24 avril 2017

Le dépité, victime collatérale de Fillon ?

Au Vésinet le score miteux de son champion, le sourcilleux sarthois, pourrait entraîner la chute du suzerain de Maison Laffitte, le dépité de la Vème circonscription.

Pas même 50% des voix exprimées dans une ville où la sensibilité de droite récolte 85% des suffrages du corps électoral. Un effondrement malgré les efforts de la dream team de No pour effacer les stigmates du Penelopegate. Valérie Pécresse avait obtenu plus de 70% des suffrages au premier tour des régionales en dépit de l'éparpillement des votes sur des petits candidats.

Ce blog ne versera aucune larme sur les dépouilles de l’égotiste obstiné, de l’ascétique pour les autres, qui s’était attribué la mission quasi mystique de faire suer le burnous à tous les français ( sauf un) au prétexte qu’ils le méritaient bien.

Mais avec la mise sur orbite de Macron l’avenir du dépité s’assombrit. Le lecteur se souvient sans doute que Myard gagne son siège à l’assemblée nationale grâce au bonus des électeurs vésigondins alors qu’il fait au mieux 50 / 50 avec la gauche sur les autres villes de la circonscription hors Maisons laffitte .

Que le bonus vésigondin se réduise comme peau de chagrin et le septuagénaire serait bien en peine de conserver son mandat.

L’analyse des résultats de Macron dans la Vème montre que Myard ferait au mieux jeu égal avec la candidate d’en Marche si les voix se distribuaient à l’identique. (18.500 de part et d’autre)

Mais qui votera pour un dépité-crouton alors que l’ex dircab d’Emmanuel Macron la jeune et fringante énarque satrouvilloise (photo ci dessus) a l’avenir devant elle. Qui votera pour un suppôt de Bachar quand on peut éviter la compromission avec un enfumeur au sarin. Qui votera pour celui qui manigança pour torpiller monsieur Jo*, qui mit ses réseaux et son cabinet au service de l’éphé_maire malgré sa triple réussite dans les échecs et son copinage notoire avec l’ennemi juré des vésigondins, le caduc de Montesson ?

Qu’il soit clair que la face cachée du dépité  – et le blog en connait un rayon – sera mise en lumière pour l’édification des électeurs. Nul ne doit ignorer la capacité de nuisance de celui que Sarko avait délicieusement qualifié de gugusse.

A suivre … !





10 commentaires:

  1. Son centre de gravité très bas lui a permis de résister au vent du renouveau jusque là mais cette fois-ci, ça souffle vraiment fort...

    RépondreSupprimer
  2. Otez moi d'un doute. Le petit porte serviette de Myard souvent appelé sur ce blog : "Petit poix" si son employeur quitte la scène, il sera au chômage n'est ce pas ?

    RépondreSupprimer
  3. Phenix fait allégeance à Macron c'est indubitable en lisant cet article.
    Alors comme Noel Mamère en d'autres temps ,le journaliste va t'il bientôt se lancer en politique et se porter candidat à la succession de NO ou bien devenir le suppléant de cette madame?
    Lui même l'affirme , il en connait un rayon.

    RépondreSupprimer
  4. Tromperie que ce blog.
    Outil de propagande que ce blog !
    Vous faites comme si cette personne est la candidade d'En Marche ! C'est une honte et un mensonge.
    En Marche n'a pas et jamais investi cette personne. Et au lieu de la faire passer pour l'ex dircab de Macron, il faut plutôt dire qu'elle était plutôt l'ex dircab de Montebourg et que Macron n'a pas souhaité garder en arrivant à Bercy !

    Donc STOP aux fausses infos et à la propagande destinée à la positionner !

    Personne n'a encore été choisi comme candidat aux législatives dans cette circo.
    Et ce ne sera certainement pas elle.
    Elle n'est même pas En Marche !

    Or Emmanuel Macron l'a bien dit, tout candidat devra présenter sa candidature devant la Commission National d'Investiture du mouvement En Marche.

    Alors comment est ce que votre protégée peut elle prétendre être investie alors qu'elle ne fait pas partie de ce mouvement et qu'elle ne leur a jamais soumis de candidature ?

    Arrêtez de vouloir nous la vendre !
    Nous n'en voulons pas dans la circo.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Où avez vous lu que cette personne était investie par en marche ?
      Certainement pas dans cet article. C'est une interprétation d'un non dit, mais cetrainement pas une affirmation comme votre commentaire le laisse entendre.

      Apprendre à lire est un must avant de porter une critique pertinente.

      Phénix

      Supprimer
    2. Alors Phénix, que se passe t il?
      Vous feriez passer une fausse info?
      Vous n'allez pas tomber dans l'intox.
      Je vous pensais mieux informé !

      Supprimer
  5. Sartrouville a donné une avance considérable à Macron. Ça sera la revanche. Les plus anciens se souviendront que la Veme circonscription a été découpée sur mesure en 1986 par Pasqua qui a voulu étouffer le vote de gauche de Sartrouville entre les droites du Vésinet et de Maisons-Laffitte. Myard en profite depuis 1993 !

    RépondreSupprimer
  6. Quelque soit le ou la candidate d'en marche, Myard a du souci à se faire !
    le penelopegate a soulevé le statut des assistants parlementaires mais il n'est pas du tout réglé.
    Que va devenir petitpoix, le pauvre qui s'est tellement dévoué et remué pour les primaires LR et a tellement tenu la serviette de Myard au fur et à mesure des visites de son patron dans les marchés du Vésinet. Prudence, prudence, Il devrait déjà penser à se recycler.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Que de médisances... Lui a au moins est resté fidèle à ses idées et se bouge. Le Château devenu pro EM semble prêt à tout pour tenter de discréditer ses adversaires.

      Supprimer
  7. Les armes de destruction massive sont à chercher du côté de Fillon, pas du côté de Bachar, sur ce point Gugusse a fait son boulot....

    RépondreSupprimer