10 mai 2017

Le pavillon des Ibis : une commission d'enquête !

http://notrevesinet.blogspot.fr/p/blog-page_10.html
Dans un courrier à ses collègues conseillers le ténor de l'opposition appelle à la création d'une commission d'enquête pour démêler le vrai du faux dans ce qu'il convient d'appeler l'affaire du pavillon des Ibis.

 »Qui enfume qui» écrit en substance À Michel mécontent que le Conseil municipal ait servi d'idiot utile aux agissements peu catholiques d'élus dans ce dossier.

Descente musclée, travestissement de la réalité quand on parle d'un état de délabrement, intervention d'un proche de Green Recovery - la société de No - directement auprès d'élu, fuites orchestrées dans des journaux, compte rendu tronqué du jugement dans un mail du maire aux conseillers … tout cela exhale l'odeur nauséeuse des remugles d'un marigot, forcément nuisible à l'image du Vésinet dont le maire ne devrait pas être le dernier des protecteurs.

  
La commission d'enquête prévue à l'article 9 du règlement intérieur du CM (ci contre) aura 6 mois pour faire des recommandations après étude des pièces du dossier et consultation des protagonistes. Sauf à accréditer des soupçons de collusion entre le repreneur pressenti et des proches du pouvoir le maire devra donner son accord à la constitution de ce groupe de travail en autorisant la participation d'élus de sa majorité.

En se rangeant à cette proposition No rendra à son conseil municipal le lustre qui lui fait défaut depuis qu'il le traite comme une simple douma à la botte de son prince, et accessoirement redorera son blason auprès des commerçants écœurés par le cynisme que cette affaire révèle.

Clin d’œil de l’Histoire, le jour où l’on célèbre la fin de l’esclavage les élus de la majorité sauront-ils témoigner d’une liberté retrouvée, comblant l’attente de beaucoup de leurs administrés ?

Feront-ils honneur à l'ouvillois Schoelcher ?



9 commentaires:

  1. J'ai demandé hier à Sophie Willemin à la commémoration si elle avait reçu le jugement dans son intégralité et elle m'a dit que le Maire ne lui avait pas répondu ni envoyé le document. Maintenant, je suis curieux de voir si le Maire va accepter la requête de Michel. Si des deux demandes de l'opposition, il ne donne ou ne fait rien, il prouvera qu'il doit y avoir des choses par très claires dans cette affaire. Confirmant ainsi les articles de Phénix.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. "En égrainant le chapelet" des affaires du cas G B ou K G B pour d'autres. Je me suis posé la question : Pourquoi No joue t'il au monarque absolu avec un complexe de supériorité ? Cette manière d'agir viendrait elle de l'éducation qu'il a reçu ou de son caractère, ou des deux à la fois? Est il dans la bonne peau de bon maire ???
      Jouons à pile ou face : No adressera t'il le jugement à Sophie Willemin et aux autres élus de l'opposition? Avec les mails on évite les frais de timbres . Je confirme à Mr le Maire que les élus de l'opposition sont tous des gens lettrés et pas aussi bêtes qu'il le croit.

      Supprimer
  2. Alors, Michel a-t-il 10 noms d'élus pour ouvrir cette enquête ? Le gérant des Ibis devait partir, personne prétendra le contraire mais si quelqu'un a dépassé ses droits et ses devoirs, il serait intéressant de le savoir avec des documents certifiés conformes et non pas sur de simples rumeurs.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Pour avoir publié des documents certifiés conformes le blog confirme au château que toutes les informations publiées dans les billets relatifs au pavillon, des Ibis sont vérifiables.

      Elles seront produites prochainement en justice pour attester - entre autre - de la participation d'un avocat de Green Recovery au coté de madame Darnis.

      Inutile de tenter comme d'habitude de décrédibiliser les interlocuteurs.

      Supprimer
    2. Mais qui est cette Madame Darnis par rapport au clan G ? Est ce une Dame que No voudrait voir reprendre la gérance du pavillon des Ibis?
      est ce un pur hasard si cette Dame a pris comme conseil, l'avocat de Green Recovery donc de No et peut être même celui de la ville du Vésinet ?
      Est elle une femme d'affaires ou une excellente femme aux fourneaux ???
      Sérieusement qui est cette madame Darnis ??? comme l'écrit "Notre Vésinet ": "Inutile de tenter comme d'habitude de décrédibiliser les interlocuteurs", moi je suis coriace, je veux savoir .

      Supprimer
  3. " Les documents certifiés conformes" sont propriété de No seul. les autres ayant la comprenette difficile, pour eux on doit faire quelques prélèvements avant de leur soumettre.
    C'est moins lourd pour leur comprenette!

    RépondreSupprimer
  4. Bravo Monsieur Michel pour votre initiative.

    D'ailleurs, n'est il pas prévu que le Maire se fasse autoriser par son Conseil pour aller en justice?

    RépondreSupprimer
  5. Quel suspens ! C'est pire que les élections cette histoire des Ibis. Il faut 10 noms, 10 sinon RIEN. No doit sans doute téléphoner à son clan. Et le groupe Bastard, il va faire quoi ?

    RépondreSupprimer
  6. Faut pas non plus trop s'enflammer. Il s'agirait de créer une commission d'information, (un peu rapidement transformée en commission d'investigation.

    Et si la majorité des élus n'est pas d'accord , rien ne se fera . relire l'article 9 annexé

    RépondreSupprimer