23 juin 2017

Des lycéens gazés aux Ibis : une fake news ?


 "
Postulants au bac aspergés de gaz lacrymogène par la police municipale 
 


Mercredi 21 juin au soir, une trentaine de lycéens et lycéennes qui venaient d'achever les dernières épreuves du bac décidaient de se retrouver sur les pelouses du Vésinet pour fêter la fin des épreuves et la fête de la musique.

Il était autour de minuit lorsque 5 ou 6 policiers municipaux intervenaient en leur demandant de partir des pelouses. Les lycéens ont essayé de parlementer.

Devant l'incompréhension des lycéens, les policiers municipaux ont choisi une autre manière de communication et les ont menacés d'user de leurs bombes lacrymogènes. Alors que les premiers lycéens obtempéraient, soudainement, deux ou trois des policiers municipaux aspergeaient de gaz lacrymogène à bout portant les lycéens les plus proches.

Une dizaine de jeunes se sont retrouvés avec des blessures diverses allant jusqu'à des brûlures sévères. Selon plusieurs témoignages concordants, un lycéen qui s'insurgeait contre cet usage disproportionné de la force a été interpellé par la police nationale arrivée en renfort.

Plusieurs lycéens et parents, outrés par cette réaction démesurée, faisant suite à plusieurs autres faits de violence verbale de la part de la police municipale, ont annoncé qu'ils allaient déposer plainte." 


information transmise par émail au blog jeudi 22 à 23h. 


Encore une "fake news" a-t-on pensé au blog, une tentative de décrédibiliser le site d'information préféré des vésigondins orchestrée par le grand manipulateur municipal. L'opération aurait été montée de toutes pièces pour enfumer les lecteurs du blog ... un classique chez les agents du KGB ...

Omar le shérif et No sont incapables de sévir contre des lycéens qui fêtent même un peu bruyamment les épreuves du bac. Ils sont humains, pensait-on ... Un soir de fête de la musique il y a une certaine tolérance. Sauf à être aux ordres de voisins vigilants acariâtres et grincheux.

No grand chef gazier ? Ça dépasse l'entendement, No qui fait expulser des commerçants pour retard de paiement, c'est possible, mais d'ici à faire dégager manu militari des gamins de la pelouse des ibis à coup de bombes lacrymogène qui l'en eu cru capable? 

Certainement pas le naïf Phénix !

Après investigation, enquête et référence croisées le blog a du se rendre à l'évidence: le maire du Vésinet a donné l'ordre d'évacuation dont le scénario est décrit ci dessus. Pas moins de 60 étudiants et étudiantes ont été gazés ... sur la pelouse des fêtes du Vésinet un soir de fête de la Musique.

Et No qui se vantait d'avoir fait les quatre cent coups quand il était gamin ... ! C'était au temps où les maires n'étaient pas des sanguins atrabilaires prêts a faire gazer les lycéens turbulents. 

C'était le temps du père à Jo ... !







31 commentaires:

  1. Il y en aurait d'autres à gazer au Vésinet , par exemple les élus donneurs d'ordres à ceux qui ne sont pas de leur clan!
    C'est une simple suggestion de ma part!
    Après tout mettre ce que l'on pense sur ce blog, n'est ce du gazage à l'intention de ceux qui nous enfument!?

    RépondreSupprimer
  2. Les vésigondins finiront par se rendre compte de la duplicité du maire du Vésinet. Derrière chacun de ses sourires, on est en droit de se demander "quel sale coup prépare-t-il ?" Seule une minorité s'en est aperçue aujourd'hui (les agents municipaux, les responsables culturels, les élus de l'opposition). L'homme qui commence par draguer EN MARCHE, puis finit comme soutien majeur de Myard aux législatives, se dévoile petit à petit aux yeux de tous. Un personnage qui donne des frissons.

    RépondreSupprimer
  3. n'importe quoi ce blog ! manipulation et désinformation du blog pris en flag ! et pourquoi pas égorger les petits enfants ?! allez arrête la fumette phenix !!!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Il suffit de visionner les vidéos
      la police nationale et les policiers municipaux sont intervenus aux ibis le soir de 23h30 à une heure du matin;


      Supprimer
    2. et alors! la belle affaire ! il y avait une bonne raison et ils n'avaient le choix ! mais phenix aurait préféré la matraque ???!!!

