9 mai 2017

8 mai : Beau discours, belles paroles

Dans son allocution vespérale du 8 mai le maire a dressé en contrepoint le portrait d’une France d'aujourd'hui, telle qu’elle devrait être aux antipodes de celle de Vichy. Dans cette opposition entre un monde caricaturé et paré de tous les vices le maire a esquissé la France qu’il appelle de ses vœux, debout et conquérante. Ouverte et tolérante à toutes les opinions. Une France en marche …

Qui ne souscrirait à cette France d’Épinal ? Qui ne fustigerait - comme No le fait en paroles - ceux qui s’enrichissaient dans la nuit et le brouillard, et les "délateurs anonymes" (sic)?

No viserait-il dans cette formule attrape mouches les commentateurs qui déversent, à l'entendre, des torrents de boue au fil des billets d'un blog qui l'a mis sur orbite ?

L'allusion était transparente du moins pour nombre de ses auditeurs familiers du blog.

Dans le genre hôpital qui moque la charité on ne fait guère mieux. No vantant les bienfaits d'une éthique en politique et dans la conduite des affaires s’étonnera-t-il des rictus sarcastiques de ceux qui le pratiquent ? Ce serait un comble.

L'homme masqué, le commentateur a No nyme, n'est pas le leader blanc bleu dont il brosse le portrait. Trop d'affaires équivoques collent aux basques, trop de manœuvres de basse cour, de coups bas  sont ourdis dans son sillage pour entendre sans ciller ses leçons intemporelles gobées par ses zélateurs et infligées à ses contempteurs.

Les belles paroles n’exonèrent pas de mettre un tant soi peu ses actes au diapason quand on exige des autres l’exemplarité. Les leçons de morale ne peuvent émaner des praticiens de son dévoiement …

… sans provoquer de retour de bâton.


9 commentaires:

  1. Vous savez Phénix, je crois qu'il n'y a plus vraiment personne qui a envie d'entendre les discours de niveau 0 de No. A voir le nombre d'élus sur le perron, on sent le malaise. Au vésinet on marche en marche arrière et calimero finira son mandat seul et détesté.

    RépondreSupprimer
  2. C'est triste pour les anciens combattants tous ces élus absents. Monsieur Grouchko, je ne suis ni pour Vichy ni pour Le Pen mais, vous, vous êtes un très mauvais communiquant, un très mauvais gestionnaire et un très mauvais Maire pour notre commune. Je pense que j'ai encore le droit de vous dire que je ne vous aime pas sans être traité de je ne sais quoi. Si vous croyez que tout le monde doit vous dire Amen, pour ma part, je suis un homme libre et vous ne ferez pas la loi ni dans ma vie et encore moins dans mes pensées. A bon entendeur.

    RépondreSupprimer
  3. Dès que l'on est pas d'accord avec lui, on passe pour des antisemites. C'est usant et insupportable mais lui, il a tous les droits ! Il devrait surtout aller se faire soigner. Un Maire est laïque et ne doit pas rentrer dans la sphère du religieux dans ses propos, on ne l'a pas élu pour cela.

    RépondreSupprimer
  4. Que penser de ceux qui ont fait fortune sur la mise à pied et le malheur des pauvres ouvriers.
    Là, c'est factuel et actuel .
    On ne cite pas de noms là non plus.....

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. un nom, un nom,un nom.
      Qui a fait fortune en dépeçant des usines?
      Vous en connaissez vous?

      Supprimer
  5. Vous savez Phenix. Les promesses n'engagent que ceux .... No le sait si bien.

    RépondreSupprimer
  6. Où est la majorité ? Quelle indécence ! Monsieur le Maire, il y a des sanctions à faire dans votre clan. Vous êtes Incapable de réunir vos troupes pour une commémoration aussi importante... zut, si je critique ce fait, je vais passer pour un antisemite....

    RépondreSupprimer
  7. Ils étaient où les élus de la majorité ? Pas là ! Manque de respect pour nos ainés, pour ceux qui ont donné leur
    Vie pour notre liberté. Mauvais exemple pour nos jeunes ! Discours de m....!Suffit les leçons de moral, regardez
    Vous ! Serez-vous à la réunion de Jacques Myard pour le soutenir ou attendez-vous la dernière heure pour soutenir
    Un Macron venu de nulle part ? Si vous voulez avoir des échanges avec nous, rétablissez les conseils de
    Quartiers, n'ayez pas peur .

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Si vous croyez que le retour des conseils de quartier permettront aux vésigondins de se faire entendre, vous êtes sur une autre planète.

      Supprimer