18 mai 2017

Un boulevard pour Yaël Braun-Pivet ?

A écouter le député sortant rien n’est acquis. Pour l’avoir connu plus fanfaron, le prétendant à sa succession la surjoue profil bas dans les soirées Tupperware au Vésinet. Voudrait-il endormir sa jeune challengeuse (ci-contre) à moins qu’il ne prépare ses fans à sa propre éviction ?

Cela ne le dispense pas d’envoyer quelques piques sur celle qui est « beaucoup plus à gauche qu’on ne le croit ». (sic)

Lucide le dépité bien connu des lecteurs du blog a quelques grosses casseroles à se faire pardonner.

Outre sa caution personnelle donnée au Cosmique entre les deux tours de l’élection 2008 et jamais retirée malgré les exactions dont son poulain était tenu pour responsable, Myard a traité le Vésinet comme une colonie de niakoués quand il réservait l’essentiel de ses subsides à son douar mansonien.

Qu’il ait manqué de flair au point d’apporter deux fois son soutien à un looser patenté (B2C) prouve qu’il n’a rien compris à la psychologie des électeurs vésigondins pour qui son parrainage vaut handicap plus qu’assistance à candidat en danger. Jo puis No furent élus contre son gré.

Jacques Myard ignore tout du quotidien des électeurs de la Boucle. Englué un beau matin dans la circulation boulevard Carnot il a découvert la galère des automobilistes condamnés à la traversée quotidienne du pont de Chatou. Il pesta qu’il allait en parler au préfet et que ça ne pouvait plus durer   …  c’était il y a dix ans et son intervention a eu le succès que l’on sait.

Auteur de nulle initiative sur le désenclavement de la Boucle ni sur l’amélioration du fonctionnement de ligne A (au contraire du sénateur Gournac) le député a ignoré la vie des électeurs de sa circonscription - hormis les mordus du PMU - électeurs qui seront bienvenus de le lui rappeler le 7 juin 2017.

Pour autant un boulevard est-il ouvert pour Yaël Braun-Pivet ? 


Encore faudrait-il qu’elle se mette en marche. Force est de noter qu’elle ne remplit pas l’espace médiatique et que si la victoire lui tend les bras elle reste conditionnée par l’adage "aide toi et le ciel t’aidera ».

Des initiatives fleurissent chez certains candidats pour s’emparer des sujets de proximité, voir lien – mais rien de tel, encore, au Vésinet. La députation consacre un scrutin de circonscription, c’est dire l’importance d’un contact avec la population pour parler des problèmes du territoire. Domaine où son prédécesseur a failli  malgré sa présence reconnue sur le terrain.

Il sera vite trop tard pour combler un retard si la machine électorale continue à ronronner comme aujourd’hui.

Pour gagner la bataille du second tour dont l’issue semble acquise, encore faut-il avoir évité le sort des Fillon et des Hamon lors du premier.
 

C’est juste un avis qui - espérons-le - s'avérera inutile à l'issue de la réunion de lancement de sa campagne … 




9 commentaires:

  1. 4 semaines de campagne, c'est terriblement court. Encore plus court quand on manque de notoriété.
    Déjà une semaine qui s'est écoulée depuis la désignation de YBP et aucun signe de vie, aucun tract, rien dans les boîtes aux lettres...
    Curieux, surtout dans une circonscription très ancrée à droite où il va falloir se battre bec et ongles pour arracher des électeurs à son principal adversaire.
    En Marche fonctionne-t-il encore au diesel ?

    RépondreSupprimer
  2. YBP n'est pas capable d'aller chercher les ressources qui lui manquent. Son noyau de base est sympathique mais ça ne suffit pas. Ils doivent faire l'ouverture.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Myard a des ressources lui et des bonnes.
      Il sait resister aux effluves du pouvoir et aux balles traçantes

      Supprimer
    2. Avec ses séjours fréquents en Syrie, J. Myard a en effet de quoi résister aux balles traçantes. Il est vrai que la-bas, elles sont destinées aux populations civiles locales.

      Supprimer
  3. Quel intérêt avez-vous Phénix à médire de la sorte, ayez la culture et les talents d'orateur de Jacques Myard,
    Vous avez fait campagne pour Grouchko, merci, nous sommes dans la m...e . Changez de logiciel!

    RépondreSupprimer
  4. Parlons du sénateur GOURNAC.
    En dehors d'une intervention pour le RER A que sa famille a sans doute l'occasion d'utiliser (n'oubliez pas l'usage abusif que les sénateurs font des taxis aux frais du sénat), qu'a t il fait pour le pont de Chatou qu'il utilise avec le taxi( mais sans doute aux heures creuses).
    Qu'a t il fait de sa réserve parlementaire? Phénix, vous nous aviez donné un tableau des dons grace à la réserve du député Myard, pourriez vous en faire autant pour celle de Gournac?
    Cela serait intéressant de connaître ce qu'il fait au sénat; La commission dans laquelle il siège, les questions qu'il a posées.
    Myard ne m'est pas sympathique du tout mais je crois qu'il est plus bosseur. N'oubliez pas que Gournac n'est plus maire et donc que fait il?
    Mystère, mystère...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'ai recherché "Sénateur GOURNAC" et GOOGLE m'a révélé qu'il a beaucoup fait . " Il à interdit les feux de cheminée":Les fumées étant nocives !
      Attention " pas de fumées sans feux". Les affaires " fumeuses et fumantes de G B dans" G R " sont à découvrir sur GOOGLE: Ces affaires sont nocives!
      Où trouver de l'air plus respirable? peut être sur les hauteurs, comme celles d'un grand duché!?
      " il faut se méfier de l'eau qui dort", elle peut éteindre les tous feux, les toutes flammes des prétentieux et Prétentieuses. Mon eau est" stagnante" jusqu'à un certain point . En lisant les commentaires du blog , j'ai l'impression que d'autres eaux stagnantes deviennent courantes même jaillissantes !?
      Messieurs du Château ne mettez pas "le feu aux poudres".

      Supprimer
    2. A propos,nous avons su qui Myard, Groucko, Lamy ont soutenu pour les primairs et les présidentielles,
      Qui le sénateur Gournac a t il soutenu?
      Quelqu'un sait il?

      Supprimer
  5. Pour faire simple demandez à Mère ou à Phénix pour qui voter. ils ont toujours des tuyaux plus ou moins poreux pour ne pas dire plus... comme pour les municipales!
    Si vous n'avez plus confiance, votez le contraire de ce qu'ils vous conseillent .

    RépondreSupprimer