      Supprimer
    3. Quelle bonne raison? Qui représente l'ordre? Qui montre l'exemple un jour de fête? Coups, insulte et bombes lacrymo, génial!

      Supprimer
  4. Attention le mot "GAZER" risque d'énerver notre pauvre CALIMERO ! Il a cette sale habitude de toujours se sentir concerner.
    Quant aux propos de Phénix, je confirme ! La Police Municipale a tendance à utiliser ce genre de produit sur les jeunes. J'ai été moi même témoin de la même scène il y a quelques mois sur des jeunes dans le quartier Charmettes/Merlettes dont un fêtait son anniversaire dans la maison de ses parents. C'était scandaleux et pareil que dans votre histoire, ils ont appelé la Police Nationale. Celle-ci est vite partie car il n'y avait pas péril dans la demeure. Si le Château ou le shérif Jon attaque Phénix pour diffamation moi j'apporte mon témoignage à la police nationale si besoin est.

    RépondreSupprimer
  5. Arrêtez d'écrire n'importe quoi vous portez atteinte à l'image de la Ville que nous aimons.
    Les policiers étaient si peu en tort que les jeunes en question sont même allés s'excuser le lendemain de leur attitude.

    M phénix arrêtez ces insultes et mensonges perpétuels pour le bien de la Ville.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. "Porter atteinte à l'image de la ville..." c'est le nouveau délit hérité des républiques bananières. On embastille à Cuba et en Corée du nord pour ce genre de griefs.

      Mais qui nuit à l'image de la ville, celui qui est absent des cérémonies du Jumelage ce samedi à la mairie, celui qui picore dans sa gamelle posée sur la table électorale le dimanche du second tour, celui qui laisse les nids de poule proliférer pour économiser quelques picaillons ou pour éviter de réveiller son "hibernatus" ... ?

      On ne donne pas à sa PM des instructions de "gazer" des lycéens un soir de fête de la musique juste parce que le bruit importunait un proche du clan !






      Supprimer
    2. l'égo de phenix est tel qu'il ne supporte pas la critique et d'avoir tord ! phenix ne sait que dénigrer dans la vie. c'est triste pour lui, il fait pitié.

      Supprimer
    3. Vous dites que "les jeunes en question" sont allés s'excuser? Ca veut dire que vous reconnaissez l'usage de la force et des bombes lacrymogènes (et d'ailleurs que vous êtes d'accord avec ça). Alors, où est le mensonge? "Les jeunes en question" devaient tellement avoir les yeux abîmés que je les vois mal le lendemain matin aller s'excuser! D'ailleurs, les pompiers ont été appelés par la police nationale pour soigner "les jeunes en question". C'est comique : la police nationale qui vient réparer les bavures de la police municipale.

      Supprimer
  6. La honte ce Phénix!
    En dessous de tout
    Le naufrage....

    RépondreSupprimer
  7. Au prochain CM : Au lieu de G- - - - r sur les élus de l'opposition dont S Willemin et A Michel, G- - - - - o va les faire gazer par la police municipale et nationale. le matraquage sera confié aux CRS .

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. je pense que les outrances ne sont jamais bonnes conseillères.
      Je pense que ce maire n'a pas les qualités pour être un bon maire (il prouve semaine après semaine qu'il est un mauvais maire, hélas)mais de là à avoir ce genre de propos, je pense que même SW et AM seront de mon avis !

      Supprimer
  8. Mon fils était aux ibis le mercredi soir et a assisté au gazage. La description en italique reflète ce que lui et sa copine m'ont rapporté, sans parler ds vidéos qui circulent sur les réseaux que tout le monde peut voir.

    Phénix sait qui je suis et pour éviter les mesures de rétorsion je ne peux citer ici mon nom.


