4 mai 2017

Le bon père No et le 8 mai

No a annoncé au CM du 3 mai le report à la nuit tombée de la commémoration du 8 mai au nom de sa sensibilité sociale.

 
A cette nouvelle des larmes coulèrent au fin fond des chaumières et de quelques logements sociaux. Dans les yeux des sujets de monsieur No se lisait l’éternelle reconnaissance que le personnel municipal allait lui vouer.

No qu’un indigne blogueur arrosait de sarcasmes, caricaturait en manager sanguin et sans pitié de la World Company, alias Green Recovery,  se révèle l’ami des catégories C, un proche des sans grade et mérite la vénération du personnel du château jusqu’à la fin des ses règnes. No n’était pas du genre : « En marche ... ou crève ! ». Le blog avait tout faux.

N’a-t-il pas eu la prévenance, la sollicitude spontanées d’anticiper les fatigues à venir de ses gens condamnés à suer sous le burnous chaque fois qu’un 8 mai tombe un lendemain d’élection ?

Même Mme El Khomry - de la loi homonyme - ne s’était pas aventurée dans le paternalisme désuet. François Michelin lui-même est battu sur son propre terrain, que dire des maîtres de forge, de ces patrons populaires parce qu’ils s’étaient faits de leurs propres mains. Laminés, enterrés, oubliés les 950 salariés d’Eurocel laissés sur le carreau face aux attentions cousues d’humanité … et d’un peu de fil blanc du bon père No nouveau.

Quel ancien combattant après les affres du chemin des dames, de la déroute de 40 avant les succès des divisions blindés ne saluerait l’héroïque décision d’amputer la commémoration du 8 mai pour assurer le repos des guerriers municipaux. Fermez le ban !

Entre combattants on se comprend.

Que la honte se répande sur les Jacques Myard, Ghislain Fournier, JR Davin et tous les 36.000 négriers et gardes chiourme de maire de France qui font marner et ramer leurs agents municipaux sous le soleil de mai.

Au Vésinet ça fleure bon le social : on attend la fraiche pour mettre les manants au taf et entamer la Madelon … en attendant de boire un petit coup à la santé du père NO.

8 commentaires:

  1. No, Le petit père du peuple vésigondin

    RépondreSupprimer
  2. Billet du 3 mai : Quand No se disculpe.
    Le vésigondin lambda avait déjà senti le vent venir dans les commentaires 8 et 9 du 4 mai.......

    RépondreSupprimer
  3. "Et voila mes amis, la commémoration du 8 mai aura lieu à 18h00 et pas à 11hoo comme avant ou comme dans toutes les autres communes de France. 10H30 ou 11hoo, est une heure choisie au niveau national pour permettre aux personnes âgées et anciens combattants de venir...."

    la suite de ce commentaire explosif posté à 18h27 ne sera publiée que si l'auteur transmet au blog un élément de preuve de ce qu'il affirme.
    écrire à notrevesinet@levesinet.com

    Phénix

    RépondreSupprimer
  4. Je suis l'anonyme du18h41. Phénix vous savez très bien que tant que rien n'est fait, on ne peut apporter aucune preuve mais le loup finit toujours par se faire attraper par le chasseur.

    RépondreSupprimer
  5. A lire dans le Figaro : "le vésinet subit une baisse de 3,01 % du nombre d'habitants depuis les 5 dernières années". Ce qui signifie que depuis que Grouchko est au pouvoir, les gens se tirent car ils en ont marre de sa politique anti-jeune, anti-famille, de ville dortoir, ville béton, ...Chapeau No ! Il faut lui dire en quelle langue : "les vésigondins ne vous veulent plus" ?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. 3,01% semble le ratio des habitants d'aujourd'hui versus le nombre d'habitants des cinq dernières années.
      D'ou ma perplexité sur la définition des chiffres et surtout la précision du résultat à ,01 % près.
      Déjà que faute de recensement cette année Il me semble difficile de connaitre le nombre d'habitants en 2017 alors que dire du nombre d'habitants des cinq dernières années.
      et donc comment oser un tel syllogisme et prendre pour "vrai " un chiffre publié par un bon journal certes mais qui mérite plus ample vérification pouvant rendre caduc la démonstration?

      Supprimer
    2. Et une buse qui pourrait être le BTS ou le CAc 40 ! Mais que la majorité ne s'inquiéte pas car avec L'Eco-quartier de Princesse, on va multiplier par 3,01 le nombre de cas sociaux au Vésinet avec en plus, des logements pour malades mentaux à lourdes pathologies dans le quartier. Les parents et les habitants sont en colère et ils ont raison, j'aimerai pas laisser mes enfants jouer dans le parc avec des schizos dans le coin. Pour ce qui est de la Mairie, ils s'en moquent, ils touchent des subventions et ce ne sont pas ces mêmes élus qui vivront là avec des risques probables si les traitements ne sont pas bien pris.

      Supprimer
  6. No remplit peut-être entre 11h00 et 18h00, son dossier d'inscription pour participer aux législatives de "En Marche". Il est à tous les apéros et réunions de ce groupe dixit un membre. Heureusement pour lui que le second tour est proche car il aurait été obligé de se
    taper tous les partis comme celui de Mélanchon, Poutou, Arthaud, Lassale, etc... pour être certain de ne pas louper le gagnant ! Qu'est ce qu'il serait prêt à faire pour accéder au pouvoir celui-là. Les vésigondins qui ont voté en masse Fillon, apprécieront ce nouveau retour de veste.

    RépondreSupprimer