28 mai 2017

No - Grouchko : une seule et même personne.


No maire du Vésinet est-il le Grouchko dirigeant de Green Recovery ? Tel est la thèse sous tendue par la publication récente des revues de presse consacrées au sort de quelques sociétés reprises par ce fond de retournement.

Le problème posé est double

1) Peut-on être maire du Vésinet quand on a fait profession de « vautour » et fortune en fiscalisant les dettes sociales ?

2) Peut-on confier la gestion d’une ville de taille moyenne à un manager dont les capacités de redressement se mesurent au nombre des dépôts de bilan qu’il a accompagnés.

A ces deux questions certains ont répondu non, mais pas No !

Que fait GR en liquidant les sociétés reprises ? Il transfère partiellement à la collectivité des dettes ayant provoqué la cessation de paiement. Le passif simple va au débit des créanciers quand les  dettes sociales sont in fine absorbées/compensées par l’appel aux contribuables.

Tout fond prétendra que son intervention a limité la casse, en sauvant des emplois. Ce point peut facilement être arbitré en s’intéressant à l’enrichissement de GR dans la période de « portage » des entreprises qui ont déposé. Les exemples piochés dans les revues de presse montrent comment GR a socialisé les pertes pour brillamment privatiser ses profits.

S’enrichir sur le dos des contribuables est légal - sauf à invoquer des questions de dol (AMF) – et tout autant amoral. Ce qui exclurait pour beaucoup la prétention à conduire les affaires publiques d’une ville d’exception !


Le deuxième point est tout autant à critique.  Quand on échoue de façon récurrente à manager les affaires que l’on rachète peut-on décemment postuler à la gestion d’une municipalité de 400 agents ?

Une incompétence dans le redressement d’entreprises donne-t-elle crédit pour administrer la Cité, sauf à prétendre que les premières ont été liquidées avec arrière pensées ?

La réponse tombe sous le sens, et explique

) que No n’ait eu de cesse d’effacer la réalité, et de stigmatiser ceux qui mettaient à jour l’étendue de l’imposture.

) que No - piètre chef d’entreprise - n’ait à ce jour rien fait à la mairie du Vésinet d’autre que de dégraisser – sa spécialité. Sans donner de sens à des coupes sombres sauf à considérer que les réductions de personnel allaient booster sa cotation au CAC40 électoral. Sérénades reprises à satiété par ses adjoints. 

L’électeur n’est pas dupe d’un soi disant « free lunch ». La permanence des services sans en payer le prix n’est qu’illusion de charlatan. Tôt ou tard l’électeur paiera l’addition. L’échec des tentatives de mutualisation apporte encore de l’eau au moulin de l’incompétence.

Sans attendre la loi de moralisation, No devrait réfléchir à sortir du circuit avant que les électeurs lui signifient qu’il n’a pas l’étoffe dont les administrés le croyait parée.







5 commentaires:

  1. Alors Phénix, c'est vous qui avez lancé la fusée !
    Vous avez cru bon l'envoyer malgré les Avertissements vous mettant en garde. Malgré les mauvais renseignements qui vous étaient donnés, vous ne cessiez d'en faire l'éloge. C'était à l'époque qu'il aurait fallu prendre conscience et plus ample connaissance du triste passé de ce triste sire.
    Dans quoi vous nous avez entrainé !!!!!!
    André Michel a bien expliqué que le changement ne pourrait venir que des élus responsables:et maintenant personne ne peut dire qu'il n'est pas au courant !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Alors les 36% qu'en dites vous, de cette mise au point !?

      Supprimer
  2. Ceux qui peuvent apporter le changement semblent tétanisés, les porte flingues veillent.Ce moment est classique entre ceux qui résistent,ceux qui se taisent et ceux qui courent avec.

    RépondreSupprimer
  3. Il bombe ! Où peut-on rencontrer ce cavalier rigolard ?: au haras du château ou dans les allées cavalières de la Villa des Pages ?
    Cherchez dans le dictionnaire la définition de haras! Au moins vous, vous améliorerez peut être vos connaissances?

    RépondreSupprimer
  4. Pas fière de l'allure du maire, il me fait honte !

    RépondreSupprimer