    RépondreSupprimer
  9. Je n'ai pas l'habitude d'intervenir sur ce blog et je suis plutôt classée "anti ado et pro flics". Je n'ai jamais eu de problème ni avec la mairie ni avec la police, et ne suis ni une jeune délurée ni une politicienne qui cherche à s'attaquer au maire. Je n'ai rien contre lui personnellement. MAIS ce qui s'est passé vendredi soir sur les pelouses du Vésinet (fin des épreuves du bac et fête de la musique) est VRAI. Mon fils y était, il n'a pas été touché mais m'a rapporté les faits. Sceptique, j'ai appelé dans la nuit plusieurs gamins qui ont confirmé. Toujours sceptique, j'ai demandé à voir dès le lendemain matin des jeunes qui se disaient touchés par les gaz. Je confirme : l'un des gamins était 'brulé' au dos et l'un a été touché aux yeux et l'a fait constater par un médecin. N'en déplaise à certains, encore une fois, les faits sont REELS et INTOLERABLES même si en tant que vieux vésigondins, nous n'aimons pas le bruit, les jeunes etc... Les policiers sont des adultes, ils doivent faire leur boulot, mais NE PAS DEPASSER LES BORNES. LA ILS SONT ALLES TROP LOIN ET C'EST INTOLERABLE.

    RépondreSupprimer
  10. La honte ce Phénix!
    En dessous de tout
    Le naufrage....

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonjour,
      je possède une maison au Vésinet, mais vis la majeure partie du temps à l'étranger. j'avoue que vos histoires clochemerlesques locales sur fond de rivalité politique ne m'intéressent pas beaucoup et je ne connais personnellement ni le maire, ni ce phénix dont j'ai découvert le blog hier par des amis. Par contre, ce qui s'est passé au Vésinet ce soir-là m'a été rapporté par des OPJ de St Germain en Laye qui, en privé, étaient outrés de l'incompétence et de l'amateurisme de la police municipale vésigondine. Les voies de fait dont se sont rendus coupables les municipaux locaux montrent que soit ils n'ont pas les capacités intellectuelles et psychologiques minimales requises pour ce type de métier, soit ils n'ont pas reçu la formation même basique qu'ils sont tous censés recevoir, soit ils sont très mal encadrés et commandés, le plus probable étant hélas un mix des 3. Même si, conformément à la grande tradition qui consiste à couvrir en général les exactions commises par les municipaux, les plaintes déjà déposées et en cours risquent d'être classées par le procureur, il serait bon que les édiles du Vésinet se penchent sur les dysfonctionnements avérés de leur police municipale, avant qu'un nouveau dérapage (encore) plus grave et irréparable n'oblige d'autres instances à régler ce problème récurrent.

      Supprimer
    2. moi je soutiens notre police municipale qui intervient sur nos cambriolages et qui est toujours disponible lorsque nous avons un problème de sécurité. vous devriez avoir honte!

      Supprimer
    3. Mais c'est justement ce que la personne dit. La municipale est là pour bien garder nos maisons quand nous partons en vacances. Elle est pas faite pour lancer des bombes lacrymogènes sur des jeunes qui s'amusent.

      Supprimer
    4. Beau raisonnement de l'anonyme de 18:05, qu'importe que la police municipale tabasse les jeunes de la ville pourvu que ma maison soit bien gardée.
      On peut tout attendre de ceux qui professent ce type d'affirmation.

      Supprimer
    5. Extraordinaire la réaction de 18:05 ! Effectivement, l'important c'est que nos maisons soient bien gardées, le reste c'est "un détail de l'histoire". Personne ne remet en cause l'utilité de la PM (moi la première, nous possédons aussi des biens au Vésinet). Les gens parlent de faits précis qui se sont passées sur les pelouses et qui sont juste une honte. Personne ne dit que la PM fait mal son boulot par ailleurs ! Et vous nous parlez de votre petite maison bien protégée! Vous êtes hors sujet. Mais vous avez raison, votre petite maison avec votre petit jardin c'est tellement plus important que tout le reste...

