    4. pour se dire brillant il faut encore en avoir l'éclat. Mais tout ce qui brille n'est pas d'or " pur "!

      Supprimer
  4. Mal élu, mal léché et mal aimé.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Il est le "Bien Aimé", fils d'une Duchesse! Je parle de Louis XV, héritier d'un EX régnant.

      Supprimer
  5. RIPOSTE humanitaire non "nucléaire".
    En ce jour de Pâques, en gardant (moi) mon sang froid, je me permets de dire à Monsieur le Maire et à ses bien-pensants , ceux qui ne pensent que bien: Les "cloches" quelles viennent de Rome ou du Vésinet ne sont pas que dans l'opposition ou chez les cathos .
    Intentions de prières en espérant être exaucé : En ce Dimanche Pascal prions pour les pauvres cloches, les opprimés , les mal-aimés du régime du cru .
    Une catho qui à du mordant.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. " Mordant" dites vous, est Aussi celui de Phénix ??
      Je me souviens avoir dit il y a quelques années à une Grande Dame du Vésinet, que je trouvais Phénix " dur-dur dans les attaques de ses billets! La grande Dame m'a rassuré trouvant que "Phénix n'était pas un méchant"! Avec le temps la tolérance de la Grande Dame aurait elle pu virer en intolérance vis à vis de Phénix ???
      En définitive je dirai : avec Phénix , à chacun ses moments de plaisir.

      Supprimer
    2. la grande Dame a t elle remercié Phénix d'avoir aidé son grand fils dans sa trajectoire électorale?

      Supprimer
  6. Dans le passé on a connu la série des aventures de "TANGUY et LAVERDURE" , Les chevaliers du ciel pour le bonheur des petits (peut être de vous)? Au Vésinet, sont sorties les aventures de "GREEN- RECOVERY "pour le bonheur des grands ( peut être vous)?
    Lorsque vous étiez petits vous regardiez la télé, maintenant que vous êtes grands vous naviguez sur internet , vous glissez votre nez pour renifler les billets de Phénix, " un Phénix pas méchant"!

    RépondreSupprimer
  7. Phénix, pouvez vous compter le nombre de licenciements et donc de chômeurs que la France lui doit?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Avec Green- Recovery il est le Roundup des entreprises. le G R qu'il soit Recovery ou Roundup !
      Au Vésinet, ou il passe tout trépasse. On s'en passerait de lui!

      Supprimer
  8. Réponses
    1. Le K GB = qui ? Si ce n'est qu'il est = à lui même!

      Supprimer
    2. RÉSUMONS: Pour les élections municipales GROUCHKO nous a dit Votez GROUCHKO. PHENIX nous a dit votez pour GROUHCKO: avec un score de 36%
      Pour les Présidentielles GROUCHKO nous a dit votez JUPPÉ, puis votez LE MAIRE , puis FILLON, Puis MACRON. Ceci pour dire au final au vainqueur(un des 9) ou à la "vainqueuse"(une des 2= Marine ou Nathalie) : " Cher(e) ami(e), j'ai voté pour toi". En politique on peut devenir ami comme cochon et se tutoyer. . Quant à vous PHÉNIX grâce à l'Anonyme du 17 à 17:50, nous savons que vous voterez pour l'un des 11: C'est à dire "POUTOU". PHÉNIX pouvez vous nous le confirmer , sans pour cela faire passer l'Anonyme pour un menteur mais pour un rigolo . Si POUTOU obtient une seule voix au Vésinet, elle pourrait être celle de PHÉNIX!?

      Je ne critique pas : j'analyse. Qui pourrait "honnêtement" me dire le contraire ???

      Supprimer
  9. KGB s'est fait la main avec Eurocel grace à Green Recovery.
    Après avoir réussi un coup de maître, il n'a pas voulu en rester là et s'est lancé dans le "rachat" d'une petite commune de l'ouest parisien. quand je dis rachat : c'est aider des gens qui ne savaient pas faire bien par des gens qui eux savaient faire.
    Et bien on a vu, et on est drôlement content de l' avoir récupéré.
    Tout va mieux qu'avant et heureusement qu'on a encore quelques années pour consolider cette mise en valeur.
    D'ailleurs,la prochaine fois ce n'est pas 36% des électeurs , mais 6% qui le soutiendront hardiment. Un peu mieux que Hamon.

    RépondreSupprimer