      Supprimer
  11. Mes enfants y étaient aussi comme souvent dès qu'il fait beau avec plusieurs de leurs amis. Ils m'ont dit la même chose que ce qui est rapporté par Phenix. Et ça n'est pas la première fois que la police municipale les empêchent de profiter des pelouses que nous payons. je ne parle pas du soir, ça fait du bruit, je comprends. je parle de pic nic dans la journée. Ou de jeux de balles.
    Faire du Vésinet une maison de retraite me parâit un peu stupdie. Et puis, utiliser la force n'a jamais servi à rien.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Pour avoir pris les ibis de nuit : les jeunes sont très alcoolisés ou en train de "fumer", nous avons pu voir les P M en train de parlementer avec ces jeunes, ce n'est pas très facile. Les PM devraient dans ce cas prendre des leçons de psy pour savoir "dialoguer " avec eux !.
      Les parents savent ils, eux exactement comment intervenir auprès de leurs ados et les empêcher de se laisser entrainer....
      La réflexion du jeune qui dit que son père va intervenir est le reflet que tout leur est permis, et à quoi ça sert de demander de quitter les lieux puisque les parents les soutiennent dans leur attitude.
      Je plains les professeurs de ces jeunes,qui ne veulent plus aucune autorité.
      Il faut dans l'éducation ne pas être laxiste.
      Et ça c'est le travail des parents.

      Supprimer
    2. C'est lamentable de faire un commentaire comme anonyme 8:35. Je passe très souvent aux Ibis le soir pour me promener.
      OUI, on y trouve des groupes de jeunes dès qu'il fait beau.
      OUI, généralement ils ont de la musique et sont un peu bruyants. Mais ce n'est pas toujours le cas, Ce qu'ils veulent c'est se retrouver entre copains.
      OUI certains apportent de l'alcool.

      Mais de là à les traiter comme des delinquants, vous êtes à côté de la plaque.
      On ne fait rien pour nos ados. Bonjour l'image que les vieux schnocks leur envoient. Bonjour la place qu'on leur accorde dans cette société

      Supprimer
    3. Une professeure me disait il y a quelques jours : dans son lycée, certains élèves répondent " PUTAIN, FAIS CHIER".
      Que feriez vous à sa place?
      Je pense qu'à 11h30, en semaine , sur les pelouses, on peut leur demander de commencer à se disperser sans que cela devienne dramatique.Effectivement, ils peuvent se retrouver entre copains.
      Mais l'alcool et la fumette les empêche de garder tout controle d'eux même.
      c'est dommage et regrettable.

      Supprimer
    4. A Anonyme de 08:35. Non monsieur (ou madame...)! C'est le reflet d'un manque de maturité tout à fait normal : "Mon papa il est plus grand que le tien!". Manque de maturité très largement partagé par la police municipale, voire même le surpassant! Bien sûr qu'il y a des brebis galeuses parmi ces jeunes, mais est-ce que ça autorise la police municipale à outrepasser ses droits? Non!

      Supprimer
  12. J'ai bien vu les deux voitures de la police nationale et les deux voitures de la PM ! j'ai vu des gamins de 14 à 16 ans se faire envoyer des salves de gaz lacrymogène.

    j'ai aussi entendu des jeunes crier aux flics " t'es un nul, tu verras mon père est avocat et t'auras à faire à lui", et quelques autres vantardises. mais rien rien qui justifie la correction à coup de bombes lacrymogène;
    Phénix connait mon témoignage et dispose de mes coordonnées.

    RépondreSupprimer
  13. Je me promène autour des Ibis le matin et je ramasse régulièrement des bouteilles en verre de Bière et de Vodka, ainsi que des sac et paquets vides de gateaux.
    généralement auprès d'un banc et à 2m50 d'une poubelle. Ce sont des reliefs d'une soirée sans doute bruyante parce que bien arrosée.Pourquoi ces enfants dont les parents tolèrent qu'ils aillent boire autour des Ibis ne leur suggèrent pas de rester dans leur jardin. je sais que c'est moins fun pour les jeunes mais comme ça ils n'iraient pas au Ibis pour se faire "gazer" .

    RépondreSupprimer
  14. Pourquoi avoir effacé le commentaire sur l'arrêté municipal? C'était plutôt intéressant de savoir que toute manifestation festive est autorisé par dérogation le jour de la fête de la musique et que donc la police municipale avait contrevenu à la réglementation...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. en envoyant le texte du commentaire in initial à : postmaster@levesinet.com vous aurez la réponse à votre question



      Supprimer